Le Mystère de la chambre jaune (film, 2003)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le Mystère de la chambre jaune
Réalisation Bruno Podalydès
Scénario Bruno Podalydès
Gaston Leroux
Acteurs principaux
Sociétés de production Canal+
CNC
CinéCinéma
Les Films du Fleuve
Pays d’origine Drapeau de la France France
Drapeau de la Belgique Belgique
Genre Comédie
policier
Sortie 2003


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Mystère de la chambre jaune est un film franco-belge réalisé par Bruno Podalydès d'après le roman éponyme de Gaston Leroux, et sorti en 2003.

Synopsis[modifier | modifier le code]

À la suite de la tentative d'assassinat de la belle Mathilde, fille du célèbre professeur Stangerson, le jeune reporter Joseph Rouletabille, accompagné de son ami et photographe Sainclair, se rend au château du Glandier pour élucider le mystère.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Tournage[modifier | modifier le code]

L'ensemble du film a été tourné au château de Villemolin dans la commune d'Anthien, dans la Nièvre, sauf les scènes de train du début qui ont été tournées à Richelieu dans l'Indre et Loire avec le TVT (Association des Trains à Vapeur de Touraine).

Réception critique[modifier | modifier le code]

Jean-Philippe Tessé, dans le magazine Chronic'art, a apprécié le film. Il parle à son propos d'« un cinéma de pur plaisir et d’élégance enfantine dont on aimerait qu’il ne restât pas un îlot paradisiaque dans l’océan de médiocrité que tend à devenir le divertissement à la française »[1].

Autour du film[modifier | modifier le code]

La même équipe adapte en 2005 le roman suivant de Gaston Leroux dans la série des Rouletabille : Le Parfum de la dame en noir

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Philippe Tessé, « Le mystère de la chambre jaune », Chronic'art,‎ (lire en ligne, consulté le 3 mars 2012)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]