Le Pont du roi Saint-Louis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne le roman. Pour les articles sur les films de 1929 et de 1944, voir Le Pont du roi Saint-Louis (film, 1929) et Le Pont du roi Saint-Louis (film, 1944).
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne le roman. Pour l'article sur le film de 2004, voir Le Pont du roi Saint-Louis (film, 2004).
Le Pont du roi Saint-Louis
Auteur Thornton Wilder
Genre Roman historique
Version originale
Langue anglais américain
Titre The Bridge of San Luis Rey
Éditeur Boni & Liveright
Lieu de parution New York
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Date de parution 1927
Version française
Traducteur Maurice Rémon
Éditeur Albin Michel
Collection Maîtres de la littérature étrangère
Date de parution 1929
Lieu de parution Paris
Nombre de pages 245

Le Pont du roi Saint-Louis (The Bridge of San Luis Rey) est un roman historique de l'écrivain américain Thornton Wilder, publié en 1927.

Résumé[modifier | modifier le code]

Situé au début du XVIIIe siècle, le récit met en scène plusieurs voyageurs, d'origine et de de classe sociale différentes, qui meurent dans l'effondrement d'un pont inca de corde au Pérou. Un religieux, témoin de la scène qui croit à un Plan Divin pour chaque être humain y voit l'occasion de démontrer que chaque victime ne s'est pas trouvée là par hasard. Il va donc enquêter pour trouver dans la vie de chacune les raisons de sa présence sur le pont. Le récit s'attache dès lors à décrire l’enchaînement des événements qui ont amené chacune des personnes à être présente sur le pont au moment tragique à travers leur personnalité et les choix de vie qu'elles ont fait.

Thème[modifier | modifier le code]

L'ouvrage explore le problème du mal, et cherche la raison du malheur de personnes "innocentes" ou estimées telles.

Sources historiques[modifier | modifier le code]

Le récit est basé sur deux personnages historiques, Manuel de Amat y Juniet, vice-roi du Pérou, et sa maîtresse une chanteuse d'opéra, Camila Périchole (Micaela Villegas de son vrai nom) qui a inspiré une nouvelle à Prosper Mérimée : Le Carrosse du Saint-Sacrement.

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

Éditions françaises[modifier | modifier le code]

  • Traduction de Maurice Rémon, Paris, Albin Michel, 1929 ; réédition Le Livre de poche no 3486, 1973 ; réédition avec une préface inédite de Russell Banks, Paris, Livre de poche. Biblio no 30181, 2005 (ISBN 2-253-13093-1)
  • Traduction de Julie Vatain-Corfdir, Paris, L'Arche, 2014 (ISBN 978-2-85181-811-9)

Adaptations[modifier | modifier le code]

Au cinéma[modifier | modifier le code]

Au théâtre[modifier | modifier le code]