Le Fossé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fossé.
Le Fossé
Image illustrative de l'article Le Fossé
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Seine-Maritime
Arrondissement Dieppe
Canton Gournay-en-Bray
Intercommunalité Communauté de communes des Quatre Rivières (Seine-Maritime)
Commune Forges-les-Eaux
Code postal 76440
Code commune 76277
Démographie
Gentilé Fosséens
Population 497 hab. (2013)
Densité 49 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 36′ 34″ nord, 1° 34′ 23″ est
Altitude Min. 138 m – Max. 227 m
Superficie 10,11 km2
Historique
Commune(s) d’intégration Forges-les-Eaux
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Le Fossé

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Le Fossé

Le Fossé est une ancienne commune française située dans le département de la Seine-Maritime, en région Normandie.

Elle fusionne le avec Forges-les-Eaux.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est située à une altitude moyenne de 183 mètres[1]. Les communes qui l'entourent sont La Bellière, Le Thil-Riberpré, Forges-les-Eaux, Longmesnil et Sergueux. La forêt de Bray se trouve à environ 3 km. Le Fossé est en outre distant de 11 km du parc naturel régional des Boucles de la Seine normande. Les cours d'eau de la commune sont nombreux : la rivière L'Epte et les ruisseaux de Mesangueville et du Moulin Breteau[2] sont les principaux, mais il y aussi les ruisseaux de La Longue-Traine, des Burettes, de la Moussee et De Pont Bain[3]. Le climat est océanique avec des étés tempérés. La commune a été victime d'inondations, de coulées de boue et de glissements de terrain lors de la tempête de fin 1999[2].

Enfin, la commune est à 100 km de Paris.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Historiquement, la commune a porté le nom de Lefossé à partir de 1793 pour prendre le nom de Le Fossé en 1801.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le , les communes de Forges-les-Eaux et du Fossé fusionnent sous le régime juridique des communes nouvelles. L'ensemble ainsi formé reprend le toponyme de Forges-les-Eaux[4].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
  1879 Abel de Bosmelet    
1879   Antoine Solitaire Dupuis    
1945 1982 Maurice Decorde    
1982 2001 Augustin Delettre    
mars 2001 2008 Jules Baudrin   Retraité
mars 2008 en cours
(au avril 2014)
Lionel Lemasson    

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[6],[Note 1].

En 2013, la commune comptait 497 habitants, en augmentation de 10,2 % par rapport à 2008 (Seine-Maritime : 0,48 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
322 482 436 451 540 543 506 512 482
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
450 461 477 416 435 427 445 481 482
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
488 463 467 459 465 485 479 493 429
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2013
386 384 377 303 359 381 444 495 497
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

La commune compte des activités de culture et de production animale.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Pierre et Saint-Paul.

Équipements culturels[modifier | modifier le code]

Le Musée Mathon-Durand (arts décoratifs, histoire, technique et industrie) est situé à environ 17 km de la commune, à Neufchâtel-en-Bray[9].

Produits du terroir[modifier | modifier le code]

Le Fossé est sur le territoire des prés-salés de la baie de Somme, du fromage neufchâtel, du calvados et du pommeau.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.cartesfrance.fr/carte-france-ville/76277_Le%20Fosse.html
  2. a et b http://www.communes.com/haute-normandie/seine-maritime/le-fosse_76440/risques.html
  3. http://www.annuaire-mairie.fr/mairie-le-fosse.html
  4. « Arrêté du 5 octobre 2015 portant création de la commune nouvelle de Forges-les-Eaux », Recueil des actes administratifs de la préfecture de la Seine-Maritime, no 109,‎ , p. 30-31 (lire en ligne [PDF]).
  5. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 201120122013 .
  9. http://www.annuaire-mairie.fr/musee-mathon-durand.html