Le Premier Jour du reste de ta vie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Le Premier Jour.
Le Premier Jour du reste de ta vie
Réalisation Rémi Bezançon
Scénario Rémi Bezançon
Acteurs principaux
Sociétés de production Mandarin Cinéma
StudioCanal
France 2 Cinéma
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie dramatique
Durée 114 minutes
Sortie 2008

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Premier Jour du reste de ta vie est un film français réalisé par Rémi Bezançon et sorti en salles le .

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le Premier Jour du reste de ta vie retrace l'histoire d'une famille de cinq personnes, à travers cinq jours plus importants que les autres, cinq jours qui changeront leur vie pour toujours. Ce film retrace la vie tumultueuse d'une famille que tout le monde prend en exemple.

Fiche Technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Musique[modifier | modifier le code]

Récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Titre[modifier | modifier le code]

Le titre est repris de la chanson éponyme (1998) d'Étienne Daho. Il s'agit d'un calque de l'expression anglaise today is the first day of the rest of your life, utilisée pour dire que l'on repart d'un nouveau pied. Cette chanson est d'ailleurs utilisée à la fin du film, ainsi que dans la bande-annonce.

Notes[modifier | modifier le code]

  • Lors du deuxième jour important de cette famille, le film se déroule le vendredi 3 décembre 1993, et Jacques Gamblin consulte le journal sportif L'Équipe. Le titre en lettres capitales d'imprimerie est : inqualifiable. Cette une fait référence au match de l'équipe de France de football contre la Bulgarie (défaite 1-2) au Parc des Princes le mercredi 17 novembre 1993[1]. Le journal en question date du lendemain, soit le jeudi 18 novembre 1993. Jacques Gamblin lit donc, au petit déjeuner, cette édition datant de plus de deux semaines.
  • Lors du concours de air guitar, en arrière-plan, on distingue le chanteur Sinclair attendant son tour pour passer.
  • Le film comporte plusieurs allusions au musicien Frank Zappa : Tout d'abord, lors de la scène du concours Air, Raphaël prend le pseudonyme de Magic fingers (ce titre est d'ailleurs donné à cet épisode du film), qui est le titre d'une chanson de Frank Zappa, et son père cite Frank Zappa, parmi d'autres guitaristes, lors de cette scène. Et la date du chapitre suivant du film est le 4 décembre 1993, jour de la mort de Frank Zappa.
  • Fleur relate dans son journal le décès de Kurt Cobain, le 5 avril 1994. Toutefois, son décès n'a pas été découvert avant le 8 avril 1994.
  • La cérémonie du mariage se déroule dans la salle des mariages de la mairie de Maisons-Alfort (94).
  • Après avoir rencontré son ancien camarade de classe rouquin, on voit Robert et ses deux fils remonter une prairie, avec en arrière-plan la Défense et le mont Valérien. Cette prise de vue a été faite au lycée Passy-Buzenval à Rueil-Malmaison (92).
  • À la fin du film (1 h 43 min), lorsque Raphaël reçoit un coup de fil dans le bar, sur l'écran derrière lui, on peut distinguer Moïra en train de chanter.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]