Game of Thrones

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article ou cette section contient des informations sur une série télévisée en cours de production, programmée ou prévue.

Le texte est susceptible de contenir des informations spéculatives et son contenu peut être nettement modifié au fur et à mesure de l’avancement de la série et des informations disponibles s’y rapportant.
 

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Le Trône de fer (homonymie).
Game of Thrones
Description de cette image, également commentée ci-après

Logo original de la série.

Titre original Game of Thrones[1]
Autres titres
francophones
Le Trône de fer
Genre Fantasy médiévale
Drame
Création David Benioff
D. B. Weiss
George R. R. Martin (romans)
Production Mark Huffam
Frank Doelger
Acteurs principaux Peter Dinklage
Kit Harington
Emilia Clarke
Lena Headey
Maisie Williams
Sophie Turner
Nikolaj Coster-Waldau
Alfie Allen
(liste complète)
Musique Ramin Djawadi
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine HBO
Nb. de saisons 6
Nb. d'épisodes 60 (liste complète)
Durée de 51 à 69 minutes
Diff. originale en production
Site web Site Web officiel

Game of Thrones, également désignée par le titre français de l'œuvre dont elle est adaptée, Le Trône de fer[1], est une série télévisée américaine médiéval-fantastique[2] créée pour HBO par David Benioff et D. B. Weiss. Il s'agit de l'adaptation de la saga A Song of Ice and Fire, une suite de romans écrits par George R. R. Martin depuis 1996 elle-même inspirée par exemple de la suite romanesque Les Rois maudits écrite par Maurice Druon. La saga est réputée pour son réalisme et par ses nombreuses inspirations tirées d’événements, lieux et personnages historiques réels, tels que, la guerre des Deux-Roses, le mur d'Hadrien, Henri Tudor etc.

L'histoire de la série, située sur les continents fictifs de Westeros et Essos à la fin d'un été d'une dizaine d'années, entrelace plusieurs intrigues, dont les trois principales selon l'auteur sont les suivantes :

La première intrigue suit l’histoire des membres de plusieurs familles nobles, dans une guerre civile pour conquérir le Trône de Fer du Royaume des Sept Couronnes. La deuxième intrigue couvre l'histoire de Jon Snow et de la future menace croissante de l'hiver approchant, des créatures mythiques et légendaires venues du Nord du Mur de Westeros. La troisième raconte la démarche de Daenerys Targaryen au sud d'Essos, la dernière représentante en exil de la dynastie déchue en vue de reprendre le Trône de Fer. À travers ces personnages « moralement ambigus », la série explore les sujets liés au pouvoir politique, à la hiérarchie sociale, la religion, la guerre civile, la sexualité, ainsi que la violence en général.

Game of Thrones a acquis une base de fans internationale exceptionnellement vaste et active[3]. La série a été plébiscitée par la majorité des critiques, bien que certains aient émis des réserves sur la forte quantité de violence et de sexe dans le récit[4],[5]. Elle a obtenu de nombreuses récompenses, dont un prix Hugo de la meilleure fiction dramatique et un Peabody Award, ainsi que dix nominations aux Primetime Emmy Awards – dont trois à celui de la meilleure série dramatique pour les trois premières saisons –, deux nominations aux Golden Globes. Au sein d'une distribution importante essentiellement composée d'acteurs britanniques, l'acteur américain Peter Dinklage a remporté l'Emmy Award ainsi que le Golden Globe du meilleur acteur dans un second rôle pour son interprétation de Tyrion Lannister. L'acteur anglais Kit Harington a remporté le Young Hollywood Awards du meilleur acteur pour son interprétation de Jon Snow. L'actrice anglaise Emilia Clarke a remporté le Gracie Allen Awards de la meilleure actrice dans une série dramatique pour son interprétation de Daenerys Targaryen. En 2013, la Writers Guild of America la nomme 40e des 101 séries les mieux écrites de l'histoire de la télévision[6]. Game of Thrones est à ce jour, une des séries télévisées les plus téléchargées illégalement dans le monde[7].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Sur le continent de Westeros, le roi Robert Baratheon gouverne le Royaume des Sept Couronnes depuis plus de dix-sept ans, à la suite de la rébellion qu'il a menée contre le « roi fou » Aerys II Targaryen. Jon Arryn, époux de la sœur de Lady Catelyn Stark, Lady Arryn, son guide et principal conseiller, vient de décéder, et le roi part alors dans le nord du royaume demander à son vieil ami Eddard « Ned » Stark de remplacer leur regretté mentor au poste de Main du roi. Ned, seigneur suzerain du nord depuis Winterfell et de la maison Stark, est peu désireux de quitter ses terres. Mais il accepte à contre-cœur de partir pour la capitale Port-Réal avec ses deux filles, Sansa et Arya. Juste avant leur départ pour le sud, Bran, l'un des jeunes fils d'Eddard, est poussé de l'une des tours de Winterfell après avoir été témoin de la liaison incestueuse de la reine Cersei Baratheon et son frère jumeau, Jaime Lannister. Leur frère, Tyrion Lannister, surnommé « le gnome », est alors accusé du crime par Lady Catelyn Stark.

Au nord-ouest de Westeros, le jeune bâtard de Ned Stark, Jon Snow, se prépare à intégrer la fameuse Garde de Nuit. Depuis plus de 8000 ans, cette confrérie protège et défend le royaume de ce qui vit de l'autre côté du Mur, un gigantesque édifice fait de glace, de pierre et de magie, formant la frontière septentrionale entre les contrées glacées du nord et les Sept Couronnes. Si les Sauvageons ne sont pas une menace directe, le retour d'une race d'anciennes créatures appelée les Marcheurs Blancs est en revanche beaucoup plus inquiétant.

Sur le continent d'Essos, au sud-est au-delà du Détroit, l'héritier « légitime » en exil des Sept Couronnes, Viserys Targaryen, se prépare à reconquérir le royaume. Prêt à tout, il marie sa jeune sœur, la princesse Daenerys Targaryen, à Khal Drogo, seigneur de guerre des Dothrakis, afin d'obtenir le soutien de la puissante horde de cavaliers nomades qu'il dirige. Mais le lunatique Viserys va hériter du même sort que celui de ses parents, laissant à Daenerys le projet de recouvrer sa place sur le Trône de fer, aidée en cela par ses trois dragons.

Distribution[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Personnages de Game of Thrones.
Note : En raison d'un trop grand nombre d'acteurs, le tableau suivant répertorie uniquement les principaux, dont le nom est mentionné au cours du générique. Pour l'ensemble de la distribution, voir l'article détaillé ci-dessus.
Les acteurs sont classés en fonction du nombre d'épisodes dans lesquels ils ont joué. En vert, ils sont considérés comme faisant partie de la distribution principale de la saison, en bleu, ils sont simplement récurrents.
Acteur VF Personnage Saison 1 Saison 2 Saison 3 Saison 4 Saison 5 Saison 6
Peter Dinklage Constantin Pappas Tyrion Lannister Principal
Kit Harington Benjamin Penamaria Jon Snow Principal
Emilia Clarke Marie Tirmont Daenerys Targaryen Principale
Lena Headey Laurence Bréheret Cersei Lannister Principale
Sophie Turner Kelly Marot Sansa Stark Principale
Maisie Williams Alice Orsat Arya Stark Principale
Iain Glen Patrick Bethune Jorah Mormont Principal
Nikolaj Coster-Waldau Damien Boisseau Jaime Lannister Principal
John Bradley Emmanuel Gradi Samwell Tarly Récurrent Principal
Alfie Allen Damien Ferrette Theon Greyjoy Principal
Aidan Gillen Yann Guillemot Petyr Baelish Principal
Conleth Hill Alain Flick Varys Récurrent Principal
Gwendoline Christie Vanina Pradier Brienne de Tarth Récurrente Principale
Charles Dance Philippe Catoire Tywin Lannister Récurrent Principal
Rory McCann Guillaume Orsat Sandor Clegane Principal Principal
Jerome Flynn Richard Leroussel Bronn Récurrent Principal
Jack Gleeson Thomas Sagols Joffrey Baratheon Principal
Isaac Hempstead-Wright Maeldan Wilmet Bran Stark Principal Principal
Michelle Fairley Ninou Fratellini Catelyn Stark Principale
Stephen Dillane Michel Dodane Stannis Baratheon Principal
Nathalie Emmanuel Audrey Sablé Missandei Récurrente Principale
Natalie Dormer Sandra Valentin Margaery Tyrell Principale
Liam Cunningham Jean-Louis Faure Davos Seaworth Principal
Richard Madden Stéphane Fourreau Robb Stark Principal
Sibel Kekilli Nadine Girard Shae Récurrente Principale
Carice van Houten Annie Milon Mélisandre Principale
Hannah Murray Astrid Adverbe Vère (Gilly en VO) Récurrente Principale
Dean-Charles Chapman[8] Benjamin Bollen Tommen Baratheon Récurrent Récurrent Principal
Michael McElhatton Olivier Rodier Roose Bolton Récurrent Principal
Kristofer Hivju Boris Rehlinger Tormund Récurrent Principal
Joe Dempsie Pascal Nowak Gendry Récurrent Principal
Rose Leslie Karine Foviau Ygrid Récurrente Principale
Iwan Rheon Olivier Augrond Ramsay Bolton Récurrent Principal
Michiel Huisman[9] Axel Kiener Daario Naharis Récurrent Principal
Tom Wlaschiha Laurent Larcher Jaqen H'ghar Récurrent Principal
James Cosmo Yves-Henri Salerne Jeor Mormont Récurrent Principal
Oona Chaplin Sylvie Jacob Talisa Stark Récurrente Principale
Sean Bean[10] François-Éric Gendron Eddard Stark Principal Récurrent
Jason Momoa Khal Drogo Principal Récurrent
Indira Varma Claire Guyot Ellaria Sand Récurrente Principale
Mark Addy Vincent Grass Robert Baratheon Principal
Harry Lloyd Sébastien Desjours Viserys Targaryen Principal
Sources VF : RS Doublage[11] et Doublage Séries Database[12]

Production[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

Le développement de la série commence en , après que HBO a acquis les droits des romans de George R. R. Martin, Le Trône de fer[13]. Pour Michael Lombardo, le directeur des programmes de HBO, le projet parait vraiment solide[14]. La chaîne dépense 5 à 10 millions de dollars américains pour l'épisode pilote[14], écrit et produit par Benioff et D. B. Weiss[13].

Benioff décrit la série de façon humoristique comme « Les Soprano dans la Terre du Milieu »[15], au vu de son intrigue riche et du ton sombre, dans un cadre fantastique.

Selon Michael Lombardo, la série possède une texture tellement riche que le budget paraît plus élevé qu'il ne l'est réellement[14] ; un budget qui a d'ailleurs été comparé à celui de Rome[16]. Le budget global de la première saison est estimé entre 50 et 60 millions de dollars américains[17].

HBO choisit David J. Peterson, un spécialiste de la création de langue, pour développer le dothraki, la langue fictive des guerriers nomades de la série. Il est composé de 1800 mots, d'une structure grammaticale complexe et vient enrichir l'univers de cette communauté[18].

Le , soit deux jours après la première diffusion de la série, la chaîne commande une deuxième saison de dix épisodes[19], et prévoit une diffusion à partir du [20].

Le , HBO officialise le renouvellement de la série pour une troisième saison[21], également constituée de dix épisodes[22].

Le , soit deux jours après la diffusion du premier épisode de la troisième saison, la série est officiellement renouvelée pour une quatrième saison de dix épisodes[23], diffusée au printemps 2014.

Le , deux jours après la diffusion du premier épisode de la quatrième saison, qui réalise un record d'audience pour la chaîne HBO, la série est renouvelée pour deux saisons supplémentaires[24] de dix épisodes chacune.

Le , trois jours avant le début de la diffusion de la sixième saison, la série est renouvelée pour une septième saison.

Le 19 juillet 2016, HBO annonce qu'il n'y aura que 7 épisodes pour la saison 7 de Game of thrones.[25].

Un travail d’adaptation[modifier | modifier le code]

Article principal : Le Trône de fer.

Les six saisons filmées jusqu'ici comptent chacune dix épisodes. La plupart des épisodes des deux premières saisons sont d'une durée d'environ 52 minutes, tandis que de nombreux épisodes de la troisième saison s'établissent à 56 ou 57 minutes. Le pilote de la série et le second épisode, ainsi que les épisodes finaux des troisième et quatrième saisons dépassent l'heure de visionnage[26].

Les créateurs conçoivent la série Game of Thrones comme une adaptation dans son ensemble du cycle du Trône de fer écrit par George R. R. Martin, plutôt qu'en basant une saison sur un roman en particulier. Le but est de leur accorder la liberté de déplacer des événements de part et d'autre dans les livres en fonction des exigences qu'impose l'adaptation à l'écran, cela dans l’intérêt de l’adaptation télévisuelle[27],[28]. De fait, les deux premières saisons adaptent globalement chacune des deux intégrales, tandis que la saison 3 adapte deux tiers de la 3e intégrale, et la saison 4 le restant. Pour les 4e et 5e intégrales, contemporaines mais dans des lieux géographiquement différents, la saison 5 pioche dans ces deux sources.

Les correspondances entre les intégrales publiées en français en plusieurs volumes (ainsi que les numéros de chapitres) et les saisons sont données ci-après :

Correspondance Chapîtres livres - Série Game of Thrones4.png

Générique[modifier | modifier le code]

Le générique de la série a été créé par le studio de production Elastic pour HBO. Le directeur de création Angus Wall et ses collaborateurs ont reçu un Emmy Award en 2011 pour leur travail sur cette séquence d'introduction. Ce générique présente une carte en trois dimensions du monde fictif de la série, projetée à l'intérieur d'une sphère, qui est éclairée en son centre par un petit soleil contenu dans une sphère armillaire. Tandis que la caméra descend en piqué sur la carte et se concentre sur les endroits où les événements de l'épisode ont lieu, des mécanismes d'horlogerie complexes permettent à des bâtiments et à d'autres structures d'émerger de la carte pour se déployer. Dans l'intervalle, accompagnés par le thème musical de la série, les noms des acteurs principaux et du personnel créatif sont affichés. La séquence se termine après une minute et demie sur le titre de l’œuvre suivie par un écran noir indiquant scénaristes et réalisateur de l'épisode.

À trois reprises dans le générique, un gros plan est effectué sur la sphère armillaire qui éclaire la carte. On peut alors distinguer, gravé dans les armilles, des illustrations relatives à l'histoire de Westeros antérieure aux faits se déroulant dans la série :

  • Tout d'abord, une ville détruite par un volcan, sous les yeux d'un dragon, entouré d'une armée fuyant en bateau : illustration du Fléau de Valyria, soit la destruction de la ville de Valyria et l'exode de la famille Targaryen (dont le symbole est un dragon) vers Westeros.
  • Ensuite, un dragon attaqué par un cerf, un lion et un loup : illustration de la guerre de l'Usurpateur, soit la rébellion menée par les familles Baratheon (le cerf), Lannister (le lion) et Stark (le loup) contre les Targaryen.
  • Enfin, un cerf rayonnant autour duquel s'inclinent un lion et un loup : illustration du règne de Robert Baratheon après sa victoire.

Casting[modifier | modifier le code]

Le casting de Peter Dinklage pour interpréter Tyrion Lannister a été annoncé le 5 mai 2009[29]. Les castings de Kit Harington, pour interpréter Jon Snow, et de Sean Bean, pour interpréter Ned Stark, ont été annoncés le 19 juillet 2009[30], confirmant ainsi la rumeur répandue deux jours plus tôt[31]. Au début du mois d'août 2009, il a été révélé que Catelyn Stark serait interprétée par Jennifer Ehle[32]. Le 20 août, les castings de Nikolaj Coster-Waldau (pour jouer Jaime Lannister), Tamzin Merchant (Daenerys Targaryen), Richard Madden (dans le rôle de Robb Stark), Iain Glen (Jorah Mormont), Alfie Allen (Theon Greyjoy), Sophie Turner (Sansa Stark) et Maisie Williams (Arya Stark) ont été annoncés[33]. Le , celui de Lena Headey pour interpréter Cersei Lannister a été dévoilé[34]. Le 23 septembre, George R. R. Martin a confirmé que Rory McCann était fait pour le rôle de Sandor Clegane[35]. Isaac Hempstead-Wright a été confirmé dans le rôle de Bran Stark le 14 octobre, suivi de l'annonce de Jason Momoa en tant que Khal Drogo trois jours plus tard[36].

Après le tournage de l'épisode pilote, le rôle de Catelyn Stark a été repris par Michelle Fairley[37] et Emilia Clarke a finalement remplacé Tamzin Merchant dans celui de Daenerys[38],[39].

Pour la deuxième saison, HBO a annoncé les castings de Gwendoline Christie (pour interpréter Brienne de Torth[37]), Liam Cunningham (Davos Mervault[40]), Oliver Ford Davies (Mestre Cressen[41]), Stephen Dillane (Stannis Baratheon, le frère de Robert[42]), Natalie Dormer (Margaery Tyrell, la fiancée de Renly Baratheon[43]), Carice van Houten (dans le rôle de Mélisandre d'Asshaï[42]), Gemma Whelan (Yara Greyjoy ; Asha dans les romans, son nom a été changé pour la série afin d'éviter toute confusion avec Osha la sauvageonne[44]), Nonso Anozie (Xaro Xhoan Daxos[45]), Tom Wlaschiha (Jaqen H'ghar[46]), Kerr Logan (Matthos Mervault[47]), Roy Dotrice (le pyromancien Hallyne[48]), Hannah Murray (Vère[49]), Karl Davies (Alton Lannister, un personnage qui n'apparaît pas dans les livres[50]), Ben Crompton (Edd-la-douleur[51]), Michael McElhatton (Roose Bolton[52]), Robert Pugh (Craster[53]) et Rose Leslie (Ygrid).

En ce qui concerne la troisième saison, HBO a annoncé le casting suivant : Ciarán Hinds (pour interpréter Mance Rayder), Kristofer Hivju (Tormund Fléau-d'Ogres), Mackenzie Crook (Orell), Paul Kaye (Thoros de Myr), Philip McGinley (Anguy), Richard Dormer (dans le rôle de Béric Dondarrion), Tobias Menzies (Edmure Tully), Clive Russell (Brynden Tully), Thomas Brodie-Sangster (Jojen Reed), Ellie Kendrick (la sœur de Jojen, Meera Reed), Diana Rigg (Olenna Tyrell), Anton Lesser (Qyburn), Noah Taylor (Locke, un personnage qui n'appparaît pas dans les romans), Iwan Rheon (Ramsay Snow, le fils bâtard de Roose Bolton), Nathalie Emmanuel (Missandei), Jacob Anderson (Ver Gris), Ed Skrein (Daario Naharis), et Dan Hildebrand (Kraznys mo Nakloz).

Pour la quatrième saison, HBO annonce de nouveaux acteurs : Pedro Pascal dans le rôle d'Oberyn Martell[54], Indira Varma dans le rôle de sa concubine Ellaria Sand[55], Mark Gatiss est annoncé dans le rôle du banquier de Braavos, Tycho Nestoris[56] et Roger Ashton-Griffiths dans celui de Mace Tyrell[57].

Pour la cinquième saison, des personnages sont de retour[58].

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage du pilote de la série débute à l'automne 2009 en Irlande du Nord et au Maroc[59]. Les premières prises de vue pour le reste de la première saison sont programmées pour débuter le 26 juillet 2010. Le principal lieu de tournage est le Paint Hall Studios situé à Belfast[60]. Les scènes extérieures en Irlande du Nord sont filmées à Sandy Brae dans les montagnes de Mourne (représentant Vaes Dothrak), Castle Ward (Winterfell), Saintfield Estates (le bois sacré de Winterfell), Tollymore Forest (scènes extérieures), Cairncastle (le site d'exécution), les carrières de Magheramorne (Châteaunoir) et au Shane's Castle (terrain du tournoi). Le Château de Doune à Stirling, en Écosse, est utilisé dans l'épisode pilote pour les scènes extérieures et intérieures à Winterfell. Les producteurs pensent dans un premier temps tourner entièrement la série en Écosse, mais choisissent finalement l'Irlande du Nord en raison de la disponibilité de surface du studio.

Les scènes du Sud de la première saison sont filmées à Malte, un changement de site opéré après les ensembles utilisés au Maroc pour l'épisode pilote. La ville de Mdina est utilisée pour les scènes à Port-Réal, le tournage se déroule également à Fort Manoel (représentant le Grand Septuaire de Baelor), à la Fenêtre d'Azur sur l'île de Gozo (le lieu de mariage Dothraki), au Palais Saint-Antoine, au Fort Ricasoli, au Fort Saint-Ange, ainsi qu'au monastère Saint-Dominique (utilisé pour les scènes dans le Donjon Rouge)[61].

Peu après la diffusion du premier épisode de la série, la chaîne HBO donne son accord pour une deuxième saison[19], dont le tournage se déroule du à . Le tournage des scènes du Sud quitte Malte pour la Croatie, où la ville de Dubrovnik et ses localités voisines permettent de mettre en œuvre des plans extérieurs d'un bord de mer donnant sur une ville fortifiée médiévale[62]. Les remparts de Dubrovnik et Fort Lovrijenac sont utilisés pour les scènes de Port-Réal et du Donjon Rouge. L'île de Lokrum, le monastère Saint-Dominique sur l'île de Trogir, le palais du Recteur à Dubrovnik et la carrière de Dubac, située à quelques kilomètres à l'est, sont utilisés pour les scènes définies dans la cité portuaire de Qarth. Les scènes au nord du mur, se déroulant dans les Crocgivre et au Poing des Premiers Hommes, sont filmées en Islande en novembre 2011, sur le glacier Svínafellsjökull et à proximité de Smyrlabjörg et Vik sur Höfðabrekkuheiði. La saison est diffusée à partir du et reprend les événements du livre A Clash of Kings[19].

Alors que la deuxième saison n'est pas encore diffusée, le tournage de la série se poursuit pour une troisième saison courant mai ou juin 2012[63]. Pour la troisième saison, la production est de retour à Dubrovnik. Les remparts de Dubrovnik, Fort Lovrijenac et les localités voisines sont utilisés pour les scènes de Port-Réal et du Donjon Rouge. Un nouveau site, l'Arboretum de Trsteno fait figure de jardin des Tyrell dans Port-Réal. La production est également de retour au Maroc, dans la ville d'Essaouira, pour filmer les scènes de Daenerys à Essos[64] ainsi qu'à Aït-Ben-Haddou pour ses scènes à Yunkai. Pour cette troisième saison la production emploie trois unités (désignées Dragon, Wolf et Raven) filmant en parallèle, six équipes dirigeantes, 257 membres de la distribution et 703 membres de l'équipe. Une scène mettant en vedette un ours, Little Bart, est filmée à Los Angeles.

Le tournage de la quatrième saison prend une nouvelle fois place à Dubrovnik, et comporte de nouveaux emplacements en Croatie, tels que le palais de Dioclétien à Split, la forteresse de Klis au nord de Split, la carrière de Perun à l'est de Split, la montagne Mosor et le village de Baska Voda plus au sud[65]. Le tournage prend 136 jours, il se termine le 21 novembre 2013[66].

Lors de la cinquième saison, les tournages liés à Dorne sont réalisés en Andalousie, notamment à l’Alcazar de Séville et à l’arène d’Osuna[67].

Le château de Zafra dans la province de Guadalajara en Espagne a été un des lieux de tournage de la sixième saison[68].

Costumes[modifier | modifier le code]

Les costumes de la série s'inspirent de nombreuses cultures, notamment japonaise et persane. Les tenues Dothraki ressemblent à celles des Bédouins (une tenue a été fabriquée à partir de peaux de poissons pour ressembler aux écailles de dragon), et les sauvageons portent des peaux d'animaux à l'envers comme le font les Inuits. L'armure osseuse sauvageonne est conçue à partir de moules pris sur de véritables os, assemblés avec de la ficelle et du latex ressemblant à du catgut[69]. Bien que les figurants qui incarnent les sauvageons et la Garde de Nuit portent des chapeaux et des casques, les principaux acteurs sont généralement nu-tête pour que les téléspectateurs puissent identifier les personnages.

Promotion[modifier | modifier le code]

Affiches publicitaires diffusées pour promouvoir la première saison, au Comic-Con de San Diego.

Pour la troisième saison, HBO a réalisé une pub originale[70] dans l'édition du 26 février 2013 du New York Times, en imprimant l'ombre d'un dragon sur une fausse double page[71],[72].

Le piratage et le partage illégal des épisodes des premières saisons ont également contribué au succès mondial de la série TV en devenant la série la plus piratée de l'année 2013[73].

Effets visuels[modifier | modifier le code]

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb.

Diffusion internationale[modifier | modifier le code]

La série est diffusée pour la première fois le 17 avril 2011 sur HBO aux États-Unis[74], et sur Sky Atlantic au Royaume-Uni et en Irlande, le 18 avril 2011[75]. La série est ensuite diffusée dans plusieurs autres pays au cours de l'été 2011.

La deuxième saison est diffusée dès le 1er avril 2012 sur HBO aux États-Unis et le même jour au Brésil. La série est ensuite diffusée à compter du 2 avril 2012 sur Sky Atlantic au Royaume-Uni et en Irlande[76], le 10 avril 2012 sur Showcase en Australie et le 16 avril 2012 sur la chaîne HBO aux Pays-Bas. La deuxième saison est aussi proposée sur l'offre à la demande d'Orange Cinéma Séries, 24 heures après la diffusion américaine. Les premiers épisodes de la deuxième saison ont également été émis en Afrique du Sud, au Zimbabwe et dans le reste de l'Afrique le 13 avril 2012 sur M-Net et DSTV On Demand[77].

Épisodes[modifier | modifier le code]

Saison Nombre
d'épisodes
Diffusion originale sur HBO Audience finale en moyenne
(en millions)
Années Début de saison Fin de saison
1 10 2011 17 avril 2011 19 juin 2011 2,52
2 2012 1er avril 2012 3 juin 2012 3,8
3 2013 31 mars 2013 9 juin 2013 4,97
4 2014 6 avril 2014 15 juin 2014 6,84
5 2015 12 avril 2015 14 juin 2015 6,88
6 2016 24 avril 2016 26 juin 2016 7,69
7 7 2017 indéterminées

Première saison (2011)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Saison 1 de Game of Thrones.

Sur le continent de Westeros, le roi Robert Baratheon règne sur le Royaume des Sept Couronnes depuis qu'il a mené à la victoire la rébellion contre le roi fou, Aerys II Targaryen, dix-sept ans plus tôt. Son guide et principal conseiller, Jon Arryn, venant de décéder, il part dans le nord du royaume demander à son vieil ami Eddard Stark, seigneur suzerain du Nord et de la maison Stark, de remplacer leur regretté mentor au poste de « Main du roi ». Eddard, peu désireux de quitter ses terres, accepte à contre-cœur de partir à la cour avec ses deux filles Arya et Sansa, alors que Jon Snow, son fils bâtard, se prépare à intégrer la fameuse Garde de Nuit : la confrérie protégeant le royaume depuis des siècles à son septentrion, de toute créature pouvant provenir d'au-delà du Mur protecteur. Mais, juste avant le départ pour le Sud, Bran, fils Stark, fait une découverte en escaladant une tour de Winterfell dont découleront des conséquences inattendues…

Dans le même temps, sur le continent Est, Viserys Targaryen, héritier « légitime » en exil des Sept Couronnes et fils d'Aerys, projette de marier sa jeune sœur Daenerys au khal Drogo, le chef d'une puissante horde de cavaliers nomades afin de s'en faire des alliés, en vue de la reconquête du royaume. Mais Viserys est presque aussi instable mentalement que son père.

Deuxième saison (2012)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Saison 2 de Game of Thrones.

Après la mort du roi Robert Baratheon et d'Eddard Stark, la légitimité du roi Joffrey est contestée par Stannis et Renly, frères de Robert, tandis que Sansa Stark est retenue comme otage à Port-Réal. Robb Stark poursuit sa rébellion pour venger son père et libérer sa sœur, bien que personne ne sache où se trouve Arya Stark. Lord Tywin Lannister, père de la Reine régente Cersei et grand-père du roi, qui la détient sans le savoir, continue de son côté à lutter à la fois contre les Baratheon et contre les Nordiens de Robb Stark. Chaque camp cherche de nouveaux alliés, et la guerre se prolonge, ignorant la menace d'au-delà du Mur. En effet, Lord Jeor Mormont continue de guider la Garde de Nuit face aux Sauvageons, soutenu par Jon Snow, cherchant désespérément un moyen d'arrêter la marche de leur immense armée vers le sud.

De l'autre côté du Détroit, après avoir perdu les Dothraki, Daenerys Targaryen emmène ses dragons jusqu'à la cité de Qarth, où elle espère trouver un appui en vue de reconquérir les Sept-Couronnes.

Troisième saison (2013)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Saison 3 de Game of Thrones.

Après les batailles de la saison précédente, le conflit s'apaise : moins de combats et plus de diplomatie. Alors que la guerre continue entre les forces du Nord sous la bannière de Robb Stark et celles du roi et de la famille Lannister, l'accent est mis sur les alliances entre les différentes factions qui luttent pour le pouvoir. Joffrey prépare son mariage avec Margaery Tyrell, Tywin Lannister organise des mariages prestigieux pour ses deux enfants disponibles et Robb doit offrir la main de son oncle pour espérer regagner le soutien de la maison Frey après avoir manqué à sa parole et rompu ses fiançailles avec l'une de ses filles. Le fameux mariage se termine dans un bain de sang - Walder Frey s'étant entre-temps rallié à la cause des Lannister.

Pendant ce temps, Stannis désespère à Peyredragon, car si Melisandre lui propose une magie puissante pour conquérir le Trône de fer, son fidèle Davos fait tout pour éviter un cruel sacrifice. Theon subit les pires tortures aux mains d'un personnage étrange qui refuse de lui révéler son nom. Brienne et Jaime Lannister continuent leur route vers Port-Réal dans une région dévastée, leur relation se renforçant au fil des péripéties.

Quatrième saison (2014)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Saison 4 de Game of Thrones.

L'emprise des Lannister sur le Trône de fer est désormais totale, après le massacre des Noces Pourpres, qui a vu la mort de nombreux partisans du camp Stark et de fait brisé le soulèvement du Nord.

Alors que Stannis Baratheon poursuit la reconstruction de son armée à Peyredragon, un danger imminent arrive du Sud, en la personne d'Oberyn Martell. Ce dernier, arrivé à Port-Réal pour le mariage du roi Joffrey et de sa fiancée Margaery Tyrell, est habité par un désir de vengeance.

Au Nord, la Garde de Nuit, affaiblie, semble dépassée par l’avancée de l’armée des Sauvageons de Mance Rayder, elle-même poursuivie par un ennemi plus redoutable : les Marcheurs blancs.

Cinquième saison (2015)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Saison 5 de Game of Thrones.

L'influence des Lannister est ébranlée : Tywin est mort. Cersei, dont l'autorité est contestée, y compris dans sa propre maison, doit faire face à l'influence croissante de sa belle-fille, Margaery Tyrell, sur son fils, le roi Tommen. De son côté, Jaime part à Dorne, pour protéger sa fille Myrcella, en danger depuis la mort d'Oberyn Martell. Quant à Tyrion, accompagné dans sa fuite par Varys, il part à la rencontre de Daenerys qui, elle, doit faire face à des mouvements de rébellion de la population de Meereen, qui ne l'accepte pas.

Parallèlement, les filles Stark doivent faire face à de nouveaux défis : Arya, à la recherche de Jaqen H'ghar à Braavos, recherche le moyen de se venger. Sansa, manipulée par Littlefinger, doit se marier avec Ramsay Bolton, nouveau maître de Winterfell, fils bâtard légitimé de Roose Bolton (meurtrier de Robb Stark).

Enfin Jon Snow, vainqueur des sauvageons, nouveau Lord Commandant, est confronté à Stannis Baratheon, qui souhaite faire de lui un Stark pour l'aider dans son projet de reconquête du Nord.

Sixième saison (2016)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Saison 6 de Game of Thrones.

À Port-Réal, Cersei, qui a récemment effectué une marche de la honte, doit faire face à la mort de sa fille Myrcella. Jaime, lui, devra affronter le groupe des Moineaux (de plus en plus influents dans la ville) afin de faire libérer la reine Margaery et son frère Loras.

À Braavos, Arya, désormais aveugle, continue tant bien que mal son entrainement avec Jaqen H'ghar afin de devenir une sans-visage.

À Meereen, Tyrion Lannister, aidé de Varys, Missandei et Ver Gris devra gérer la régence de la ville à la suite du départ de Daenerys. Quant à cette dernière, elle se retrouve à être la prisonnière d'une horde de Dothrakis menée par le Khal Moro, tandis que Jorah Mormont et Daario Naharis se lancent sur ses traces à travers le continent d'Essos afin de la délivrer.

Dans les îles de Fer, une nouvelle rébellion menée par les Greyjoy se prépare.

Dans le Nord, Sansa et Theon se retrouvent en fuite après la récente défaite de Stannis Baratheon aux portes de Winterfell. Ils devront échapper tant bien que mal aux soldats des Bolton qui les poursuivent.

Au Mur, Jon Snow est mort. Ser Davos et Mélisandre devront trouver un nouvel objectif de guerre après la mort de Stannis. Sans Jon, la Garde de Nuit, plus que jamais affaiblie et divisée, pourrait bien se retrouver dépassée par l’avancée de l'immense armée de Marcheurs Blancs qui ne tardera pas à marcher sur le Mur au fur et à mesure que le terrible hiver arrive.

Enfin, au-delà du mur, Bran Stark a été formé par la Corneille à Trois Yeux et sa formation lui permet de développer sa capacité à voir dans le passé et l'avenir, ce qui lui donne davantage de contrôle sur ses visions. Il découvre aussi son rôle dans les guerres à venir[89].

Septième saison (2017)[modifier | modifier le code]

Note : Pour les informations de renouvellement voir la section Production.

La septième saison sera composée de sept épisodes et sera diffusée durant l'été 2017[90].

Univers de la série[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Univers du Trône de fer.

Initialement, l'univers a été développé par George R. R. Martin dans sa saga de fantasy Le Trône de fer, avant d'être repris et adapté sur d'autres supports, dont la série télévisée[91].

Accueil[modifier | modifier le code]

D'après les médias, la série était très attendue[92] et classée par certains comme « l'un des événements les plus attendus de l'année 2011 »[93],[94]. De nombreux fans suivent de près le développement de la série[95].

Audiences internationales[modifier | modifier le code]

Le premier épisode a attiré 2,2 millions de téléspectateurs lors de sa première diffusion le 17 avril 2011 aux États-Unis[96] et a totalisé 5,4 millions de téléspectateurs rediffusions comprises (le dimanche et le lundi soir[97]). Le dernier épisode de la première saison, qui a été diffusé le 20 juin 2011, a rassemblé plus de 3 millions de téléspectateurs[98]. D'après HBO, la seconde saison du Trône de fer a obtenu une audience cumulée (incluant les revisionnages sur les sites à la demande de la chaîne) de 11,6 millions de spectateurs[99]. La troisième saison, après neuf épisodes diffusés, a obtenu une augmentation d'audience passant le chiffre cumulé à 13,6 millions de spectateurs, faisant de la saison la deuxième plus vue de toutes les séries HBO, après la cinquième saison de la série des Soprano avec 14,4 millions de spectateurs[100]. Avec la quatrième saison, la série devient la plus regardée de la chaine HBO puisque le nombre moyen de téléspectateurs pour cette saison a atteint 18,4 millions[101].

Contrairement aux suppositions des journalistes américains au sujet du Trône de fer qui aurait une audience très majoritairement masculine, le centre de données Nielsen qui calcule aussi les audiences a indiqué en 2013 que la série est moins divisée par genre que beaucoup d'autres programmes comparables, avec 42 % d'audience féminine aux États-Unis[102].

Au Royaume-Uni et en Irlande, l'audience moyenne de la première saison s'élève à 743 000 téléspectateurs, avec un pic à 823 000 pour le premier épisode, diffusé le 18 avril 2011[103],[104].

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Les critiques ont été généralement positives, tant sur la qualité de la production, la restitution de l'univers des livres et les personnages, jugés convaincants[105],[106]. Pour Tim Goodman du Hollywood Reporter, « quelques minutes dans la série épique Games of Thrones de HBO, et il est clair que le battage médiatique a été juste et que l’attente en valait la peine »[107]. Mary McNamara du Los Angeles Times considère que c'est « une grande série, tonitruante d'intrigues politiques et psychologiques, hérissée de personnages vivants, hachurée d'intrigues alléchantes et arrosée de fantastique »[108]. Plusieurs critiques ont félicité Peter Dinklage pour son interprétation de Tyrion Lannister ; Ken Tucker du magazine Entertainment Weekly a déclaré qu'il serait « estomaqué » si Dinklage n'obtenait pas un Emmy Award pour son interprétation[105].

Les avis sont partagés à la sortie de l'épisode pilote. Les Inrocks ont écrit un article particulièrement critique à ce sujet, voyant la série comme un nouvel investissement vaniteux de la chaîne HBO, une « mécanique (qui) tourne à vide » avec un « résultat lourdaud »[109]. Le critique, Olivier Joyard, dénonce un succès public « passablement injustifié » pour un univers trop complexe pour lequel on a du mal à se passionner, et une lourdeur ambiante à laquelle s'ajoute un trop plein de sexe et de violence : « Les créateurs de la série (David Benioff et D.B. Weiss) manquent singulièrement d’humour et de distance ». Un article paru deux mois après adoucit quelque peu ces propos, remarquant cette fois-ci une certaine originalité, et un canevas de personnages attachants et vivants. La série reste, pour lui, cependant « à certains moments pataude et peu inspirée visuellement »[110].

Sur le site Web Metacritic, la première saison du Trône de fer a une note moyenne de 79 sur 100 basée sur 28 critiques de presse[111]. La deuxième saison augmente cette moyenne, avec une note de 88 sur 100 basée sur 26 critiques de presse[112]. La troisième saison augmente à nouveau cette moyenne, avec un score de 90 sur 100 basée sur 25 critiques de presse[113]. Par ailleurs, la série est la plus notée sur une capacité de 5 000 votes en obtenant la meilleure moyenne historique pour une série dramatique sur la base de données Internet Movie Database[114].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Adaptations et produits dérivés[modifier | modifier le code]

Sorties DVD et disques Blu-ray[modifier | modifier le code]

Le coffret DVD et disque Blu-ray de la première saison est disponible depuis le en zone 2[120]. Il contient les dix épisodes, répartis sur cinq disques.

Le coffret DVD et disque Blu-ray de la deuxième saison est disponible depuis le en zone 2[121]. Il contient les dix épisodes, répartis sur cinq disques.

Le coffret DVD et disque Blu-ray de la troisième saison est disponible depuis le en zone 2[122]. Il contient les dix épisodes, répartis sur cinq disques.

Le coffret DVD et disque Blu-ray de la quatrième saison est disponible depuis le en zone 2[123]. Il contient les dix épisodes, répartis sur cinq disques.

Le coffret DVD et disque Blu-ray de la cinquième saison est disponible depuis le en zone 2[124]. Il contient les dix épisodes, répartis sur cinq disques

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Un jeu vidéo de rôle (RPG - Role-Playing Game), Game of Thrones: The Game, a été créé par l'éditeur Cyanide et sorti en 2012[125]. Il s'agit en réalité plus d'un produit dérivé des romans et non de la série, étant donné que le développement du jeu a débuté avant que HBO n'annonce son projet d'adapter les livres de George R. R. Martin.[réf. nécessaire], d'où les voix originales absentes des acteurs de la série.

Un Mod de Crusader Kings 2, le jeu de Paradox Interactive, diffusé par MOD•DB a été créé en 2012 et se nomme Crusader Kings 2: A Game of Thrones (CK2:AGOT)[126].

Un MMO par navigateur (Free to play avec cash shop), a été créé en 2013 par Jon Radoff de Disruptor Beam (éditeur de MMO américain, spécialisé dans les franchises de séries télévisées[127]).

Un jeu de rôle en ligne massivement multijoueur (MMORPG - Massive Multiplayers Online Role Player Game) a été créé[128] et sortira dans l'année 2014[129]. Un site et une bande-annonce existent déjà[130].

Le studio Telltale Games a produit un jeu vidéo nommé Game of Thrones: A Telltale Games Series, qui est sorti fin 2014, où l'histoire du jeu se trouve se déroule parallèlement entre les saisons 3 et 4 de la série télévisée. Le joueur incarnera différents membres de la maison Forester, et devra faire des choix durant l'intrigue qui changeront le cours final de l'aventure, le gameplay est le même que les deux saisons des jeux The Walking Dead, que Telltale a aussi produit. L'histoire commence aux Jumeaux où Walder Frey accueille Robb Stark et son armée (saison 3)[131]. Plusieurs protagonistes de la série télévisée sont présents : Cersei et Tyrion Lannister, Ramsay Snow, Daenerys Targaryen et Margarey Tyrell.

Jeu de cartes[modifier | modifier le code]

Le Trône de fer HBO est un jeu de cartes pour deux joueurs, inspiré du jeu de cartes évolutif ; Le Trône de fer, le jeu de cartes à collectionner, aux règles simplifiées et aux illustrations tirées de la série est édité par Fantasy Flight Games et traduit en français par Edge Entertainment[132].

Jeu de rôle[modifier | modifier le code]

Deux adaptations en jeu de rôle de la saga du Trône de Fer, de George R.R. Martin, l'une par Guardians of Order et l'autre par Green Ronin Publishing ont été éditées en Anglais. Il existe une traduction de la deuxième en français, par Edge Entertainment.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Contrairement à la majorité des films et séries, les sources francophones utilisent souvent le titre original plutôt que le titre français. Quelques exemples dans la presse française :
  2. (en) Núria Perpinyà, Ruins, Nostalgia and Ugliness. Five Romantic perceptions of the Middle Ages and a spoonful of Game of Thrones and Avant-garde odditycéditeur=Logos Verlag, Berlin, , 119 p. (ISBN 978-3-8325-3794-4, lire en ligne)
  3. (en) Tammy La Gorce, « Dreaming of places far, far from Bayonne », sur Select.nytimes.com, The New York Times,‎ (consulté le 4 juin 2013)
  4. (en) « Is Game of Thrones gratuitous sex worse than the gratuitous violence? », sur Io9.com, Io9,‎ (consulté le 20 juin 2013)
  5. (en) « Game of Thrones worst scene yet? », sur www.theatlantic.com, The Atlantic,‎ (consulté le 20 juin 2013)
  6. (en) « ’101 Best Written TV Series Of All Time’ From WGA/TV Guide: Complete List », Deadline,‎ (consulté le 23 juillet 2014)
  7. (fr) Claire Pomarès, « HBO part en guerre contre le piratage de "Game of Thrones" - Les Inrocks », sur Les Inrocks (consulté le 8 juin 2016)
  8. Dans les saisons 1 et 2, Tommen Baratheon est interprété par Callum Wharry.
  9. Dans la saison 3, Daario Naharis est interprété par Ed Skrein.
  10. Dans la saison 6, Sebastian Croft incarne Eddard Stark jeune.
  11. a et b « Fiche du doublage de la série » sur RS Doublage, www.rsdoublage.com
  12. a, b, c et d « Fiche du doublage de la série » sur Doublage Séries Database, site www.dsd-doublage.com consulté le 23 juillet 2012, détails mis à jour le 15 juillet 2015.
  13. a et b (en) Michael Fleming, « HBO turns « Fire » into fantasy series », sur www.variety.com, Variety,‎
  14. a, b et c (en) James Hibberd, « HBO: Game of Thrones dailies 'look fantastic' », sur www.hollywoodreporter.com, The Hollywood Reporter,‎
  15. (en) Boris Kachka, « Dungeon Master: David Benioff », sur nymag.com, New York Magazine,‎
  16. (en) Lynette Rice, « A network gets its bite back », sur www.ew.com, Entertainment Weekly,‎
  17. (en) Lesley Goldberg, « Game of Thrones: By the numbers », sur www.hollywoodreporter.com, The Hollywood Reporter,‎
  18. (en) James Poniewozik, « Today in fictional-language news HBO speaks Dothraki », sur entertainment.time.com, Time Entertainment,‎
  19. a, b et c (en) James Hibberd, « HBO renews Game of Thrones for second season! », sur insidetv.ew.com, Entertainment Weekly (consulté le 20 avril 2011)
  20. « Game of Thrones revient le… », sur www.allocine.fr, Allociné,‎
  21. (en) « HBO renews Game of Thrones for third season », sur The Futon Critic,‎
  22. (en) George R. R. Martin, « Season three », sur grrm.livejournal.com, Not a Blog (consulté le 11 avril 2012)
  23. (en) « HBO renews Game of Thrones for season 4 », sur The Hollywood Reporter.com,‎ .
  24. « Game of Thrones renouvelée pour 2 saisons supplémentaires », sur Lemonde.fr, Le Monde,‎ .
  25. « La saison 7 de "Game of Thrones" tournée en partie au Pays basque espagnol », sur SudOuest.fr (consulté le 19 juillet 2016)
  26. (en) James Hibberd, « HBO releases Game of Thrones Season 4 finale episode title and extended runtime », WinterIsComing.net,‎
  27. (en) Sean T. Collins, « Q&A: Game of Thrones Insider Bryan Cogman on the Biggest Season Yet », Rolling Stone,‎
  28. (en) James Hibberd, « Game of Thrones showrunners on season 2, splitting Book 3 and their hope for a 70-hour epic », Entertainment Weekly,‎
  29. (en) Nellie Andreeva, « Two will play HBO's Game », sur www.hollywoodreporter.com, The Hollywood Reporter,‎
  30. (en) Borys Kit and Nellie Andreeva, « Sean Bean ascends to Game of Thrones », sur www.reuters.com, Reuters,‎
  31. (en) Winter Is Coming, « Day 22: Filming at Ballintoy Harbour », sur winter-is-coming.net, WinterIsComing.net,‎
  32. (en) Nellie Andreeva, « Trio of actresses cast in TV projects », sur www.hollywoodreporter.com, The Hollywood Reporter,‎
  33. (en) James Hibberd, « HBO appoints subjects to Thrones », sur www.hollywoodreporter.com, The Hollywood Reporter,‎
  34. (en) Maureen Ryan, « Royal HBO role filled by « Terminator: Sarah Connor » actress », Chicago Tribune,‎ (lire en ligne)
  35. (en) George R. R. Martin, « As Sandor Clegane, the Hound… », sur grrm.livejournal.com, Not a Blog,‎
  36. (en) Maureen Ryan, « The Games afoot: HBO's Game of Thrones gears up », Chicago Tribune • The Watcher,‎ (lire en ligne)
  37. a et b (en) Nellie Andreeva, « Fairley to replace Ehle in HBO's Thrones », sur www.hollywoodreporter.com, The Hollywood Reporter,‎
  38. (en) Maureen Ryan, « Changement d'actrice pour Daenerys », Chicago Tribune,‎ (lire en ligne)
  39. (en) George R. R. Martin, « A new Daenerys », sur grrm.livejournal.com, Not a Blog,‎
  40. (en) Jethro Nededog, « Game of Thrones casts Liam Cunningham as Davos Seaworth », sur www.hollywoodreporter.com, The Hollywood Reporter,‎
  41. (en) « TVLine items: South Park lives, Ringer nabs, Dexter baddie, Thrones castings and more », sur www.tvline.com, TVLine,‎
  42. a et b (en) James Hibberd, « Game of Thrones casts sorceress Melisandre and Stannis Baratheon - EXCLUSIVE », sur insidetv.ew.com, Entertainment Weekly,‎
  43. (en) James Hibberd, « Tudors star joins Game of Thrones cast - EXCLUSIVE », sur insidetv.ew.com, Entertainment Weekly,‎
  44. (en) James Hibberd, « Game of Thrones casts Theon's fierce sister », sur insidetv.ew.com, Entertainment Weekly,‎
  45. (en) Jolie Lash, « Two new faces join Game of Thrones seeason 2 », sur www.accesshollywood.com, Access Hollywood,‎
  46. (en) Winter Is Coming, « Exclusive: Tom Wlaschiha is Jaqen H’ghar », sur winter-is-coming.net, WinterIsComing.net,‎
  47. (en) « Meet Xaro Xhoan Daxos », sur www.westeros.org, Westeros,‎
  48. (en) Fire and Blood, « Roy Dotrice is Pyromancer Hallyne », sur winter-is-coming.net, WinterIsComing.net,‎
  49. (en) Fire and Blood, « Does Hannah Murray have flower power? Yes! », sur winter-is-coming.net, WinterIsComing.net,‎
  50. (en) Jolie Lash, « Skins UK star and former british soap actor join Game of Thrones season 2 », sur www.accesshollywood.com, Access Hollywood,‎
  51. (en) Fire and Blood, « Ben Crompton fits. But why is he so sad? », sur winter-is-coming.net, WinterIsComing.net,‎
  52. (en) Fire and Blood, « Michael McElhatton cast as Roose Bolton », sur winter-is-coming.net, WinterIsComing.net,‎
  53. (en) « Eureka’s extra hour, Roseanne's (scripted) TV return, Thrones casting and more », sur tvline.com, TVLine,‎
  54. « Game of Thrones : un gros personnage annoncé dans la saison 4… », sur www.allocine.fr, Allociné,‎ (consulté le 6 octobre 2013)
  55. (en) James Hibberd, « Game of Thrones casts Rome actress for season 4 », sur insidetv.ew.com, Entertainment Weekly,‎ (consulté le 6 octobre 2013)
  56. (en) Mark « RorMachine » Cassidy, « Mark Gatiss' Game of Thrones season 4 role Revealed », sur www.comicbookmovie.com, ComicBookMovie.com,‎ (consulté le 6 octobre 2013)
  57. (en) George R. R. Martin, « The wedding guest », sur grrm.livejournal.com, Not a Blog,‎ (consulté le 6 octobre 2013).
  58. « Game of Thrones saison 5 : quel personnage mort va faire son retour », sur Reviewer.lavoixdunord.fr,‎ .
  59. « Game of Thrones : l'Islande et son tourisme de fer », article de Pierre Belin, dans le Journal International, sur www.lejournalinternational.fr, consulté le 28 septembre 2013
  60. George R. R. Martin, « From HBO », Not a Blog,‎ (consulté le 3 juin 2014)
  61. (en) Lesley Goldberg, « Game of Thrones: By the numbers », sur www.hollywoodreporter.com, The Hollywood Reporter (consulté le 20 avril 2011)
  62. (en) Winter Is Coming, « HBO confirms Croatia, Iceland as season 2 locations », sur winter-is-coming.net, WinterIsComing.net (consulté le 19 octobre 2011)
  63. « Games of Thrones saison 3 : Le tournage est prévu, la date », Melty.fr, www.melty.fr, consulté le 13 février 2012
  64. Jessica Phelan, « The 7 kingdoms in "Game of Thrones" are actually these 5 real-world places », Salon,‎ (consulté le 18 avril 2015)
  65. « New set photos from Klis and Dubrovnik », WinterIsComing.net,‎ (consulté le 18 avril 2015)
  66. « That's a wrap! Season 4 filming is complete », WinterIsComing.net,‎ (consulté le 18 avril 2015)
  67. Lauren Provost, « "Game of Thrones" saison 5: les lieux de tournages en Espagne », sur www.huffingtonpost.fr,‎
  68. (en) Christopher Hooton, « Game of Thrones season 6 spoilers: Bran Stark spotted at the Tower of Joy », sur Independent.co.uk,‎ (consulté le 26 avril 2016).
  69. Elizabeth Snead, « Game of Thrones Designer Michelle Clapton's Secret Source for Wildling Bones: eBay », The Hollywood Reporter,‎ (lire en ligne)
  70. (en) « Image - Got dragon in New York Times », Adweek, www.adweek.com
  71. « Game of Thrones soars with dragon ad in New York Times », Adweek, www.adweek.com
  72. « Game of Thrones fait sa pub dans le New York Times », 24Matins.fr, www.24matins.fr, consulté le 4 mars 2013
  73. « Le top 10 des séries les plus piratées en 2013 est sorti ! », sur lepoint.fr,‎ (consulté le 6 août 2014)
  74. (en) « Game of Thrones kicks off on April 17th » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), 20 novembre 2010, sur www.trailerdownload.net
  75. (en) « HBO's epic fantasy Game of Thrones to air on Sky Atlantic HD the day after the US premiere », Sky Atlantic,‎ (lire en ligne)
  76. (en) « HBO's epic fantasy Game of Thrones returns to air on Sky Atlantic HD the day after the US », Sky Atlantic,‎ (lire en ligne)
  77. (en) « Game of Thrones S2 » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), 16 mars 2012, sur mnet.dstv.com
  78. (en) « HBO’s epic fantasy series Game of Thrones debuts april 17 on HBO Canada », sur corusent.com,‎
  79. (en) « Game of Thrones coming to Showcase February 15 », sur showcase.ca,‎
  80. « Rentrée TV : les réponses à vos questions », RTBF, sur www.rtbf.be, consulté le 5 février 2013
  81. « Game of Thrones arrive (déjà) en France ! », sur www.serieslive.com, consulté le 25 mai 2011
  82. « Game of Thrones débarque sur Canal Plus en janvier », www.melty.fr, consulté le 7 décembre 2012
  83. « Game of Thrones : première diffusion française en clair le 28 octobre », sur Toutelatele.com, article du 8 octobre 2013
  84. Diffusion sur Super Écran du Trône de fer, Super Écran, sur www.superecran.com consulté le 5 août 2011
  85. « Deux nouveautés sur AddikTV », TV Hebdo, sur www.tvhebdo.com, article du 1er février 2013
  86. « Game of Thrones », sur focus.levif.be
  87. « Game of Thrones », RTBF, sur www.rtbf.be, consulté le 23 août 2012
  88. « Diffusion de la série en Suisse », sur RTS, sur www.rts.ch, consulté le 1er juin 2013
  89. (en) James Hibberd, « Game of Thrones season 6 to explore past and future, actor reveals », sur Entertainment Weekly.com,‎ .
  90. http://www.journaldugeek.com/2016/07/19/game-of-thrones-7-episodes-pour-la-saison-7/
  91. « Dix adaptations de livres sur les écrans », sur Ultraselect.fr,‎ .
  92. (en) Mathilda Gregory, « Is A Game of Thrones the most eagerly anticipated TV show ever? », sur www.guardian.co.uk, the Guardian,‎
  93. (en) Ken Tucker, « 10 TV events to look forward to in 2011 », sur watching-tv.ew.com, Entertainment Weekly,‎
  94. (en) James Poniewozik, « Vacation Robo-Post: TV to Look Forward to in 2011 », sur tunedin.blogs.time.com, Time,‎
  95. (en) Scott Collins, « With Game of Thrones, HBO is playing for another True Blood », sur latimesblogs.latimes.com, Los Angeles Times,‎
  96. (en) Robert Seidman, « Updated: HBO renews Game of Thrones for second season; Premiere grossed 4.2 million on HBO sunday night », sur tvbythenumbers.zap2it.com, TV by the NumbersZap2it,‎
  97. (en) « Game of Thrones premiere ratings released », sur winter-is-coming.net,‎
  98. (en) Robert Seidman, « Updated: Ned Who? Game of Thrones soars to ratings highs in season finale », sur tvbythenumbers.zap2it.com, TV by the NumbersZap2it,‎
  99. (en) « HBO press release », sur www.westeros.org,‎
  100. (en) Josef Adalian, « For HBO, Game of Thrones ratings second only to The Sopranos », sur www.vulture.com, Vulture,‎
  101. « Game of Thrones détrône The Sopranos », sur Lesechos.fr (consulté le 3 septembre 2014)
  102. (en) Angela Watercutter, « Yes, women really do like Game of Thrones (we have proof) »,‎
  103. (en) « HBO Re-commissions Game of Thrones », sur iftn.ie, Irish Film & Television Network,‎
  104. (en) Robert Seidman, « Game of Thrones a hit abroad, sets ratings highs for U.K.'s Sky Atlantic », sur tvbythenumbers.zap2it.com, TV by the NumbersZap2it,‎
  105. a et b (en) Ken Tucker, « Critique de Game of Thrones », Entertainment Weekly,‎
  106. (en) Matt Roush, « Roush review: Grim Thrones is a crowning achievement », sur TVGuide.com,‎
  107. (en) Tim Goodman, « Game of Thrones: Review », the Hollywood Reporter,‎
  108. (en) Mary McNamara, « Swords, sex and struggles », Los Angeles Times,‎
  109. Olivier Joyard, « Intrigue de mort, de pouvoir et de sexe au menu de Games of Thrones », sur www.lesinrocks.com, les Inrocks
  110. Olivier Joyard, « Games of Thrones, retour sur la série évènement », sur www.lesinrocks.com, les Inrocks
  111. (en) « Game of Thrones : Season 1 », sur Metacritic (consulté le 17 août 2011)
  112. (en) « Game of Thrones : Season 2 », sur Metacritic (consulté le 5 juin 2012)
  113. (en) « Game of Thrones : Season 3 », sur Metacritic, consulté le 4 juillet 2013
  114. « Highest rated TV series with at least 5,000 votes », IMDb, sur www.imdb.com, consulté le 4 juillet 2013
  115. « Peter Dinklage remporte un Emmy », Elbakin (consulté le 5 juin 2014)
  116. « Game of Thrones remporte l’Emmy du meilleur générique », Elbakin (consulté le 5 juin 2014)
  117. a et b (en) « Golden Globe 2011 - Nominations et récompenses », Golden Globes (consulté le 16 janvier 2012)
  118. Jean-Maxime Renault avec 8 Art City et le Festival de Monte-Carlo, « Festival de Monte-Carlo 2012 : Le palmarès des Prix de la Presse », sur www.allocine.fr, Allociné,‎ (consulté le 23 janvier 2013)
  119. (en) Mark Wilson, « Sci-Fi/Fantasy and the 2011 Emmy Award nominations », Scifi (consulté le 17 août 2011)
  120. « Game of Thrones en DVD et Blu-ray le 7 mars 2012 », sur www.elbakin.net, Elbakin.net,‎ (consulté le 31 janvier 2012)
  121. « Game of Thrones (Le Trône de fer) - Saison 2 », sur www.dvdfr.com, Dvdfr.com (consulté le 19 février 2014)
  122. « Game of Thrones (Le Trône de fer) - Saison 3 », sur www.dvdfr.com, Dvdfr.com (consulté le 19 février 2014)
  123. Pascal Muscarnera, « Game of Thrones : un coffret exceptionnel pour les DVD / Blu-ray de la saison 4 », sur Allociné.fr,‎ (consulté le 21 février 2015).
  124. Game Of Thrones (le Trône De Fer) - Saison 5 (lire en ligne)
  125. « Game of Thrones: The Game », sur www.gameofthrones-rpg.com, Cianide studioFocus Home Interactive (consulté le 6 janvier 2014)
  126. (en) MOD•DB, « Crusader Kings 2: A Game of Thrones (CK2:AGOT) », sur www.moddb.com, Game Revolution (consulté le 17 mai 2014)
  127. (en) Disruptor Beam, « About Disruptor Beam », sur www.disruptorbeam.com, Disruptor Beam (consulté le 17 mai 2014)
  128. Uther, « Game of Thrones Seven Kingdoms, « un jeu politique entre les joueurs » », sur www.jeuxonline.info, JeuxOnLine,‎ (consulté le 7 mars 2013)
  129. Uther, « Game of Thrones Seven Kingdoms », sur www.jeuxonline.info, JeuxOnLine,‎ (consulté le 7 janvier 2014)
  130. (en) « Game of Thrones Seven Kingdoms — The Epic Fantasy MMORPG », sur www.gameofthronesmmo.com, HBOBigPoint (consulté le 7 mars 2013)
  131. Jihem, « Game of Thrones par Telltale Games », sur www.jeuxvideo.com, Jeuxvideo.com,‎ (consulté le 2 janvier 2014)
  132. « Game of Thrones version HBO débarque » (consulté le 2 mars 2014)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]