Le Flic de Beverly Hills

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Le Flic de Beverly Hills (série de films).
Page d'aide sur l'homonymie Pour le film français, voir Le Flic de Belleville.
Le Flic de Beverly Hills
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo original du film.

Titre original Beverly Hills Cop
Réalisation Martin Brest
Scénario Daniel Petrie Jr.
Acteurs principaux
Sociétés de production Don Simpson/Jerry Bruckheimer Productions
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre comédie policière
Durée 105 minutes
Sortie 1984

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Flic de Beverly Hills (Beverly Hills Cop) est un film policier américain réalisé par Martin Brest et sorti en salles en 1984.

Résumé détaillé[modifier | modifier le code]

Axel Foley est un jeune et téméraire inspecteur de la police de Detroit, mais dont l'insubordination a failli lui coûter son poste, comme après une mission d’infiltration non autorisée pour arrêter des trafiquants de cigarettes qui a causé de nombreux dégâts, ce qui lui vaut d'être réprimandé par son supérieur, Todd. En rentrant chez lui, Foley constate que la porte de son appartement est ouverte, pensant qu'un cambrioleur s'est introduit chez lui, avant de découvrir qu'il s'agit de son ami d'enfance, Mikey Tandino, venu lui rendre visite. Ayant passé un temps en prison, Tandino est parti à Beverly Hills où il a obtenu un emploi d'agent de sécurité dans une galerie d'art via une amie commune, Jenny Summers. Foley se montre surpris quand Tandino lui montre des bons en porteurs allemands et se demande la provenance avant de ne pas le questionner sur ce sujet.

Après avoir passé la nuit dans un bar, Tandino retourne avec Axel dans son appartement quand deux hommes assomment Axel et confrontent Tandino au sujet des bons au porteurs avant de l'abattre de deux balles dans la tête. Foley tente de convaincre Todd de lui confier l'affaire, mais en raison de son lien avec Tandino, ce dernier le lui refuse. Prétextant à son supérieur de vouloir prendre des vacances, Foley se rend à Beverly Hills pour y mener une enquête sur le meurtre de son ami. Après s'être installé dans un hôtel de luxe en se faisant passer pour un journaliste, Foley retrouve Jenny dans la galerie d'art, qui lui parle de son patron, Victor Maitland. Se présentant comme livreur de fleurs, Foley s'introduit dans le bureau de Maitland et s'empresse de le questionner au sujet de Mikey, mais se fait jeter par la fenêtre de l'entrée du bâtiment par des les gardes du corps de Maitland, avant d'être arrêté par la police. Le lieutenant Bogomil assigne le sergent Taggart et l'inspecteur Rosewood à la surveillance de Foley, libéré sous caution grâce à Jenny. Après avoir réussi à semer Rosewood et Taggart en sabotant leur voiture, Foley est emmené par Jenny dans un des entrepôts de Maitland où il remarque de la poudre de café, dont il pense qu'il est utilisé pour camoufler de la drogue. Il découvre également que beaucoup de caisses de Maitland ne sont pas passées par les douanes. De nouveau arrêté pour avoir causé une bagarre dans un club où Maitland est membre, Foley admet à Bogomil que Maitland est peut-être un contrebandier. Après un contact rude avec Taggart et Rosewood, Foley parvient à nouer un respect mutuel avec eux quand il parvient à déjouer un braquage dans un bar à strip-tease. Le chef de la police de Beverly Hills, Hubbard, ayant eu vent de l'enquête personnelle de Foley, ordonne que ce dernier soit escorté hors de la ville.

Foley parvient à convaincre Rosewood de venir chercher Jenny et de les emmener avec elle dans l'entrepôt de Maitland, où un envoi doit arriver ce jour-là. Axel et Jenny pénètrent dans le bâtiment et découvrent plusieurs sacs de cocaïne dans une caisse. Avant qu'Axel puisse apporter cette nouvelle preuve trouvée à Rosewood, Maitland et ses associés arrivent. Maitland prend Jenny en otage et laisse Axel entre les mains de ses hommes pour être tué, mais après quelques hésitations, Rosewood entre dans l'entrepôt et sauve la vie d'Axel. Taggart suit Axel et Rosewood dans la propriété de Maitland, où il se joint aux deux pour tenter de sauver Jenny et traduire Maitland en justice.

Ensemble, le trio élimine un certain nombre d'hommes de Maitland, dont Zack, le bras droit de Maitland et l'assassin de Mikey. Avec l'aide de Bogomil, Axel tire mortellement sur Maitland et sauve Jenny. Bogomil raconte une histoire à Hubbard qui couvre tous les participants sans discréditer la police de Beverly Hills. Se rendant compte qu'il pourrait être renvoyé à Detroit, Axel demande à Bogomil de parler à l'inspecteur Todd et de lui arranger les choses, ce qu'il accepte. Plus tard, Taggart et Rosewood rencontrent Axel alors qu'il quitte son hôtel. Axel les invite à se joindre à lui pour un verre d'adieu et ils acceptent.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Genèse, développement et distribution des rôles[modifier | modifier le code]

La mairie de Beverly Hills a servi de décors au commissariat de la ville

En 1977, Don Simpson de Paramount Pictures imagine un scénario d'East Los Angeles transféré dans les beaux quartiers de Beverly Hills[3]. Danilo Bach est ensuite contacté pour écrire le script. En 1981, il présente son idée à Don Simpson et Paramount. Intitulée Beverly Drive, son histoire tourne autour d'un policier de Pittsburgh nommé Elly Axel[3]. Le projet est alors un pur film d'action. Daniel Petrie Jr. est ensuite chargé de réécrire le scénario. La Paramount apprécie son approche plus humoristique et son personnage principal, renommé Axel Elly et désormais originaire de Détroit[3]. Le producteur Jerry Bruckheimer propose d'abord ce rôle à Mickey Rourke, qui signe un contrat de 400 000 $. Cependant, à la suite de nouvelles réécritures, le projet prend du retard et l'acteur quitte le projet.

Le script est ensuite envoyé à Sylvester Stallone, qui réécrit le script en ajoutant une touche dramatique et en le recentrant sur l'action[3]. Dans l'une des versions écrites par Stallone, le personnage de Billy Rosewood se nomme Siddons et est tué au milieu de l'histoire[4]. Il renomme également le personne principal en Axel Cobretti, le personnage de Michael Tandino (James Russo) devient son frère et Jenny Summers (Lisa Eilbacher) devient sa petite amie[3]. Cependant, toutes ces idées sont jugées trop coûteuses par la Paramount. Stallone quitte donc le projet, à deux semaines du début du tournage. Deux jours plus tard, Don Simpson et Jerry Bruckheimer parviennent à convaincre Eddie Murphy de reprendre le rôle, après de nouvelles réécritures du scénario[5]. Les noms de Richard Pryor, Al Pacino et James Caan auraient également été évoqués[6],[7]. Sylvester Stallone réutilisera nombre de ses idées pour le film Cobra, sorti en 1986, dans lequel le personnage se nomme Marion Cobretti[7].

Avant de revenir à Martin Brest, la réalisation a été proposée à David Cronenberg et à Martin Scorsese. Ce dernier a refusé, trouvant que le scénario ressemblait trop à celui d'Un shérif à New York[7].

Le rôle de l'inspecteur Douglas Todd est interprété par Gilbert R. Hill. Il a été réellement policier au sein du Detroit Police Department et a fait partie du conseil municipal de la ville[7].

Ce film marque également les débuts de Damon Wayans.

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage a eu lieu à Détroit (Grand River Avenue, W. Jefferson Avenue, Magnolia Street, ...) et en Californie (Los Angeles, Downtown Los Angeles, Beverly Hills, Pasadena, ...)[8].

Musique[modifier | modifier le code]

Beverly Hills Cop
Music from the Motion Picture Soundtrack

Bande originale de divers artistes
Sortie 1984
Durée 38:58
Genre musique de film, pop rock, synthpop, funk
Format LP, CD, cassette
Label MCA
Critique

Bandes originales de Le Flic de Beverly Hills

La musique originale du film est composée par l'Allemand Harold Faltermeyer. Il compose le célèbre thème Axel F avec trois synthétiseurs différents : Roland Jupiter-8, Roland JX-3P et Yamaha DX-7[7].

Hormis Axel F, l'album commercialisé par MCA en 1984 ne contient pas de compositions de Harold Faltermeyer, mais des chansons d'artistes comme Patti LaBelle ou The Pointer Sisters. Ce n'est qu'en décembre 2016 que la bande originale composée par Harold Faltermeyer est éditée en CD chez La-La Land Records.

On peut entendre la chanson Nasty Girl du groupe Vanity 6 (en), pendant la scène qui se déroule dans la boîte de strip-tease, bien qu'elle ne soit pas présente sur l'album.

Liste des titres
No TitreAuteurInterprètes Durée
1. New AttitudeSharon Robinson, Jon Gilutin, Bunny Hull[10]Patti LaBelle 4:01
2. Don't Get Stopped In Beverly HillsHoward Hewett, Micki FreeShalamar 4:20
3. Do You Really (Want My Love?)Junior Giscombe, Glenn NightingaleJunior 3:44
4. EmergencyHowie Rice, Sue SheridanRockie Robbins 3:28
5. Neutron DanceAllee Willis, Danny SembelloThe Pointer Sisters 4:12
6. The Heat Is OnHarold Faltermeyer, Keith ForseyGlenn Frey 3:45
7. GratitudeDanny ElfmanDanny Elfman 5:04
8. Stir It UpDanny Sembello, Allee WillisPatti LaBelle 3:35
9. Rock 'N Roll Me AgainMarc Benno, Richard TheisenThe System 3:14
10. Axel FHarold FaltermeyerHarold Faltermeyer 3:00

Accueil[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Box-office[modifier | modifier le code]

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
Alt=Image de la Terre Mondial[11] 316 360 478 $
Drapeau des États-Unis États-Unis[11] 234 760 478 $
Drapeau de la France France[12] 2 917 246 entrées

Distinctions[modifier | modifier le code]

Source : Internet Movie Database[13]

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • People's Choice Awards 1985 : meilleur film
  • Stuntman Awards 1985 : meilleur cascadeur en véhicule pour Eddy Donno
  • Grammy Awards 1986 : meilleur album ou bande originale écrit pour le cinéma et la télévision

Nominations[modifier | modifier le code]

La saga[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « (en) Beverly Hills Cop », sur The-numbers.com (consulté le 16 mai 2012)
  2. (en) Dates de sortie sur l’Internet Movie Database
  3. a b c d et e (en) Brian Cronin, « Movie Legends Revealed: Sly Stallone as Axel Foley? », Comic Book Resources, (consulté le 12 juin 2014)
  4. (en) « Re-Cast: Five Blockbusters Completely Changed For Their Star », Empire Magazine (consulté le 13 novembre 2010)
  5. (en) Linsey Gruson, « EXIT STALLONE, ENTER EDDIE MURPHY », The New York Times, (consulté le 12 juin 2014)
  6. Linsey Gruson, « 20 Fascinating Facts About The ‘Beverly Hills Cop’ Franchise », The New York Times, (consulté le 12 juin 2014)
  7. a b c d et e (en) Trivia sur l’Internet Movie Database
  8. (en) Filming locations sur l’Internet Movie Database
  9. (en) « Original Soundtrack - Beverly Hills Cop », sur AllMusic (consulté le 19 novembre 2015)
  10. (en) Beverly Hills Cop sur Discogs
  11. a et b (en) « Beverly Hills Cop », sur Boxofficemojo.com (consulté le 16 mai 2012)
  12. « Le Flic de Beverly Hills », sur Jpbox-office.com (consulté le 16 mai 2012)
  13. (en) Awards sur l’Internet Movie Database

Liens externes[modifier | modifier le code]