Le Gué-de-Velluire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Gué-de-Velluire
Le Gué-de-Velluire
L’église Saint-Martin et le bourg en .
Blason de Le Gué-de-Velluire
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Vendée
Arrondissement Fontenay-le-Comte
Canton Luçon
Intercommunalité Sud-Vendée-Littoral
Maire
Mandat
Joseph Marquis
2014-2020
Code postal 85770
Code commune 85105
Démographie
Gentilé Guétréen
Population
municipale
544 hab. (2015 en diminution de 2,16 % par rapport à 2010)
Densité 42 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 22′ 28″ nord, 0° 55′ 16″ ouest
Altitude m
Min. 0 m
Max. 39 m
Superficie 12,84 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Vendée

Voir sur la carte administrative de la Vendée
City locator 14.svg
Le Gué-de-Velluire

Géolocalisation sur la carte : Vendée

Voir sur la carte topographique de la Vendée
City locator 14.svg
Le Gué-de-Velluire

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Le Gué-de-Velluire

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Le Gué-de-Velluire
Liens
Site web Site officiel

Le Gué-de-Velluire est une commune française située dans le département de la Vendée en région Pays de la Loire.

Ses habitants sont appelés les Guétréens.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le territoire municipal du Gué-de-Velluire s’étend sur 1 284 hectares. L’altitude moyenne de la commune est de 9 mètres, avec des niveaux fluctuant entre 0 et 39 mètres[1],[2].

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes du Gué-de-Velluire[3]
Velluire
La Taillée du Gué-de-Velluire[3] Vix
Marans
(Charente-Maritime)
L'Île-d'Elle

Histoire[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
Écartelé : au premier, d'azur au prieuré d'argent, ouvert et ajouré de gueules ; au deuxième, d'argent au rocher de sable mouvant du flanc dextre et de la pointe ; au troisième, d'argent à la boucle de gueules ; au quatrième, de sinople à la rivière d'argent posée en bande, au gué pavé de sable.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Article connexe : Histoire des maires de France.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1886 1935 François Méchin    
1935 1955 Georges Bouchonneau    
1955 1971 Louis Gaignet    
1971 1977 Pierre Poupin    
1977 2001 André Ferret[Note 1]   Ancien maréchal-ferrant
2001 2008 Rosy Hocbon    
2008 en cours Joseph Marquis[4]   retraité de l'agriculture
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[6].

En 2015, la commune comptait 544 habitants[Note 2], en diminution de 2,16 % par rapport à 2010 (Vendée : +5,03 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
8751 0278551 1571 2311 2551 2801 2521 209
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 1861 2041 1671 0651 0481 008942938906
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
880857795688616621601610595
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
574523449431435467509544539
2015 - - - - - - - -
544--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (22,8 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) tout en étant toutefois inférieur au taux départemental (25,1 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (50,6 % contre 48,4 % au niveau national et 49 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 50,6 % d’hommes (0 à 14 ans = 20 %, 15 à 29 ans = 15,3 %, 30 à 44 ans = 20 %, 45 à 59 ans = 24,7 %, plus de 60 ans = 20 %) ;
  • 49,4 % de femmes (0 à 14 ans = 18,6 %, 15 à 29 ans = 14,5 %, 30 à 44 ans = 16,4 %, 45 à 59 ans = 24,9 %, plus de 60 ans = 25,7 %).
Pyramide des âges à Le Gué-de-Velluire en 2007 en pourcentage[9]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,0 
90 ans ou +
0,4 
6,2 
75 à 89 ans
10,8 
13,8 
60 à 74 ans
14,5 
24,7 
45 à 59 ans
24,9 
20,0 
30 à 44 ans
16,4 
15,3 
15 à 29 ans
14,5 
20,0 
0 à 14 ans
18,6 
Pyramide des âges du département de la Vendée en 2007 en pourcentage[10]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,4 
90 ans ou +
1,2 
7,3 
75 à 89 ans
10,6 
14,9 
60 à 74 ans
15,7 
20,9 
45 à 59 ans
20,2 
20,4 
30 à 44 ans
19,3 
17,3 
15 à 29 ans
15,5 
18,9 
0 à 14 ans
17,4 

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Martin-de-Tours.
  • Place du 8 mai 1945, avec sa halle et sa tour de guet (réhabilitation de la place en 2017)

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Réélu en 1983, 1989 et 1995.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Commune 22030 », Géofla, version 2.2, base de données de l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN) sur les communes de la France métropolitaine, 2016 [lire en ligne].
  2. « Le Gué-de-Velluire », Répertoire géographique des communes, fichier de l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN) sur les communes de la Métropole, 2015.
  3. Carte IGN sous Géoportail
  4. Site officiel de la préfecture de la Vendée - liste des maires(doc pdf)
  5. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  9. « Évolution et structure de la population », sur insee.fr (consulté le 6 mai 2011)
  10. « Résultats du recensement de la population de la Vendée en 2007 » [archive du ], sur insee.fr (consulté le 20 mai 2011)


Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :