Le Retour du héros (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne le film. Pour l'épisode de La Treizième Dimension, voir Épisodes de La Treizième Dimension.
Le Retour du héros
Réalisation Laurent Tirard
Scénario Laurent Tirard
Grégoire Vigneron
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre comédie
Durée 90 minutes
Sortie 2018

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Retour du héros est un film français comique réalisé par Laurent Tirard, sorti en 2018. Situé en France pendant la période des guerres napoléoniennes, le film relate l'histoire d'un soldat lâche et séducteur, le capitaine Neuville (incarné par Jean Dujardin), qui se trouve transformé en héros grâce à une ruse d'Elisabeth (Mélanie Laurent), la sœur de sa jeune promise. Neuville met à profit la situation pour devenir un véritable imposteur, pratiquant l'affabulation et l'arnaque.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En 1809, pendant la période du Premier Empire. Le capitaine Charles-Grégoire Neuville, fringant hussard, demande la main de Pauline Beaugrand, une jeune fille de bonne famille habitant un château dans une petite ville de Bourgogne, et reçoit un accord enthousiaste des parents. Mais alors que tout le monde se réjouit, il reçoit soudain l'ordre de partir immédiatement au combat, l'offensive contre les Autrichiens a commencé. Sur le point de partir, du haut de son cheval, il promet à Pauline de lui écrire une lettre tous les jours.

Mais le séducteur se révèle bien oublieux. Des jours, des semaines, des mois durant, Pauline ne reçoit rien. Elle finit par en dépérir. Sa sœur Elisabeth, angoissée à son sujet, et seule de la famille à se méfier du capitaine, décide de prendre les choses en main. Elle écrit à Pauline une fausse lettre en se faisant passer pour Neuville. Cette lettre, très romantique, comble de joie Pauline et les parents. Pauline répond immédiatement à Neuville une nouvelle lettre, à laquelle Elisabeth se retrouve obligée de répondre à son tour. Une véritable correspondance est entamée.

Cette correspondance a le plus grand succès auprès de Pauline, des parents, et même du château et de toute la ville. Elisabeth a une imagination débordante et un don pour l'écriture, et elle bâtit une véritable aventure épistolaire pleine de rebondissements. Neuville se bat comme un lion contre les Autrichiens. Et quand la campagne d'Autriche se trouve finie, qu'importe, Neuville est chargé d'une mission stratégique de la plus haute importance en Inde, dans le comptoir français de Pondichéry. Il attaque les Anglais, il achète une plantation de tabac, puis la revend pour acheter un élevage d'éléphants ! Ces histoires provoquent le plus grand enthousiasme de la population.

Mais Elisabeth commence à sentir qu'elle en fait trop. Elle décide de tout arrêter, et de faire mourir le héros. Elle écrit une lettre où il annonce qu'il va bientôt être submergé par un assaut de troupes anglaises supérieures en nombre. Il annonce sa mort certaine et envoie ses derniers vœux à Pauline, de la façon la plus héroïque et romantique qui soit. C'est la fin du capitaine Neuville.

Pauline, éplorée, se résout à épouser un autre homme de sa connaissance, Nicolas.

Le temps passe. 1812, trois ans après ce dénouement, tout semble aller pour le mieux, Pauline a deux enfants de Nicolas. Mais un événement inopiné bouleverse tout. Alors qu'Elisabeth est en ville, elle voit arriver le coche, et quelle n'est pas sa surprise de voir en sortir le capitaine Neuville ! En personne, et dans quel état ! Il n'a plus son uniforme, il porte des haillons de grosse toile, il a une barbe en désordre, il empeste épouvantablement. Ce n'est plus qu'un vagabond.

Comme elle va tout de suite l'interroger, il raconte qu'il a déserté et qu'il a l'intention de revoir Pauline. Mais elle l'en défend, l'accusant d'avoir oublié Pauline et lui expliquant que pour tout le monde ici, il est mort en héros. Sensible à ces reproches, il accepte de repartir en coche contre un peu d'argent.

Mais quelques jours plus tard, le voilà qui se présente au château, sans aucune vergogne, tout rasé de frais et digne avec son costume de hussard. Il annonce dès son arrivée à toute la famille qu'il renonce à Pauline et qu'il ne la dispute pas à Nicolas. La famille, passant de la stupeur à la joie, l'accueille triomphalement. On lui demande comment il a survécu, il répond qu'il a attaqué tout seul 2 000 soldats anglais et qu'il ne doit sa survie qu'à l'arrivée de la cavalerie. On lui demande comment se portent ses plantations, il répond qu'elles se portent à merveille, et qu'il s'est même tourné vers l'extraction de diamants.

Il devient un phénomène auprès de toute la population. On le presse de questions, et il continue à inventer toute sorte d'histoires. Afin de mettre de l'ordre dans ses mensonges, il apprend par cœur les lettres qu'il est censé avoir écrites, avec l'aide d'Elisabeth qui, fière de son œuvre, ne veut pas que son récit soit déformé. La société est fascinée par ses récits captivants. Il a le plus grand succès auprès de toutes les femmes, et les plus riches viennent l'implorer d'acheter des parts dans sa fausse mine de diamants, ce qu'il accepte, tout en gardant l'argent investi pour son mode de vie extrêmement dispendieux.

Seule Elisabeth lui est hostile. Elle sait qu'il n'est qu'un escroc déserteur, qu'il n'a pas vécu ses histoires, et même plus, qu'il ne les a mêmes pas inventées lui-même. Elle cherche des moyens de lui nuire.

Elle découvre que Pauline est retombée follement amoureuse de lui et trompe Nicolas avec lui. Elle fait en sorte que Nicolas l'apprenne, et comme elle l'a prévu, celui-ci, ulcéré, provoque Neuville en duel. Contrairement aux apparences, Nicolas est bien meilleur au pistolet que le capitaine, c'est la mort certaine pour Neuville. Mais le lendemain matin, le duel est interrompu par Pauline, qui se dresse entre les deux tireurs et se met à faire une scène de ménage épouvantable à Nicolas. Celui-ci, vexé, renonce au duel, la gifle et lui intime l'ordre de rentrer, ce qui a l'effet immédiat de la rendre amoureuse de lui. Le couple rentre ensemble, réconcilié et heureux.

Le plan d'Elisabeth a échoué. Furieuse, elle intime l'ordre à Neuville de tout révéler à ses parents, sinon elle le fera elle-même. Il est obligé d'accepter. Il se présente aux parents, et là, prenant tout le monde par surprise, il leur demande Elisabeth en mariage. Celle-ci est sidérée. Elle est tellement troublée qu'elle n'arrive pas à expliquer la vérité, et part de la pièce.

Mais elle a une autre idée pour contrer Neuville. Une compagnie de soldats passe dans les environs afin de repousser une arrivée de Cosaques. Elle invite le général à dîner, espérant qu'il démêlera promptement les mensonges de Neuville sur sa campagne en Autriche. Mais alors Neuville lui parle et lui montre tout l'horreur de ce projet, qui va déboucher pour lui à la cour martiale et au peloton d'exécution. Épouvantée, elle tente de détourner l'attention en annonçant qu'elle accepte de se marier avec Neuville, mais cela ne suffit pas, le général commence à interroger Neuville sur sa campagne en Autriche. Il lui demande en particulier s'il a participé à la bataille d'Essling. Mais alors bizarrement, Neuville décrit en toute sincérité et avec force détails l'horreur de cette bataille et de la charge de cavalerie fauchée par les boulets de canons. On comprend à demi-mot que c'est à cet instant qu'il a déserté, mais le général ne le comprend pas, et félicite Neuville. Un militaire annonce alors au général que les Cosaques arrivent, il s'en va sur le champ.

Mais peu après, c'est devant le château que se présentent les Cosaques, qui ont réussi à échapper aux troupes du général. Neuville est chargé d'organiser une défense désespérée, mais il se montre totalement incompétent. Il propose à Elisabeth de s'enfuir à cheval et d'abandonner tous les habitants du château à leur sort, mais elle ne répond que par le mépris. Il décide alors de se montrer héroïque pour une fois. Il sort du château et se présente devant toute la cavalerie cosaque, seul, avec son fusil. Entre les deux adversaires s'étend une grande étendue d'herbe. Les Cosaques chargent sur lui au sabre, il tire plusieurs coups et parvient à en tuer quelques-uns. Alors qu'ils arrivent sur lui, soudain retentissent des coups de canon. Le général est là, juste à côté du château, et il pilonne les Cosaques, qui s'enfuient.

Neuville est le héros du jour. Et pour une fois Elisabeth a le plus grand respect pour lui. Ils se marient peu après. Mais lors de la cérémonie, Neuville se fait rattraper par ses créanciers. Et un message lui annonce qu'il doit partir immédiatement au combat. Il se résigne. Sur le point de partir, du haut de son cheval, il promet à Elisabeth de lui écrire une lettre tous les jours, ce qui les fait rire. Il s'en va, mais au lieu de suivre les hussards, il s'enfuit par un autre chemin. Elisabeth est ravie.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Genèse et développement[modifier | modifier le code]

Le personnage du général Mortier-Duplessis est inspiré du général Édouard Mortier, duc de Trévise, qui avait des domaines dans l'actuelle commune du Plessis-Trévise. Mais s'appelait Mortier, il n'avait pas Duplessis dans son nom. Et il n'a pas été à la bataille d'Essling parce qu'il combattait alors en Espagne[réf. nécessaire].

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage débute en mai 2017[2] et se déroule jusqu'en juillet 2017[3]. Il a lieu notamment dans l'Oise (aux alentours de Gerberoy[4]) ainsi qu'au château de Nandy en Seine-et-Marne[5] (utilisé pour la propriété des Beaugrand) et au château de Grosbois dans le Val-de-Marne (pour la scène de bal)[6].

Anachronismes[modifier | modifier le code]

À la fin du film, censé se situer en 1812, des Cosaques viennent attaquer le château. Mais l'invasion de la France par les troupes russes n'a commencé qu'en 1814.

Sortie[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

En France, le site Allociné recense une moyenne des critiques presse de 3,4 sur une échelle de 5, et des critiques spectateurs à 3,8 sur 5[7].

Box-office[modifier | modifier le code]

Le Retour du héros sort en France mercredi 14 février 2018. Les autres films sortis la même semaine incluent notamment le film de super-héros américain à gros budget Black Panther de Ryan Coogler, le drame britannico-américain Phantom Thread de Paul Thomas Anderson, L'Apparition de Xavier Giannoli et Belle et Sébastien 3 : Le Dernier Chapitre de Clovis Cornillac[8]. Exploité sur 345 copies au total dans le pays, Le Retour du héros rassemble 53 347 entrées pendant son premier jour d'exploitation[9]. À Paris, pour les premières séances du premier jour d'exploitation, le film réalise 1 526 entrées sur les 17 copies exploitées : c'est l’un des pires démarrages parisiens de Laurent Tirard, juste avant Un homme à la hauteur (2016)[10],[11]. Il réalise 289 307 entrées après le premier week-end[12]. Le film est exploité dans 489 salles en première semaine et cumule 372 856 entrées. À partir de la deuxième semaine, il est exploité dans 485 salles. Il rassemble 223 866 entrées supplémentaires en deuxième semaine, puis 112 549 en troisième semaine et 59 817 en quatrième semaine, soit 769 088 entrées après un mois d'exploitation en salles, dont un peu plus de 590 000 entrées dès les deux premières semaines[12].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche du Retour du héros (onglet 'Chiffres-clé") sur JP's Box Office. Page consultée le 19 février 2018.
  2. « Le duo d’Un Homme à la hauteur refait équipe », sur Première, (consulté le 22 août 2017)
  3. « Sur le tournage du "Retour du héros" avec Jean Dujardin », sur RTL, (consulté le 22 août 2017)
  4. « Ça tourne pour Jean Dujardin et Mélanie Laurent », sur Le Courrier picard, (consulté le 22 août 2017)
  5. « Nandy. Jean Dujardin tourne au château jusqu’au 8 juin », sur Le Parisien, (consulté le 22 août 2017)
  6. « Le Retour du héros », dossier de presse, sur Unifrance (consulté le 1er mars 2018)
  7. « Le Retour du héros », sur Allociné (consulté le 14 février 2018).
  8. Sorties du 14 février 2018 sur Allociné. Page consultée le 19 février 2018.
  9. Fiche du Retour du héros (onglet "France") sur JP's Box Office. Page consultée le 19 février 2018.
  10. Fiche du Retour du héros (onglet "Paris") sur JP's Box Office. Page consultée le 19 février 2018.
  11. « Premières séances du 14 février : Black Panther roi du box-office », sur premiere.fr, (consulté le 15 février 2018).
  12. a et b Fiche du Retour du héros (onglet "France") sur JP's Box Office. Page consultée le 6 avril 2018.

Liens externes[modifier | modifier le code]