Le Pailly

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Pailly
Le château du Pailly
Le château du Pailly
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Haute-Marne
Arrondissement Langres
Canton Chalindrey
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Chalindrey
Maire
Mandat
Jean-Pierre Royer
2014-2020
Code postal 52600
Code commune 52374
Démographie
Population
municipale
294 hab. (2014 en diminution de 1,01 % par rapport à 2009)
Densité 41 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 47′ 29″ nord, 5° 24′ 53″ est
Altitude Min. 283 m
Max. 467 m
Superficie 7,21 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haute-Marne

Voir sur la carte administrative de la Haute-Marne
City locator 14.svg
Le Pailly

Géolocalisation sur la carte : Haute-Marne

Voir sur la carte topographique de la Haute-Marne
City locator 14.svg
Le Pailly

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Le Pailly

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Le Pailly

Le Pailly est une commune française, située dans le département de la Haute-Marne en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2008 Georgette Henry    
mars 2008 en cours Jean-Pierre Royer    

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[2].

En 2014, la commune comptait 294 habitants[Note 1], en diminution de 1,01 % par rapport à 2009 (Haute-Marne : -2,45 %).

          Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
454 460 458 426 402 373 363 360 366
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
365 377 345 344 366 339 308 312 299
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
306 286 271 241 245 229 236 309 295
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014
315 314 807 786 783 275 267 306 294
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Le Château
Article détaillé : Château du Pailly.

Château Renaissance de style ionique et corinthien. Le château du Pailly a été édifié au XVe siècle, par le « très noble et très illustre » Gaspard de Saulx-Tavannes, maréchal de France, vaillant combattant du roi. Toutefois les archives mentionnent l'existence du château au XIIIe siècle. Ce dernier aurait été détruit entièrement en représailles à l'oppression du seigneur local. À la fin du XVe siècle, Jean de Dommarien, seigneur du Pailly, entreprend de le reconstruire et d'en faire une place forte. De cette époque ne subsiste que le donjon. À la mort de Jean de Dommarien, lequel ne laisse aucun héritier, le château revient à l'évêque de Langres. Puis la famille Saulx-Tavannes rachète les droits de seigneurie et Gaspard décide d'y établir sa résidence. Acheté par une famille franc-comtoise en 1764, il fut « envahi et pillé par les gens d'Heuilley Cotton en 1793 ». Il est ensuite confisqué et vendu par l'administration centrale de la Haute-Marne en 1799. Jean François Moreau-Dubreuil l'acquiert en 1821 et restaure la chapelle, les cheminées, le pavillon de l'escalier sur cour. Il le cèdera en 1936 aux Mutuelles agricoles de l'Est. Durant la Seconde Guerre mondiale, les Allemands y installent la Kommandantur. Il est propriété de l'État depuis 1963[5].

Son église du XIe siècle

Située juste en face du château, l'église du Pailly est le plus ancien monument du village.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Histoire des communes du département de la Haute-Marne écrit par l'abbé Roussel.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2017, millésimée 2014, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2016, date de référence statistique : .

Références[modifier | modifier le code]

  1. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  2. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013 et 2014.
  5. Source : Francis Michelot, Une demeure de la Renaissance, le château du Pailly, RCA, octobre 1996