Le Sacre du tympan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Le Sacre du Tympan)
Le Sacre du tympan
Pays d'origine Drapeau de la France France
Genre musical Jazz, French touch
Années actives Depuis 1998
Labels Train Fantôme, Le Chant du monde
Site officiel www.lesacre.com
Composition du groupe
Membres Michel Feugère
Fabrice Martinez
François Bonhomme
Daniel Zimmermann
Lionel Ségui
Vincent Taeger
Rémi Sciuto
Vincent Taurelle
Ludovic Bruni
Fred Pallem

Le Sacre du Tympan est un ensemble de jazz français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le groupe est formé en 1998 par Fred Pallem, qui en est le bassiste et le compositeur. Fred a été fortement influencé par André Popp, Charles Ives, François de Roubaix, Duke Ellington, et Neil Young[réf. souhaitée]. Il s'inscrit dans la tradition d'orchestres du style Spike Jones[1]. En 2000, Le Sacre du Tympan remporte le « Premier prix d'orchestre » au concours de Jazz à la Défense[2].

Lors du premier album homonyme de 2002, le groupe est composé de 17 musiciens, et pour un certain nombre d'entre eux issus du département jazz du CNSM de Paris. Orchestre accompagnateur de la cérémonie des victoires de la musique en 2003 et 2004, le Sacre du Tympan est lauréat en 2006 dans la catégorie « Révélation française de l'année » avec l'album Le Retour[3].. Cet album comprend en plus des compositions originales trois compositions d'André Popp. En invités : Vincent Ségal (violoncelle), Médéric Collignon (cornet), Sylvain Lemetre (percussions). La Grande Ouverture sort en avec la même formation, et comprend des reprises de Charles Ives, Michel Magne, André Popp, Burt Bacharach, Lionel Hampton, Aaron Copland. Les invités sont Piers Faccini, Sanseverino, Matthieu Chedid, Juliette Paquereau, Sébastien Tellier, Alice Lewis, Marcel Kanche, André Minvielle. L'album sera nommé aux Victoires de la musique.

Soundtrax est le quatrième album du groupe, sorti en 2011. Outre le programme traditionnel à 17 musiciens qui continue de tourner, Le Sacre du Tympan se développe du jazz à l'electro, en passant par le rock, accompagnés de danse ou de vidéo. En 2017, Le Sacre du Tympan revisite les bandes originales des films des années 1970[4], ainsi que de célèbres génériques de dessins animés dans l'album Cartoons.

En 2020, dans une formation réduite (sauf pour les cordes), Fred Pallem met en voix (un narrateur par texte) et en musique 14 fables de Jean de La Fontaine. En , le groupe clôture le mini-festival organisé par Radio France consacré à Michel Legrand[5].

Style musical et thèmes[modifier | modifier le code]

Les nouvelles compositions restent inspirées par le cinéma, et les compositeurs français avec leur French touch[6] (Francis Lai, Michel Magne, François de Roubaix), mais elles sont également l'occasion d'exprimer le côté résolument rock du Sacre du Tympan.

L'Homme orchestre - François de Roubaix est un hommage à François de Roubaix, compositeur français de musiques de film. Créé pour le festival Jazz à la Villette en , il est entièrement consacré au répertoire du compositeur revu sous un angle plus électronique grâce à une instrumentation axée sur les synthétiseurs et autres instruments électriques, et à la participation d'un VJ qui improvise une performance à partir d'images d'archives inédites.

Membres[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 2002 : Fred Pallem and Friendz : Le Sacre du Tympan (Le Chant du monde)
  • 2005 : Le Retour ! (Label Bleu)
  • 2008 : La Grande Ouverture (Atmosphériques, DeLuxe Productions)
  • 2011 : Soundtrax (MusicUnit)
  • 2015 : François de Roubaix (Train Fantôme)[7]
  • 2017 : Soul cinema! (Train Fantôme)
  • 2017 : Cartoons (Train Fantôme)
  • 2018 : L'Odyssée (Train Fantôme)
  • 2020 : Fred Pallem et Le Sacre du Tympan racontent les Fables de La Fontaine (Train Fantôme)

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Ca cartoon chez Fred Pallem et le Sacre du Tympan 5 minutes », sur France Inter (consulté le ).
  2. a et b « Fusion pop-rock et Jazz », sur Actu.fr, (consulté le ).
  3. a et b « Les Victoires du Jazz 2006 », sur Citizen Jazz (consulté le ).
  4. « Fred Pallem et le Sacre du Tympan revisitent les BO funky des seventies », sur Les Inrocks, (consulté le ).
  5. Annie Yanbekian, « Le Sacre du Tympan célèbre Michel Legrand, samedi soir en clôture de l'hommage de Radio France », sur francetvinfo.fr (consulté le ).
  6. « Le Sacre Du Tympan De Fred Pallem "French Touch" - Théâtre De Jouy à Jouy-Le-Moutier (95) », sur parisjazzclub.net (consulté le ).
  7. « Fred Pallem & Le Sacre du Tympan présentent François de Roubaix », sur France Musique, .
  8. « Victoires du jazz 2008 - Piano bleu » (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]