Le Fond de la bouteille (roman)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Fond de la bouteille
Auteur Georges Simenon
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Genre Roman policier
Éditeur Presses de la Cité
Lieu de parution Paris
Date de parution 1949
Chronologie

Le Fond de la bouteille est un roman policier belge de Georges Simenon, paru en 1949.

Simenon écrit ce roman en à Stud Barn, Tumacacori (Arizona), États-Unis.

Résumé[modifier | modifier le code]

En rentrant de Nogales, où il a passé la soirée au bar et chez des filles, P. M. rencontre sur le pas de sa porte Donald, son frère, évadé de prison, qu'il n'a plus vu depuis des années. Donald veut qu'on le fasse passer au Mexique où l'attendent sa femme Mildred et ses enfants. Mais c'est le moment où la rivière en crue empêche toute traversée et isole les ranchers de la vallée. Pour sauvegarder sa respectabilité, P. M. va cacher à Nora et aux autres ranchers la véritable identité de l'inconnu accueilli chez lui et présenté comme un ami qui a frôlé la folie et à qui l'alcool est interdit. Mais un soir, au cours d'une réunion chez les Noland, voisins et amis, des conversations téléphoniques, l'une avec Emily, la sœur des deux frères, et l'autre avec Mildred, ont excédé P. M. et Donald qui se sont, étant ivres, violemment pris de querelle. Nora ramène P. M., tandis que Donald décide de passer coûte que coûte la frontière. Lil Noland, à qui il s'est confié, lui a indiqué un endroit où le passage est possible ; c'est encore elle qui prévient P. M. que les ranchers, effrayés par cet homme armé et saoul, organisent une battue dans l'espoir de devancer les gardes-frontière qui patrouillent en permanence. P. M., bientôt accompagné de Falk, un rancher pauvre, finit par retrouver Donald avant les autres. Ils vont essayer de franchir la rivière au Pas de la Mule. Donald réussit, mais P. M. se noie: il avait donné à Donald le meilleur cheval... En quittant le ranch à la tombée de la nuit, il avait aussi décidé de lui abandonner sa part de biens, en cas de malheur.

Aspects particuliers du roman[1][modifier | modifier le code]

L’action, concentrée sur quatre jours, se déploie avec lenteur parmi les orages d’une vallée mexicaine, à la saison des pluies. Elle mobilise ce « genre de haine que l’on ne retrouve que chez les gens d’une même famille » ; mais ici, à travers le sourd affrontement de deux frères que le destin a opposés, c’est la générosité qui finit par l’emporter. 

Fiche signalétique de l'ouvrage[modifier | modifier le code]

Cadre spatio-temporel[modifier | modifier le code]

Espace[modifier | modifier le code]

Tumacacori (Arizona), village-frontière des États-Unis séparé de la petite ville mexicaine de Nogales par la rivière Santa Cruz.

Temps[modifier | modifier le code]

Époque contemporaine.

Les personnages[modifier | modifier le code]

Personnage principal[modifier | modifier le code]

Patrick Martin Ashbridge, appelé P. M. ou Pat, Américain. Rancher dans la vallée, avocat et « deputy sheriff » (titre surtout honorifique pour les propriétaires de ranch). Remariés après avoir divorcé de Peggy, pas d’enfants. 42 ans.

Autres personnages[modifier | modifier le code]

  • Donald Ashbridge, frère de P. M., condamné pour meurtre
  • Mildred, son épouse, et leurs trois enfants
  • Nora, femme de P. M. (précédemment mariée et divorcée)
  • Lil Noland, épouse d’un autre rancher et amie de Nora.

Adaptation cinématographique[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'Univers de Simenon, sous la direction de Maurice Piron avec la collaboration de Michel Lemoine

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]