Le Jazz et la Java

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le Jazz et la Java

Chanson de Claude Nougaro
extrait de l'album Le Cinéma
Sortie 1962
Durée 2:25
Genre Chanson française
Format Super 45 tours , 33 tours 25 cm
Auteur Claude Nougaro
Compositeur Jacques Datin d'après un thème de Joseph Haydn et Three to Get Ready de Dave Brubeck
Producteur Michel Legrand
Label Philips

Pistes de Le Cinéma

Le Jazz et la Java

EP de Marcel Amont
Sortie 19 mars 1962
Enregistré
Langue Français
Format EP (45 tours 17 cm)
Label Polydor

Le Jazz et la Java est une chanson de Claude Nougaro parue en 1962 sur son second 33 tours 25 cm Le Cinéma et en Super 45 tours.

Histoire[modifier | modifier le code]

Nota, source pour l'ensemble de la section (sauf mentions supplémentaires)[2] .

Après un premier disque Il y avait une ville, parut en 1959[3], sans grand succès, la rencontre avec Michel Legrand va être déterminante pour Claude Nougaro et lui permettre d'assumer pleinement sa passion pour le jazz en rendant « percussive l'écriture » de l'artiste, lui apportant enfin la reconnaissance[4].

En studio, Michel Legrand, au piano et à la réalisation, réunit plusieurs instrumentistes réputés, dont l'organiste Eddy Louiss (qui deviendra un fidèle accompagnateur du chanteur) et le compositeur Jacques Datin. Ce dernier écrit pour Nougaro les musiques de Une petite fille et Le Jazz et la Java. Pour la seconde, il s'inspire pour le refrain de Three to Get Ready du compositeur de jazz américain Dave Brubeck, auquel il joint pour les couplets[5] une composition[6] d'après un thème de Joseph Haydn[7].

Si l'on parle java la mesure oscille en 3/4 et 4/4 ; le 3/4 qui est le rythme de la valse, est également très prisé en jazz pour le swing[6].

Initialement Le Jazz et la Java est proposé à Marcel Amont, qui le premier l'enregistre, précédant Yves Montand, bientôt suivit par Claude Nougaro qui, du fait des arrangements, devient son premier succès[5].

Discographie[modifier | modifier le code]

Claude Nougaro[modifier | modifier le code]

1962

Discographie live :

Autres interprètes[modifier | modifier le code]

Reprises[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Pochette disque », sur Encyclopedisque.fr (consulté le 13 mars 2019).
  2. https://www.historia.fr/le-jazz-et-la-java /consulté le 13 mars 2019.
  3. http://lyrics.wikia.com/wiki/Claude_Nougaro:Il_Y_Avait_Une_Ville_(1959) / consulté le 13 mars 2019.
  4. Livret du coffret Claude Nougaro l'essentiel des albums studio 1962-1985, 2011, Mercury Universal, auteur Laurent Balandras, page 3, citation : « Michel Legrand parvient à rendre percutive l'écriture de Nougaro. Nous sommes juste avant la consécration de Legrand avec Les parapluies de Cherbourg. L'album qui pointe le bout de son swing en cette année 1962, à contre-courant de la vague yé-yé, va imposer, un auteur, un compositeur et un interprète. »
  5. a et b « Dix ans sans Claude Nougaro 15 chansons emblématiques », sur France TV info (consulté le 13 mars 2019).
  6. a et b « The Dave Brubeck Quartet / Time Out », sur anotherwhiskyformisterbukowski (consulté le 18 avril 2019).
  7. a et b « Disque Le Cinéma - Claude Nougaro », sur encyclopedisque (consulté le 18 avril 2019).
  8. « Disque Le Cinéma ou le paradis- Claude Nougaro », sur encyclopedisque (consulté le 18 avril 2019).
  9. « Disque Françoise aux bas bleus - Marcel Amont », sur encyclopedisque (consulté le 18 avril 2019).
  10. « Disque Sakoura - Yves Montand », sur encyclopedisque (consulté le 18 avril 2019).
  11. « Maurane Nougaro Ou L'Espérance En L'Homme », sur discogs.com (consulté le 18 avril 2019).