Le Petit Nicolas a des ennuis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Joachim a des ennuis réédité sous le titre Le Petit Nicolas a des ennuis est un album de la série de romans illustrés humoristiques Le Petit Nicolas publié en 1964 par Denoël. Les textes sont de René Goscinny et les dessins de Jean-Jacques Sempé.

Histoires[modifier | modifier le code]

Joachim a des ennuis[modifier | modifier le code]

Joachim a un petit frère qui vient de naître et cela ne lui plaît pas du tout parce qu’il est un peu jaloux. Il dit qu’il est laid et pleure et crie très fort. Clotaire se moque du nom du petit frère de Joachim mais il finit par l’aimer.

La lettre[modifier | modifier le code]

Le père de Nicolas fait écrire une lettre de remerciement à son fils pour remercier son patron de lui avoir offert un jeu de l'oie à ce dernier. Cela dure très longtemps. Plein de ratures et de taches d'encre

On fait le marché avec Papa[modifier | modifier le code]

Le père de Nicolas décide de faire les courses avec son fils à la place de sa femme car il croit pouvoir faire des économies. Il se rend compte que tout coûte plus cher que ce qu'il pensait.

Les chaises[modifier | modifier le code]

La salle de classe de Nicolas est inondée et les élèves sont forcés de faire la classe dans la buanderie.

La lampe de poche[modifier | modifier le code]

Nicolas a acheté une lampe de poche, ce qui ne plaît pas à ses parents.

La roulette[modifier | modifier le code]

Geoffroy a apporté une roulette à l'école et il y joue avec ses copains à la récréation, misant leur monnaie.

La visite de Mémé[modifier | modifier le code]

La grand-mère maternelle et naïve de Nicolas passe quelques jours chez lui, et elle le gâte beaucoup.

Leçon de code[modifier | modifier le code]

La maîtresse de Nicolas donne à ses élèves une leçon sur le code de la route.

Leçon de choses[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Leçon de choses.

La maîtresse de Nicolas organise une leçon de choses et demande à ses élèves d'apporter en classe un objet intéressant.

À la bonne franquette[modifier | modifier le code]

M. Moucheboume vient dîner avec sa femme chez Nicolas et les parents de Nicolas sont très inquiets et occupés.

La tombola[modifier | modifier le code]

L'école de Nicolas organise une tombola dont le prix est un vélomoteur et Nicolas et ses copains doivent vendre des billets.

L'insigne[modifier | modifier le code]

Eudes décide de créer une insigne pour « reconnaître ceux de la bande ».

Le message secret[modifier | modifier le code]

Nicolas et ses copains décident d'envoyer un message à Agnan pour venger Geoffroy qu'il avait dénoncé.

Jonas[modifier | modifier le code]

Eudes est très fier de son frère qui fait son service militaire.

La craie[modifier | modifier le code]

Geoffroy a volé une craie à l'école et veut s'amuser avec ses copains avec, mais ne savent pas trop quoi en faire.

Éditions[modifier | modifier le code]

Sous le titre Joachim a des ennuis :

  • Paris : Denoël, 1964, 113 p.
  • Paris : Denoël, 1976, 111 p.
  • Paris : Gallimard, 1980, 153 p. (Collection Folio junior ; 138)
  • Paris : Denoël, 1983, 153 p. (Bibliothèque Folio Junior). (ISBN 2-07-038019-X)
  • Paris : Gallimard, 1987, 190 p. (Collection Folio junior ; 444. Édition spéciale). (ISBN 2-07-033444-9)

Puis sous le titre Le Petit Nicolas a des ennuis :