Le Régiment de Sambre-et-Meuse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne la marche militaire. Pour le film, voir Le Régiment de Sambre-et-Meuse (film).

Fichiers audio
Le Régiment de Sambre et Meuse
Enregistrement de 1905 chanté par Pierre d'Assy.
Le Régiment de Sambre et Meuse
Enregistrement instrumental de 1910.
Le Régiment de Sambre et Meuse
Enregistrement de 1919 chanté par Enrico Caruso.
Des difficultés à utiliser ces médias ?
Des difficultés à utiliser ces médias ?

Le Régiment de Sambre-et-Meuse est un chant patriotique français composé en 1870 par Robert Planquette et arrangé en marche militaire par François-Joseph Rauski[1]. Les paroles sont de Paul Cézano; selon Eugène Baillet, c'est le pseudonyme de Guy de Binos, un poète Parnassien[2].

Le poème patriotique a été écrit à la suite de la défaite militaire française lors de la Guerre franco-prussienne de 1870. Il évoque d'un ton martial l'armée de Sambre-et-Meuse formée à la suite de la victoire française de Fleurus en 1794 sur les Autrichiens dans ce qui est aujourd'hui la Belgique. La région où eut lieu la bataille deviendra le département de Sambre-et-Meuse, réuni à la France de 1795 à 1814.

Couverture de la partition musicale

La marche est la musique militaire française la plus jouée après La Marseillaise et le Chant du départ, et est jouée chaque année lors du défilé du 14 juillet[3].

« Sambre et meuse » sera la marche officielle du Royal 22e régiment de Québec jusqu'à 1935. Cette marche sera alors brièvement remplacée par « Le Royal 22e Régiment » composition d'O'Neill, puis vers 1939 par la chanson « Vive la canadienne », une adaptation du capitaine Bélanger d'une chanson folklorique traditionnelle, aussi un arrangement d'O'Neill [4].

La marche rapide du Régiment de la Chaudière est intitulé « Sambre et meuse »: chanté sur l'air du « Régiment de Sambre-et-Meuse », les paroles sont adaptées.

Cette marche est aussi connue aux États-Unis d’Amérique où elle jouée lors de la signature de l'Ohio State University Marching Band[5], le célèbre script Ohio. Cette forme est reprise par de nombreuses High School (lycées) de l'État d'Ohio avec leur marching band respectives.

Paroles[modifier | modifier le code]

1er couplet
Tous ces fiers enfants de la Gaule
Allaient sans trêve et sans repos
Avec leur fusil sur l'épaule
Courage au cœur et sac au dos.
La gloire était leur nourriture
Ils étaient sans pain, sans souliers
La nuit, ils couchaient sur la dure
Avec leur sac pour oreiller.

Refrain : Le régiment de Sambre et Meuse
Marchait toujours au cri de « Liberté »
Perçant la route glorieuse
Qui l'a conduit à l'immortalité.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le régiment de Sambre-et-Meuse - Robert Planquette (1848-1903) - Œuvre - Ressources de la Bibliothèque nationale de France », sur data.bnf.fr (consulté le 10 mai 2015)
  2. Eugène Baillet, « Marche de Sambre-et-Meuse », sur data.bnf.fr, L'Intermédiaire des chercheurs et curieux, (consulté le 14 juillet 2019)
  3. Marc Bruno, « Un hommage à Joseph Rauski », sur Sud Ouest, (consulté le 11 mai 2015)
  4. http://encyclopediecanadienne.ca/fr/article/musique-du-royal-22e-regiment/ Encyclopédie canadienne, Musique du Royal 22e Régiment
  5. « Songs of The Ohio State University - Le Regiment de Sambre et Meuse », sur www.sgsosu.net (consulté le 19 septembre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :