Le Grand Mogol

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne doit pas être confondu avec diamant du même nom ni avec le concerto de Vivaldi
Le Grand Mogol
Genre Opérette
Nbre d'actes 3 puis 4
Musique Edmond Audran
Livret Alfred Duru et Henri Chivot
Langue
originale
Français
Durée (approx.) 2h
Dates de
composition
1877
Création
Marseille au Théâtre du Gymnase

Versions successives

Version révisée en 4 actes créée à Paris, Théâtre de la Gaîté le

Représentations notables

En 1949, le Grand Théâtre de Genève, puis la Gaîté-Lyrique présentent une nouvelle version en 2 actes, comportant un nombre important de tableaux (version de Fernand Rouvray)

Personnages

  • Irma
  • Bengaline
  • Mignapour
  • Nicobar
  • Joquelet
  • Crakson

Airs

  • Acte I : Chœur "Allons et point de paresse" ; Joquelet "C'est un spectacle unique" ; "Je ne veux pas de vous" (Irma) ; Couplets d'Irma "Si le prince, m'a-t-on conté", "J'aime l'éclat des cours" (Bengaline) ; Duo Mignapour-Bengaline "Je voudrais révéler à la nature entière" ; "Si j'étais un petit serpent" (Mignapour) ; Couplets du Kirikiribi (Irma)
  • Acte II : Trio " Si le Prince se marie "(Crakson, Nicobar, Bengaline) ; "Qu'on me laisse agir à mon gré" (Bengaline) ; "Dans ce beau palais de Delhi" (Joquelet, Irma) ; "Un antique et fort vieil adage" (Mignapour) ; Chœur des bayadères ;Chanson indoue (Bengaline) ; Ensemble, chœur, chanson du vin de Suresnes (Irma)
  • Acte III : Chœur ; "Au moment de te marier" (Joquelet)
  • Acte IV : Chœur des voyageurs ; "Petite sœur, il faut sécher tes larmes" (Joquelet) ; " Par tout le pays, je chemine " (Mignapour) ; Duo Mignapour-Irma "O ma maîtresse bien-aimée " ; Couplets de Bengaline "A la femme en naissant" ; Quatuor "Ah ! pour moi quelle heureuse chance"

Le Grand Mogol est une opérette composée par Edmond Audran sur un livret d'Alfred Duru et Henri Chivot, représentée pour la première fois le à Marseille, version révisée en 4 actes créée à Paris, au Théâtre de la Gaîté, le [1],[2],[3].

L'histoire se situe aux Indes, où viennent de débarquer deux Parisiens, Irma et son frère Joquelet, pour échapper à leurs créanciers. Le prince héritier Mignapour est tombé amoureux d'Irma, mais pour accéder au trône, il doit rester chaste. Un complot vise à faire perdre sa virginité à Mignapour. Après maintes péripéties, celui-ci finit par devenir Grand Mogol et épouse Irma.

Distribution lors de la création à Paris[modifier | modifier le code]

Rôle Type de voix Distribution lors de la première, le au Théâtre de la Gaîté
(Chef d'orchestre : )
Irma la charmeuse Mezzo-soprano Louise Thuillier-Leloir
La princesse Bengaline Soprano Conchita Gélabert
Mignapour, le prince héritier Cooper
Joquelet Alexandre
Le grand vizir Nicobar Mesmeker
Crakson Scipion
Ballet réglé par Marquita. Décors de Henri Robecci, costumes de Clédat de la Vigerie.

Références et notes[modifier | modifier le code]

Notes
Références

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Joël-Marie Fauquet (direction) (préf. Joël-Marie Fauquet), Dictionnaire de la Musique en France au XIXe siècle, Paris, Fayard, , 1405 p. (ISBN 2-213-59316-7), p. 527

Liens externes[modifier | modifier le code]