Le Locataire chimérique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Locataire chimérique est un roman de l'écrivain français Roland Topor. Publié, en première édition, en 1964, par la maison d'édition Buchet/Chastel, il a été traduit depuis sa sortie en plusieurs langues. Roman Polanski adaptera ce roman au cinéma sous le titre Le Locataire (1976).

Résumé[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

  • L'Express : « Ce récit fascinant met en scène un jeune homme trentenaire, très convenable, peu sûr de lui, qui emménage dans un petit deux-pièces parisien et suscite d'emblée l'hostilité de ses voisins. Le moindre bruit lui vaut aussitôt des remontrances, mais également d'étranges comportements : coups anonymes à sa porte, regards inquisiteurs, injures, etc. De quoi sombrer dans la paranoïa... Grinçant et grave, l'art de Topor est là, déjà, dans toute sa splendide noirceur[1]. »
  • Selon Lemenager Gregoire[2], l'auteur a été fortement influencé par Kafka.
  • Selon Concepción Hermosilla Álvarez[3], le livre fait face à des importantes questions de la psychanalyse compris désir, inceste, stade oral, stade anal, ego et pulsion de mort.

Édition[modifier | modifier le code]

  • Roland Topor, Le Locataire chimérique, Buchet/Chastel, 1996

Adaptations[modifier | modifier le code]

Adaptation au cinéma[modifier | modifier le code]

Opéra[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Peras, Delphine, « Le Locataire chimérique, par Roland Topor » (consulté le 30 décembre 2011)
  2. Grégoire Leménager, « Pur Topor », sur bibliobs.nouvelobs.com, (consulté le 12 mai 2015).
  3. Concepción Hermosilla Álvarez, « Pour un Approfondissement Textuel : Une Interprétation Psychanalytique », sur biblioteca.universia.net, (consulté le 12 mai 2015).
  4. http://www.oper-frankfurt.de/de/spielplan/der-mieter/

Liens externes[modifier | modifier le code]