Le Souvenir du monde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Souvenir du monde
Image illustrative de l’article Le Souvenir du monde
Châteaubriand par Achille Devéria

Auteur Michel Crépu
Pays Drapeau de la France France
Genre Essai
Éditeur éditions Grasset
Collection Essais français
Date de parution
Nombre de pages 228
ISBN 978-2246708711

Le Souvenir du monde, sous-titré Essai sur Châteaubriand, est un essai de Michel Crépu publié le aux éditions Grasset et ayant reçu le Prix des Deux Magots l'année suivante.

Historique du roman[modifier | modifier le code]

Michel Crépu redécouvre personnellement Chateaubriand à la fin des années 1980 et tombe en arrêt sur son œuvre et sa personnalité placée au plus près de la Révolution et surtout du Premier Empire. Il décide à la fin des années 2000 d'écrire un essai sur la vie de l'écrivain romantique (mais aussi catholique) du XIXe siècle en partant de l'idée d'absence de photo de Châteaubriand[1].

Le Souvenir du monde reçoit le le prix des Deux Magots par 7 voix à 6 pour Les Autos tamponneuses de Stéphane Hoffmann[2].

Résumé[modifier | modifier le code]

Éditions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]