Le Petit Train (chanson)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Le Petit Train.

Le Petit Train est une chanson interprétée par André Claveau qui fut beaucoup diffusée sur les ondes à la fin des années 1950. La chanson date de 1952.

Le thème[modifier | modifier le code]

Un petit train, auxquels sont attribués des sentiments, effectue son travail avec bonheur. Pourtant, il est peu à peu boudé par les voyageurs qui lui préfèrent l'autocar. Cette désaffection lui sera fatale et la fin de la chanson le verra partir à la casse.

L'époque[modifier | modifier le code]

La fin des années 50 est la période où peu à peu le pétrole remplace le charbon comme source d'énergie principale, qu'il s'agisse de chauffage ou de transports. C'est également celle où existent encore de prestigieuses compagnies comme les Cars Renault et les Cars Citroën qui couvrent largement la France pour des tarifs plus avantageux que ceux du chemin de fer, et des points desservis plus commodes que ceux des gares de la SNCF. Cette chanson est donc un discret témoignage historique. Son succès alors est tel que des classes apprennent parfois à la chanter dans le cadre de l'enseignement primaire.

L'interprète[modifier | modifier le code]

André Claveau ne le pressent sans doute pas encore, mais la vague du yéyé va rendre moins visible sa carrière. Avec le recul, on peut de ce fait voir cette chanson comme le concernant. Il quittera les planches quelques années plus tard.

Postérité[modifier | modifier le code]

La chanson a inspiré la chanson du même nom des Rita Mitsouko sur l'album Marc et Robert (1988).