Le Rayon super-gamma

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Rayon super-gamma
12e histoire de la série Jean Valhardi
Scénario Jean-Michel Charlier
Dessin Eddy Paape

Personnages principaux jerome labarde

Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Langue originale Français
Titre original Le Rayon de la mort
Éditeur Dupuis
Première publication no 752 de Spirou

Prépublication Spirou

Le Rayon super-gamma de son titre original Le Rayon de la mort est la douzième histoire de la série Jean Valhardi d'Eddy Paape et Jean-Michel Charlier. Elle est publiée pour la première fois du no 752 au no 797 du journal Spirou. Puis est publiée sous forme d'album en 1954.

Contexte[modifier | modifier le code]

La notion de rayon de la mort est alors dans l'air du temps, parce qu'il faisait partie du concept d'arme à énergie dirigée étudié par l'inventeur Nikola Tesla peu avant sa mort. Le film Fantomas de 1947 articulait d'ailleurs son intrigue sur l'usage d'un tel rayon.

Eddy Paape combine, dans son idée d'en faire un émetteur de radioactivité, la crainte de cette arme qui tue silencieusement et à distance au pouvoir de destruction alors souvent montré dans les actualités cinématographiques (la télévision est encore peu répandue) des armes nucléaires A et H.

Un pays de l'Est aux intentions conquérantes est imaginé comme lieu politique de l'expérience : la Poldévie.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Personnages[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

Publication[modifier | modifier le code]

Revues[modifier | modifier le code]

Album[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]