Le Nouveau Maître du château McPicsou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Nouveau Maître du château McPicsou
5e épisode de la série La Jeunesse de Picsou
Auteur Keno Don Rosa
Scénario Keno Don Rosa
Dessin Keno Don Rosa

Personnages principaux Balthazar Picsou
Lieu de l’action Amérique
Époque de l’action 1885

Pays Drapeau du Danemark Danemark
Titre original Den nye slotsherre
Autres titres The New Laird of Castle McDuck
Éditeur Egmont
Première publication 1993
Albums de la série La Jeunesse de Picsou
Précédent L'Aventurier de la colline de cuivre La Terreur du Transvaal Suivant

Le Nouveau Maître du château McPicsou, de son titre original en français Le Maître du Manoir McPicsou, est une histoire en bande dessinée de Keno Don Rosa. Elle est le cinquième épisode de la Jeunesse de Picsou.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Balthazar McPicsou a gagné $ 50000 aux États-Unis en s'emparant de la mine de cuivre d'Anaconda Hill qu'il a été obligé de revendre pour venir en aide à sa famille. En effet, le comté a saisi le château ancestral des Mc Picsou pour cause de non-paiement d'impôts pendant plusieurs siècles. Picsou doit donc payer ces impôts avant que le château ne soit vendu aux enchères.

Mais les Biskerville, un clan ennemi qui "squattent" les terres des Mc Picsou depuis une éternité, veulent l'empêcher pour racheter le château pour une bouchée de pain, le raser, et accroître leurs pâturages. Un Biskerville provoque Balthazar en duel pour qu'un autre puisse s'emparer en douce de son chèque de $ 50000.

Pendant le combat, Sir Duncan modifie le cours de l'histoire en rendant son épée à Picsou. Celui-ci, alors foudroyé par un éclair, tombe dans les douves et se retrouve au paradis.

Il retrouve ses ancêtres et les convainc de l'aider car il est écrit qu'il deviendra l'être le plus radin de toute l'histoire. Ils le renvoient sur terre, où il dévisse son armure avec son sou n° 1 et sort de l'eau. Il met alors les Biskerville en échec et reprend son chèque.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Histoire n°D 92191.
  • Éditeur : Egmont[1].
  • Titre de la première publication : Den nye slotsherre (danois); von Anka-borgens godsherre (suédois) Den nye godseieren (norvégien).
  • Titre en anglais : The New Laird of Castle McDuck.
  • Titre en français : Le Maître du Manoir McPicsou.
  • 15 planches.
  • Auteur et dessinateur : Keno Don Rosa.
  • Premières publications : Anders And & Co (Danemark), Kalle Anka & C:o (Suède) et Donald Duck & Co.
  • Première publication aux États-Unis : Uncle Scrooge n°289, 1994.
  • Première publication en France : Picsou Magazine n°275, décembre 1994.

Références à Carl Barks[modifier | modifier le code]

C'est dans cet épisode que Picsou achète ses célèbres lorgnons. Ils furent évoqués pour la première fois dans Un puits de dollars de Carl Barks en mars 1958, où Picsou déclare : « Ces lunettes coûtaient seulement un dollar en 1885, pourquoi devrais-je en payer dix maintenant ? »

Sur l'univers établi par Carl Barks[modifier | modifier le code]

Références historiques et culturelles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Don Rosa, « Foreword » [Avant-propos], dans The Life and Times of Scrooge McDuck, Gemstone Publishing, 2005, ISBN 0-911903-96-8, page 4 : « At that point, my publisher, Egmont, interceded and volunteered me for the project » (« À ce moment-là, mon éditeur, Egmont, intercéda et me proposa pour le projet [d'écrire la biographie dessinée de Picsou] »).

Lien externe[modifier | modifier le code]

Précédée par Le Nouveau Maître du château McPicsou Suivie par
L'Aventurier de la colline de cuivre
Histoire longue de Don Rosa
1ère parution : mars 1993
La Terreur du Transvaal