Le Samouraï et le Shogun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le Samouraï et le Shogun
Titre original Yagu ichizoku no inbo
Réalisation Kinji Fukasaku
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau du Japon Japon
Durée 130 minutes
Sortie 1978

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Samourai et le Shogun (柳生一族の陰謀, Yagu ichizoku no inbo) est un film japonais réalisé par Kinji Fukasaku, sorti en 1978.

Synopsis[modifier | modifier le code]

À la mort du second Shogun Tokugawa, les rivalités apparaissent pour sa succession. Le fils ainé du shogun, Iemitsu Tokugawa est laid et bégaie et semble manquer de charisme pour assumer cette tâche. La mère de celui, aidée du chancelier Doi, semble lui préférer son frère cadet Tadanaga. Mais le maître d'armes du Shogun, Tajima Yagyu, ainsi que plusieurs courtisans soutiennent Iemitsu. Chacun des camps parvient à convaincre son protégé de lutter pour succéder au Shogun. Enfin, les courtisans de l'Empereur cherchent à restaurer l'autorité de ce dernier. Les deux frères finissent donc par s'opposer dans une guerre mêlant batailles, intrigues et trahisons.

Distribution[modifier | modifier le code]

Reconstitution Historique[modifier | modifier le code]

Ce film relate une rivalité qui a bien eu lieu entre les deux fils de Hideata Tokugawa. Le soutien de leur mère au fils cadet semble d'après les sources s'avérer exact. Pourtant, il apparaît que le Shogun Hieata n'est pas mort assassiné et a abdiqué en faveur de son fils Iemistu. Beaucoup d'autres événements semblent aussi s'avérer inexacts voire contradictoires avec l'histoire officielle du Japon. Néanmoins, ce film se veut, selon ses propres termes (l'incrustation finale du film, et certaines scènes du film où l'on voit les protagonistes s'évertuer à effacer les traces de leurs actes) une illustration de ce qui a pu se passer tant l'histoire du Japon a été réécrite, les shogun ayant cherché à effacer les documents jetant de l'ombre sur leur règne.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]