Le Marteau sans maître (Boulez)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Marteau sans maître
Genre musique contemporaine
Musique Pierre Boulez
Texte René Char
Langue originale français
Durée approximative 35 minutes
Dates de composition 1954
Partition autographe Universal Edition
Création
Baden-Baden
Versions successives
Révision en 1955-1957

Le Marteau sans maître pour voix et six instruments est une œuvre de Pierre Boulez datant de 1954, d'après des poèmes tirés du Marteau sans maître de René Char. L'œuvre a été créée le au Festival de la société internationale pour la musique contemporaine, à Baden-Baden.

Effectif[modifier | modifier le code]

Voix d'alto, et six instrumentistes : flûte en sol, percussions, vibraphone, xylorimba, guitare, alto.

Mouvements[modifier | modifier le code]

I    Avant « L'Artisanat furieux » 
II   Commentaire I de « bourreaux de solitude » 
III  « L'Artisanat furieux ».  
IV   Commentaire II de « Bourreaux de solitude » 
V    « Bel édifice et les pressentiments » - version première
VI   « Bourreaux de solitude »
VII  Après « L'Artisanat furieux ».
VIII Commentaire III de « Bourreaux de solitude »
IX « Bel édifice et les pressentiments » - double

Cycle de l'Artisanat furieux[modifier | modifier le code]

3 parties (1):

a) Avant « L'Artisanat furieux ». (flûte en sol + vibraphone + guitare + alto). 95 mesures. Tempo: rapide, noire à 168.

b) « L'Artisanat furieux ». (Flûte en sol + voix d'alto). 48 mesures. Tempo: modéré sans rigueur, noire à 84.

Texte (2):

La roulotte rouge au bord du clou

Et cadavre dans le panier

Et chevaux de labours dans le fer à cheval

Je rêve la tête sur la pointe de mon couteau le Pérou

c) Après « L'Artisanat furieux ». (flûte en sol + vibraphone + guitare). 48 mesures. Tempo: rapide, noire à 168.

Discographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Le marteau sans maître a été l'objet de la création d'un ballet par le chorégraphe Anglais Richard Alston en 1993 à l'occasion de son invitation par la compagnie Régine Chopinot à La Rochelle comme Chorégraphe invité. Cette pièce accompagnée d'une scénographie et de décors réalisé par l'artiste français Jean-Charles Blais a été présentée à la suite de la première à La Rochelle, dans le cadre du Festival d'automne à Paris et enfin à Londres la même année.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

1) Pierre BOULEZ, Le Marteau sans maître (1953,1955), partition de poche, Universal Édition, 1957.

2) René CHAR, Le marteau sans maître (1934), Poésie/Gallimard, 2002.