Le Téléphone aphrodisiaque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le Téléphone aphrodisiaque
ou
Le Téléphone homard
Lobster Telephone Photo.jpg
Artiste
Date
Technique
Plastique et métal
Dimensions (H × L × l)
20,96 × 31,12 × 16,5 cm
Mouvement
Collection
N° d’inventaire
96.2Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation

Le Téléphone aphrodisiaque ou Le Téléphone Homard est une des œuvres de Salvador Dalí créées en 1936 pour Edward James[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Il est présenté à l'Exposition internationale du surréalisme de 1938[2].

Dali a créé plusieurs versions de l'objet. L'une d'entre elles est exposée au Minneapolis Institute of Arts[3], une autre à la Tate Modern[1].

L’œuvre lui inspire la « Robe homard » qu'il créé pour Elsa Schiaparelli[4].

Analyse[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Fiche du Lobster Telephone », sur tate.org.uk (consulté le 6 novembre 2014).
  2. « Fiche du Téléphone aphrodisiaque », sur centrepompidou.fr (consulté le 6 novembre 2014).
  3. (en) « Fiche du Aphrodisiac Telephone », sur artsmia.org (consulté le 6 novembre 2014).
  4. Dorane Vignando, « Le jour où… Elsa Schiaparelli fit son « Cirque » », Le Nouvel observateur, no 2595,‎ , p. 79 à 81 (ISSN 0029-4713)

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Tate Gallery 1980-82 Illustrated Catalogue of Acquisitions, Londres, , p. 76-77
    Réédition par Dawn Ades en 1995 : Dalí, Londres, 1995, p. 43, 160.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]