Le Pout

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Pout
La mairie.
La mairie.
Blason de Le Pout
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Gironde
Arrondissement Bordeaux
Canton Canton de Créon
Intercommunalité Communauté de communes du Créonnais
Maire
Mandat
Michel Nadaud
2014-2020
Code postal 33670
Code commune 33335
Démographie
Gentilé Poutais
Population
municipale
582 hab. (2014 en augmentation de 39,9 % par rapport à 2009)
Densité 148 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 47′ 44″ nord, 0° 21′ 35″ ouest
Altitude Min. 35 m
Max. 106 m
Superficie 3,93 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Gironde

Voir sur la carte administrative de la Gironde
City locator 14.svg
Le Pout

Géolocalisation sur la carte : Gironde

Voir sur la carte topographique de la Gironde
City locator 14.svg
Le Pout

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Le Pout

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Le Pout
Liens
Site web http://www.lepout.fr/

Le Pout (Lo Pot en gascon) est une commune du Sud-Ouest de la France, située dans le département de la Gironde en région Nouvelle-Aquitaine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Commune de l'aire urbaine de Bordeaux située dans l'Entre-deux-Mers sur une hauteur, Le Pout atteint l'altitude de 106 mètres; des points d'altimétrie, présents sur les cartes dites d'état-major, indiquent cependant sur les communes avoisinantes des points à 111 mètres ou plus (Créon, La Sauve, Haux).

Communes limitrophes du Pout
Camarsac
Loupes Pout Croignon
Sadirac Cursan
Limites administratives de la commune

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La commune du Pout fait partie de l'arrondissement de Bordeaux. À la suite du découpage territorial de 2014 entré en vigueur à l'occasion des élections départementales de 2015, la commune demeure dans le canton de Créon remodelé[1],[2]. Le Pout fait également partie de la communauté de communes du Créonnais, membre du Pays du Cœur de l'Entre-deux-Mers.

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2008 Suzette Grel PS  
mars 2008 mars 2014 Marcel Courbères[3]    
mars 2014 en cours
(au 30 avril 2014)
Michel Nadaud PCF Retraité

Démographie[modifier | modifier le code]

Les habitants du Pout sont appelés les Poutais[4].

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[6].

En 2014, la commune comptait 582 habitants[Note 1], en augmentation de 39,9 % par rapport à 2009 (Gironde : +6,37 %).

          Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
202 147 156 143 168 195 168 136 137
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
162 139 156 139 145 134 126 128 120
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
132 146 134 125 130 124 104 105 122
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2014
107 128 133 302 371 340 345 512 582
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

La commune est située dans l'aire géographique de production de l'entre-deux-mers (vins blancs secs)[9], appellation d'origine contrôlée du vignoble du même nom. Toute la région produit en outre des rouges, des clairets, des rosés, des blancs secs, doux ou effervescents sous les dénominations bordeaux et bordeaux-supérieur[10].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Outre l'église paroissiale Saint-Martin[11] et la croix hosannière de son cimetière[12], protégées au titre des monuments historiques, une dizaine d'édifices de la commune du Pout sont versés à l'inventaire général du patrimoine culturel dans le cadre d'une étude topographique du canton de Créon réalisée à partir de 1983 par le conseil régional d'Aquitaine[13]. Sont ainsi recensés la maison noble du Pin ou du Bedat (XVIIIe siècle) au lieu-dit Saint-Angel, une maison du XVIIIe siècle au lieu-dit les Marches et une autre du XIXe siècle au lieu-dit Rouchon, une ferme des XVIIIe-XIXe siècles au lieu-dit les Barades, le château (XVIIe-XIXe) du lieu-dit le Rivalain, le presbytère du XVIIIe siècle, transformé en mairie au XXe, une croix de chemin (1823), monument aux morts de la guerre de 1914-1918, route de la mairie et une autre, édifiée au XIXe siècle à la mémoire des victimes de la guerre de Crimée sur le chemin du Pas du Roy, route de Camarsac.

Cliquez ici pour importer d'autres illustrations de la commune

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Le général de division Jean Pellé (1812-1883) est né dans la commune.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes

Les armes du Pout se blasonnent ainsi :

D'or mantelé de gueules à la grappe de raisin tigée d'or à dextre et à la coquille du même à senestre.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2017, millésimée 2014, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2016, date de référence statistique : .

Références[modifier | modifier le code]