Le Roi des bricoleurs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un film <adj> image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un film français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les conventions filmographiques.

Le Roi des bricoleurs est un film français réalisé par Jean-Pierre Mocky en 1977.

Synopsis[modifier | modifier le code]

L'industriel Gourmic, avec l'aide de son beau-frère Malju, fait retaper une maison délabrée pour en faire une maison thermale et la revendre à un ministre. L'entrepreneur des travaux n'est pas du genre honnête et il est aussi le maire de la station thermale. Les conflits entre les personnages sont nombreux: retards dans l'achèvement des travaux, dénonciation de travail au noir, dégradations et menaces. Lors de la visite du ministre, il faut ruser, utiliser le trompe-l'œil. Finalement, le maire sera puni et les deux beaux-frères pourront enfin inaugurer leur réalisation.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre : Le Roi des bricoleurs
  • Réalisation : Jean-Pierre Mocky
  • Adaptation et dialogues : Jean-Pierre Mocky, André Ruellan, Michel Saintourens
  • Photographie : Marcel Weiss
  • Musique : Eric Demarsan
  • Chanson du film interprétée par Sim
  • Son : Séverin Frankiel
  • Cadrage : Paul Rodier
  • Décors : René Loubet
  • Montage : Michel Saintourens et Annabelle Le Dœuff
  • Scripte : Nathalie Perrey
  • Maquillage : Micheline Chaperon
  • Régie : Francis Hylari
  • Assistant régie : Patrick Choquet
  • Assistants du réalisateur : Luc Andrieux, Natalie Perrey, André Heinrich, Alain Lévy et Philippe Attuel
  • Bruitage : Henri Humbert
  • Production : M. Films (Paris)
  • Directeur de production : Robert Paillardon
  • Distribution : M.Films (GRP)
  • Lieu de tournage : Saint-Amand-les-Eaux
  • Durée : 82 minutes.
  • Date de sortie : 23 février 1977

Distribution[modifier | modifier le code]

Casting[modifier | modifier le code]

Sim a remplacé Louis de Funès, tombé malade.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]