Le Hanouard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Hanouard
Le Hanouard
Manoir.
Blason de Le Hanouard
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Seine-Maritime
Arrondissement Le Havre
Canton Saint-Valery-en-Caux
Intercommunalité Côte d'Albâtre
Maire
Mandat
Jacques Leballeur
2014-2020
Code postal 76450
Code commune 76339
Démographie
Population
municipale
257 hab. (2015 en augmentation de 6,64 % par rapport à 2010)
Densité 59 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 43′ 49″ nord, 0° 39′ 49″ est
Altitude Min. 36 m
Max. 142 m
Superficie 4,32 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Seine-Maritime

Voir sur la carte administrative de Seine-Maritime
City locator 14.svg
Le Hanouard

Géolocalisation sur la carte : Seine-Maritime

Voir sur la carte topographique de Seine-Maritime
City locator 14.svg
Le Hanouard

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Le Hanouard

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Le Hanouard

Le Hanouard est une commune française située dans le département de la Seine-Maritime en Normandie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Certaines histoires racontent que les habitants de ce village descendraient peut-être des porteurs de sel. En effet au Moyen Âge, ces personnes amenaient des produits de la mer tel que le sel (très important pour l'époque) à Paris et formaient la corporation des "hanouards de Paris"

Ce village bercé par la Durdent à longtemps vécu au rythme des moulins à blé et huile dont le dernier ferma en 2009.

Le village compte aussi une très belle église (église Saint-Denis) datant du XVIIe siècle (due à la présence de tuffeau). L'église connaitra de nombreuses réparations comme celle de 1901 où le clocher a été réparé par un charpentier de la ville de Cany Barville. Trente ans plus tard le clocher fut automatisé avec la mise en place d'un marteau automatique en 1935. Puis dans les années 1990 la toiture, les revêtements muraux, le sol... furent nettoyés et réparés[1].

Cette petite commune avait aussi une école qui ferma dans les années 2000. Elle fut créée après la loi Guizot qui obligeait les communes à entretenir une école primaire[2]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2008 Jean-Marie Bapaume    
mars 2008 en cours
(au avril 2014)
Jacques Leballeur    

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[4].

En 2015, la commune comptait 257 habitants[Note 1], en augmentation de 6,64 % par rapport à 2010 (Seine-Maritime : +0,48 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1831 1836 1841 1846 1851 1856
300 360 349 364 367 423 493 507 518
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
519 502 508 411 421 449 377 371 364
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
267 210 198 175 202 205 230 211 232
1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015 -
234 226 287 266 273 226 241 257 -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Denis du XVIIe siècle ;
  • Manoir du Hanouard des XVe et XVIIe siècles ;
  • Colombier du XVe siècle ;
  • Moulin Jean.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Le Hanouard

Les armes de la commune du Hanouard se blasonnent ainsi :
de gueules à la bande ondée d’argent chargé de trois roues de moulin de sable, accompagnée, en chef d’un pommier d’or et en pointe, d’un léopard du même armé et lampassé d’azur.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jerome Stalin, La Durdent raconte ses Eglises, Chapelles et Calvaires, Le Hanouard, Edition du Comité des Lettres de Granville et d'Histoire de la Vallée de la Durdent, , 363 p., p. 107,108
  2. Jerome Stalin, La Durdent raconte ses écoles, Le Hanouard, Edition du Comité des Lettres de Granville et d'Histoire de la Vallée de la Durdent, , 429 p., p. 117
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.