Le Père Milon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Le Père Millon)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Père Milon
Publication
Auteur Guy de Maupassant
Langue Français
Parution Drapeau : France
dans Le Gaulois
Nouvelle précédente/suivante

Le Père Milon est une nouvelle de Guy de Maupassant, parue en 1883.

Historique[modifier | modifier le code]

La nouvelle Le Père Milon est initialement parue dans la revue Le Gaulois du , puis dans le recueil homonyme publié à titre posthume en 1899.

Résumé[modifier | modifier le code]

C'est la guerre de 1870. Alors que l’état-major prussien s’est établi dans la ferme du père Milon, des uhlans disparaissent régulièrement le soir ou durant la nuit et on les retrouve morts le lendemain au réveil.

Un matin, on remarque que le père Milon porte une balafre au visage. Les officiers prussiens font le rapprochement avec deux uhlans retrouvés éventrés aux premières heures du jour. Un conseil de guerre est réuni. Le colonel prussien interroge le père Milon et celui-ci raconte comment il est facilement parvenu à ses fins : il a d'abord tué un uhlan isolé en le décapitant d’un coup de faux, puis la nuit venue et ayant revêtu l’uniforme du premier, il s'est fait passer pour un uhlan blessé et a pu ainsi en tuer quinze autres.
Il a tué pour venger son fils, soldat mort au début de la guerre, venger son père mort dans un précédent conflit et se venger lui-même des occupants qui lui prennent ses récoltes. Les Prussiens lui donnent une chance de sauver sa vie, mais il leur crache dessus. Ils le fusillent sur le champ.

Adaptations[modifier | modifier le code]

Éditions[modifier | modifier le code]