Le Pont-de-Beauvoisin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Le Pont-de-Beauvoisin
Image dans Infobox.
Nom officiel
Le Pont-de-BeauvoisinVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays
Établissement public
Département
Ancien canton français
Commune française
Commune française
Localisation géographique
Baigné par
Altitude
250 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées

Le Pont-de-Beauvoisin est un village de France partagé entre deux communes homonymes : le Pont-de-Beauvoisin en Isère et le Pont-de-Beauvoisin en Savoie. Le Guiers qui traverse le village et sur lequel s'appuie la limite départementale actuelle constitue l'ancienne frontière entre le duché de Savoie du royaume de Sardaigne et la province du Dauphiné de la Couronne de France. La situation est similaire à Saint-Pierre-d'Entremont (Isère/Savoie), à Seyssel (Ain/Haute-Savoie) ou encore à Saint-Gingolph (France/Suisse).

Toponymie[modifier | modifier le code]

Localement, on va « au » Pont quand on se rend en Savoie et « à » Pont quand on se rend en Isère ; cette appellation pratique, purement locale, permet de distinguer les deux communes. Les panneaux routiers sont la preuve matérielle de la différence d'appellation.

Histoire[modifier | modifier le code]

Historiquement la frontière entre le comté de Savoie et la province française du Dauphiné a été fixée sur le Guiers par le traité de paix de 1355 (traité de Paris).

Pont sur le Guiers[modifier | modifier le code]

Les deux villes doivent leur nom au pont François Ier, qui franchit la rivière le Guiers, qui sépare donc les deux villes.

Ce pont, initialement en bois, fit l'objet d'un projet en pierre, datant de 1543, établi sous le roi François Ier (d'où son nom) mais il ne fut réalisé qu'en 1583, après sa mort.
En dos d'âne, il fut reconstruit avec un tablier plat pour permettre le passage des carrosses.
Détruit en 1940 pour s'opposer au passage des troupes d'occupation, il fut reconstruit avec des méthodes modernes (longerons métalliques) et recouvert d'une partie des pierres initiales.

Le reste des pierres est encore visible dans le cours d'eau, depuis le pont[1].

Le pont en 1835
Le pont démoli en 1940.
Reconstruction en 1945.

Projet de fusion des deux communes[modifier | modifier le code]

Le projet de fusion est relativement ancien. En 2014 les maires des deux communes, Raymond Ferraud, maire DVG de la cité savoyarde, et Michel Serrano, maire DVD de la cité dauphinoise ont communiqué à la presse le leur volonté d'avancer dans le projet[2].

En 2016, une manifestation est organisée par un collectif d'habitants, ceux-ci soutenant la fusion des deux communautés de communes auxquelles les deux cités sont adhérentes afin de créer une communauté interdépartementale[3].

Au , aucune décision n'a encore été prise officiellement quant à un rapprochement entre ces deux communes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :