Cette page est en semi-protection longue.

Le Papa de Simon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Papa de Simon
Publication
Auteur Guy de Maupassant
Langue Français
Parution Drapeau : France , dans
La Réforme politique, littéraire, philosophique, scientifique et économique
Recueil La Maison Tellier
Intrigue
Lieux fictifs Un village de Normandie
Personnages Le petit Simon
Philippe Remy, le forgeron
La Blanchotte, mère de Simon
Les camarades de classe de Simon
Nouvelle précédente/suivante
Précédent En famille Une partie de campagne Suivant

Le Papa de Simon est une nouvelle de Guy de Maupassant, parue en 1879.

Historique

Le Papa de Simon a été d'abord publié dans la revue La Réforme politique, littéraire, philosophique, scientifique et économique du [1] avant d'être intégrée au recueil La Maison Tellier en 1881. La nouvelle est reprise dans le supplément littéraire de La Lanterne le [2].

Pour cette nouvelle, l'auteur a été payé seize centimes la ligne. Gustave Flaubert avait refusé une offre de la même revue à 30 centimes la ligne[3].

Résumé

Pour sa première rentrée à l'école, Simon devient le souffre-douleur de ses camarades de classe et se bat même avec eux, car la rumeur dit qu'il n'a pas de père. Il est le fils naturel de la Blanchotte, une femme seule, abandonnée par le père de l'enfant. Il est honteux, blessé et très triste.

Il veut se noyer dans la rivière, mais Philippe Remy, un forgeron, l'aperçoit et lui explique qu'il ne faut pas se suicider. Simon demande à Philippe s'il veut bien être son père, Philippe accepte. Simon, heureux, va à l'école annoncer haut et fort qu'il a maintenant un papa.

À la fin du récit, Philippe Remy se marie avec la Blanchotte, et les camarades de Simon cessent de le persécuter.

Notes et références

  1. Contes et nouvelles, Bibliothèque de la Pléiade, t. I, p. 1289
  2. disponible sur Gallica
  3. Contes et nouvelles, p. 1290

Édition

Lire

Sur les autres projets Wikimedia :