Le Maximum Kouette

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Le Maximum Kouette
Autre nom Le Maxi Monster Music Show, Les Maximum Kouette, Les Maximum Kouettes, LMK, Maximum Kouette
Pays d'origine Drapeau de la France France
Genre musical Ska, punk rock, funk, ragga
Années actives Depuis 1993
Labels AZ, Small Axe, Emma Productions, Distronics
Composition du groupe
Membres Sister Moon
Coxs
Paka
Gene
David
Ben
Robby
Jean-Marc

Le Maximum Kouette est un groupe de musique français, originaire de Paris. Le style musical du groupe est basé sur le ska, le punk rock, la chanson, le funk, et le ragga[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Le groupe est formé en janvier 1993[2], et se compose initialement de quatre filles (chant, section rythmique, guitare) qui voulait prouver que des filles pouvaient faire du rock[3]. Le groupe garde un engagement féministe dans ces paroles[1]. Trois nouveaux membres les rejoignent ensuite. En 1999, le groupe participe à la compilation It’s a Frenchy Reggae Party 2.

En 2000, le groupe publie son premier album studio, intitulé Lundi, je m'y mets…, qui comptera 14 000 exemplaires vendus en 2006[3]. Deux morceaux de l'album — Ça me dirait bien et Affalée — sont inclus dans la bande son du court-métrage Coup de vice !, réalisé par Claude Chabrol[3]. Depuis, le groupe sortira trois albums, dont les deux albums studio Moi j'aime ça ! (2002) et Et alors (2006) au niveau national, et enchaîne les concerts dans toute la France[4], et à l'international[5] dont l'Allemagne[6].

En 2008, les membres forment un autre groupe appelé Le Maxi Monster Music Show, à l’occasion d’une tournée inspirée de l’univers des monstres de foire du 19e siècle[7],[8],[9]. Il s'inspire du cinéma muet, de la littérature fantastique du 19e, des séries B des années 1950, des pin-up burlesques, du cabaret expressionniste allemand d’avant-guerre, et des séries télévisées comme le Muppet Show[7].

Depuis 2016, une partie des membres s'est métamorphosée en La Poison... la forme change, mais l'énergie est toujours la même !!

Membres[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Album live[modifier | modifier le code]

Compilations[modifier | modifier le code]

  • 1995 : LifeLive Le Recueil : Positive Man, Ena Ena (épuisé)
  • 1995 : Radio Nova Le son de Paris : Raggameuf (épuisé)
  • 1997 : Fair 1997 : Videogames
  • 1999 : It's a Frenchy Ska Reggae Party 2 (Big Mama/Tripsichord) : Chromosome Story
  • 2000 : 100 % indépendant (Small Axe/TRipsichord) : Koi Faire, Guay
  • 2001 : It's a Frenchy Ska Reggae Party 3 (Big Mama/Tripsichord): Ça me dirait bien
  • 2001 : 200 % indépendant (Small Axe/Tripsichord): Ça ne veut pas dire
  • 2001 : 10 ans du Circ (Productions spéciales) : L'ami déchiré
  • 2001 : Mano Negra Illegal (Big Mama/Tripsichord) Out of time man
  • 2002 : 300 % indépendant (Small Axe/Tripsichord)
  • 2003 : Chut on fait du bruit (LaNoreille/Tripsichord)
  • 2005 : Une seule voix contre la sclérose en plaques : titre Sois là (UNISEP)
  • 2007 : Mort aux Ludwig von 88 (Crash Disques)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Dominique Grandfils, Camion Blanc : Anthologie du rock français De 1956 à 2017, Camion Blanc, , 1066 p. (ISBN 978-2-35779-927-1, lire en ligne)
  2. a et b (en) Nielsen Business Media Inc, Billboard, Nielsen Business Media, Inc., (lire en ligne)
  3. a b c et d « Le Maximum Kouette », RFI Musique,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  4. « Le Maximum Kouette », sur Public Ados (consulté le ).
  5. a b c d e f g h et i « Le Maximum Kouette - Alternatif sans prise de tête », L'Humanité,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  6. (de) Günter Pleiner et Burkhard Hill, Musikmobile, Kulturarbeit und Populäre Musik : Pädagogische Theorie und musikalische Praxis, Springer-Verlag, , 241 p. (ISBN 978-3-663-10855-9, lire en ligne).
  7. a et b « Un vendredi 13 au Grand Soufflet », sur alter1fo.com, (consulté le ).
  8. « Le Maxi Monster Music Show », sur Théâtre du Chêne Noir (consulté le ).
  9. Anne Elizabeth Philibert, « Le Maxi Show Monster Music, cabaret Rock 'n Roll et déjanté pour les fêtes », sur culturebox.francetvinfo.fr, (consulté le ).

Lien externe[modifier | modifier le code]