Le Maître de thé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Maître de thé
Image illustrative de l’article Le Maître de thé
Le maître de thé Sen no Rikyū
par Hasegawa Tōhaku

Auteur Yasushi Inoue
Pays Drapeau du Japon Japon
Genre Roman historique
Version originale
Langue japonais
Titre 本覚坊遺文 (Honkakubō Ibun)
Date de parution 1981
Version française
Traducteur Tadahiro Ohu et Anna Guerineau
Éditeur Stock
Collection Nouveau cabinet cosmopolite
Lieu de parution Paris
Date de parution 1995
Nombre de pages 215
ISBN 2-234-04430-8

Le Maître de thé (本覚坊遺文, Honkakubō Ibun?) est un roman historique de l'écrivain japonais Yasushi Inoue, paru en 1981. Même si elle est fictive, cette histoire très documentée se fonde sur des faits réels racontés de manière à donner un récit d'une authenticité plus que vraisemblable.

Le roman a été adapté au cinéma en 1989, sous le titre La Mort d'un maître de thé, par le réalisateur Kei Kumai.

Résumé[modifier | modifier le code]

Le moine Honkakubō, disciple du grand maître de thé Sen no Rikyū, narre, à travers un carnet de note assez semblable à un journal, son enquête sur les causes mystérieuses de la mort par seppuku (suicide) de son maître.

Chapitre 1[modifier | modifier le code]

Le moine Honkakubō rencontre Tōyōbō, un moine ami de Rikyū. Nous sommes en 1597, presque sept ans après le décès de ce dernier. Tout en prenant le thé, ils discutent des événements entourant la mort de Rikyū. La discussion est entrecoupée par l'évocation de souvenirs que Honkakubō avait notamment partagés avec son maître.

Chapitre 2[modifier | modifier le code]

Cette partie est chronologique et datée (à partir du début de 1603) à la façon d'un journal. Kōsetsusaï Okano, moine et ancien samouraï du clan Hojo, vient rendre visite à Honkakubō. Après s'être fait servir le thé, il demande à ce dernier d'étudier un manuscrit écrit par son propre maître de thé : Yamanoue Sōji, lui-même disciple de Rikyū au même titre qu'Honkakubō, et traitant des principes de la Voie du Thé.

Adaptation cinématographique[modifier | modifier le code]

Éditions françaises[modifier | modifier le code]