Le Larron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le Larron
Titre original Il Ladrone
Réalisation Pasquale Festa Campanile
Scénario Pasquale Festa Campanile
Renato Ghiotti
Ottavio Jemma
Santino Sparta
Stefano Ubezio
Pays d’origine Drapeau de l'Italie Italie
Genre comédie
Durée 108 minutes
Sortie 1980

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Larron (Il Ladrone) est un film italien réalisé par Pasquale Festa Campanile, sorti en 1980.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Un voleur galiléen du Ier siècle nommé Caleb, né de père inconnu, qui s'adonne quelquefois à des tours de magie sur les places publiques, entend parler d'un autre "magicien", Jésus de Nazareth. Le film évoque les mésaventures du larron, ses menus larcins, sa relation avec la prostituée Deborah (que Jésus aurait guérie de la lèpre), les mauvais traitements que le personnage subit de la part des soldats romains. Il retrace également la carrière de Jésus guérisseur et faiseur de miracles, du point de vue du larron, qui s'interroge sur l'authenticité des prodiges accomplis par le prophète galiléen. Caleb meurt sur la croix au côté de Jésus ; s'adressant à un troisième crucifié, il défend Jésus ("celui-là n'a pas fait de mal") ; Jésus lui dit alors qu'il sera sauvé. Le personnage de Caleb correspond ainsi au "bon larron" de l'évangile selon Luc.

Les préoccupations socio-politiques dominent dans le film, qui représente de manière favorable un personnage plébéien, et manifeste un parti pris violemment anti-impérialiste (les Romains sont les plus grands voleurs, cruels de surcroît).

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Le tournage a eu lieu en Tunisie (Monastir, Hammamat, Souss).

Distribution[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]