Le Téléphone aphrodisiaque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Le Téléphone aphrodisiaque
ou
Le Téléphone homard
Image dans Infobox.
Artiste
Date
Technique
Plastique et métal
Dimensions (H × L × l)
20,96 × 31,12 × 16,5 cm
Mouvement
No d’inventaire
96.2Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation

Le Téléphone aphrodisiaque ou Le Téléphone Homard est une des œuvres de Salvador Dalí créées en 1936 pour Edward James[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Il est présenté à l'Exposition internationale du surréalisme de 1938[2].

Dali a créé plusieurs versions de l'objet. L'une d'entre elles est exposée au Minneapolis Institute of Arts[3], une autre à la Tate Modern[1].

L’œuvre lui inspire la « Robe homard » qu'il créé pour Elsa Schiaparelli[4].

Analyse[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Fiche du Lobster Telephone », sur tate.org.uk (consulté le ).
  2. « Fiche du Téléphone aphrodisiaque », sur centrepompidou.fr (consulté le ).
  3. (en) « Fiche du Aphrodisiac Telephone », sur artsmia.org (consulté le ).
  4. Dorane Vignando, « Le jour où… Elsa Schiaparelli fit son « Cirque » », Le Nouvel observateur, no 2595,‎ , p. 79 à 81 (ISSN 0029-4713)

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Tate Gallery 1980-82 Illustrated Catalogue of Acquisitions, Londres, , p. 76-77
    Réédition par Dawn Ades en 1995 : Dalí, Londres, 1995, p. 43, 160.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]