Le Prince oublié

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Le Prince oublié
Réalisation Michel Hazanavicius
Scénario Noé Debré
Michel Hazanavicius
Bruno Merle
Acteurs principaux
Sociétés de production Prélude
Pathé
StudioCanal
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre comédie d'aventure[1]
Durée 101 minutes
Sortie 2020


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Prince oublié est une comédie d'aventure[1] française coécrite et réalisée par Michel Hazanavicius, sortie en 2020.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Comme tous les soirs, Djibi, papa célibataire, invente une histoire pour endormir Sofia, sa fille de huit ans. Cette dernière, en plein rêve, se voit en princesse d'un monde enchanté aux côtés de son prince dont l'ennemi juré est Prit prout. Le prince n’est autre que son père. Trois ans plus tard, elle a grandi et est entrée au collège. Elle n’a désormais plus besoin des histoires de son père et s’éloigne de lui. Toute son attention est désormais centrée sur son « nouveau prince », Max. Djibi va tenter de redevenir le héros de sa fille. Il va, pour cela, pouvoir compter sur l'aide de sa nouvelle voisine, Clotilde.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données d'Unifrance.

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Développement et genèse[modifier | modifier le code]

En fin , il est annoncé que le nouveau projet cinématographique de Michel Hazanavicius, intitulé Le Prince oublié, est lancé avec les producteurs Jonathan Blumental et Philippe Rousselet de Prélude et que le tournage commencerait en juillet avec les acteurs Omar Sy, François Damiens et Bérénice Bejo[1].

Le scénario est initialement développé par Bruno Merle. Michel Hazanavicius est rapidement séduit :

« En lisant le scénario, j’ai été très touché par cette histoire, et par le projet en général, son ampleur, son ambition, j’ai adoré l’idée de faire ce film. C’était un projet assez éloigné de ce que j’avais pu faire jusque-là mais à la lecture, j’y ai retrouvé des thèmes qui me touchaient et la possibilité de réaliser un film que mes enfants pourraient voir. J’ai aimé le fait qu’on puisse insuffler à cette histoire du fantastique, de l’imaginaire, dans le récit simple d’un père qui doit accepter de voir grandir sa fille. Bref, c’était une aventure très excitante qui a en fait démarré juste après le tournage du Redoutable[2]… »

— Michel Hazanavicius

Distribution des rôles[modifier | modifier le code]

Pour incarner Sofia enfant, la production choisit des actrices sans expérience. Ainsi, la jeune Keyla Fala est repérée à la sortie d'une école[2].

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage débute le [1] à Paris[3], au collège Henri-Sellier à Suresnes[4] et aux studios de Bry-sur-Marne[5]. Il s’achève le [6], ou le 7 comme l’annonce Omar Sy sur son Instagram : « Clap de fin. Onze semaines ensemble, tournage intense entouré d’une merveilleuse équipe. Merci à tous »[7].

Musique[modifier | modifier le code]

Le Prince oublié

Bande originale de Howard Shore
Sortie
Genre musique de film
Label HOWE records

La musique du film est composée par le Canadien Howard Shore, lauréat de deux Oscars du cinéma (pour Le Seigneur des anneaux : La Communauté de l'anneau et Le Seigneur des anneaux : Le Retour du roi). Michel Hazanavicius explique sa volonté d'avoir une musique proche des films de Pixar Animation Studios[8].

Liste des titres
  1. Le Prince oublié
  2. Le Monde des histoires
  3. Le Grand Studio
  4. Le Passé, le Présent et le Futur
  5. Le prince apparaît
  6. Histoire finie, avant même de commencer
  7. La Femme à la porte
  8. Sofia se retourne le dos
  9. Pritprout
  10. On reprend le plan
  11. Sur la pointe des pieds
  12. Des rôles pour tout le monde
  13. Earthquake!
  14. La princesse est en danger
  15. Les Oubliettes
  16. La Reine mère
  17. Un cœur vaillant
  18. C'est fini pour de bon
  19. Ça y est
  20. C'est l'histoire des Oubliés
  21. Tell Me a Story - Natalie Prass & Howard Shore
  22. Papa - Fantine

Accueil[modifier | modifier le code]

Sorties[modifier | modifier le code]

Le film sort le en France et Suisse romande, ainsi que le en Belgique.

Critiques[modifier | modifier le code]

Le Prince oublié
Score cumulé
SiteNote
Allociné2.8 étoiles sur 5[9]
Compilation des critiques
PériodiqueNote
Le Figaro3 étoiles sur 5[10]
Libération2 étoiles sur 5[11]

Sur Allociné, le film enregistre une moyenne de 2,85 pour 29 critiques presse[12].

Les critiques sont plutôt mitigés comme le titre Le Figaro : « La critique ne couronne pas de succès Le Prince oublié »[13].

Pour Libération, c'est un « (…) conte défait »[14]. Pour Le Point, « Hazanavicius ne répond plus »[15], référence à son film OSS 117 : Rio ne répond plus (2009).

Les Échos, « Omar Sy, omniprésent dans son double rôle (…) ne parvient pas tout à fait à nous séduire »[16]

L'Internaute se demande « le film avec Omar Sy est-il pour les enfants ? »[17]. France Inter parle d'« un conte de fées à dormir debout »[18] .

Du côté positif, dans Première, on peut également lire « Michel Hazanavicius signe un conte modeste mais efficace »[19].

Box office[modifier | modifier le code]

Le film sort le dans 698 salles, et comptabilise 46 426 entrées pour sa première journée, chiffre augmenté de 75 897 entrées en avant-première[20]. Pour son premier week-end, le film réalise 345 750 entrées. La première semaine se termine avec un total de 457 031 entrées.

La deuxième semaine compte 253 781 entrées et un cumul de 710 802 spectateurs. Le troisième week-end voit encore la fréquentation baisser, malgré 132 salles supplémentaires : 123 715 entrées (-51.2%)[21] .

862 452 entrées sont comptabilisées à la fin de la troisième semaine (151 640 nouveaux tickets).

Le film totalise, au total de ses 4 semaines d'exploitation, 906 812 entrées (43 149 pour la 4e et dernière semaine), résultat jugé insuffisant au vu du budget de 25 M€.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d « Michel Hazanavicius réunit Omar Sy, François Damiens et Bérénice Béjo », sur Le Film français, (consulté le 8 novembre 2018).
  2. a b et c Secrets de tournage - Allociné.
  3. « Figuration hommes et femmes pour long-métrage avec Omar Sy "Le prince oublié" Paris », sur Figurants, (consulté le 9 novembre 2018).
  4. « Casting ados G/F 12/17 ans pour long-métrage avec Omar Sy », sur 123 Casting, (consulté le 9 novembre 2018).
  5. M.K., « Bry : les studios de cinéma cherchent des figurants », sur Le Parisien, (consulté le 8 novembre 2018).
  6. Fabien Lemercier, « Le Prince oublié pour Michel Hazanavicius », sur Cineuropa, (consulté le 8 novembre 2018).
  7. Omar Sy, « Clap de fin… », sur Instagram, (consulté le 9 novembre 2018).
  8. Le Prince oublié - Cinézik.org.
  9. « Le Prince oublié - critique presse », Allociné.fr
  10. « La critique ne couronne pas de succès Le Prince oublié », lefigaro.fr
  11. « «LE PRINCE OUBLIÉ», CONTE DÉFAIT », liberation.fr
  12. « Critiques presse - Le Prince oublié » (consulté le 16 février 2020).
  13. « La critique ne couronne pas de succès Le Prince oublié », sur Le Figaro, (consulté le 13 février 2020).
  14. « Le Prince oublié, conte défait », sur Libération, (consulté le 13 février 2020).
  15. Victoria Gairin, « Le Prince oublié : Hazanavicius ne répond plus », sur Le Point, (consulté le 13 février 2020).
  16. « Le Prince oublié : Omar Sy en papa triste », sur Les Échos, (consulté le 13 février 2020).
  17. Manon Bricard, « Le Prince oublié : le film avec Omar Sy est-il pour les enfants ? Critiques », sur L'Internaute (consulté le 13 février 2020).
  18. France Inter, « "Le Prince oublié" de Michel Hazanavicius (avec Omar Sy) : "un conte de fées à dormir debout" ? », sur www.franceinter.fr, (consulté le 12 mars 2020)
  19. « Le Prince oublié : Une comédie attendrissante [Critique] », sur Première, (consulté le 13 février 2020).
  20. « Le Prince oublié sur JP’s Box-Office », sur JP’s Box-Office (consulté le 13 février 2020).
  21. « JPBoxOffice - Hebdo France - DU 26 Février AU 03 Mars 2020 (5 jours) », sur jpbox-office.com (consulté le 2 mars 2020)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Documentation[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]