Le Glaive et la Balance

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Glaive et la Balance

Titre original Le Glaive et la Balance
Réalisation André Cayatte
Scénario André Cayatte
Acteurs principaux
Sociétés de production Franco-Italienne
Gaumont International
Trianon Films
Sicilia Cinematografica
Ultra Film
Pays d’origine Drapeau de la France France
Drapeau de l'Italie Italie
Genre Drame
Thriller
Sortie 1963
Durée 131 min

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Glaive et la Balance (Titre italien : Uno due tre) est un film franco-italien réalisé par André Cayatte, sorti en 1963.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Sur la Côte d’Azur, le jeune Patrick, fils de la richissime Madame Winter, a été enlevé avec demande de rançon. La police, alertée, surveille de loin la remise de la rançon dans le but d'appréhender les criminels. Ce sont deux hommes qui réussissent à s'échapper. Traqués, ils abattent un policier, assassinent leur otage et s'enfuient par la mer à bord d'une vedette. Mais, cernés de toutes parts, les deux hommes accostent sur un îlot et se réfugient dans un phare désaffecté. Lorsque la police les somme de se rendre, trois hommes en sortent, chacun des trois prétend avoir vu entrer deux hommes qu'il ne connaissait pas. La police va rapidement découvrir que tous les trois ont un lourd passif susceptible de les rendre également suspects…

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pseudonyme de Marcienne Vaudrey, épouse d'Henri Jeanson. Source : Les Gens du Cinéma
  2. Parolier sous différents pseudonymes : Audy Quillan, Rolly Monasterio. Source : catalogue général BnF.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]