Le Fils du Mask

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le Fils du Mask
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo original du film
Titre québécois Le fils du Masque
Titre original Son of the Mask
Réalisation Lawrence Guterman
Scénario Lance Khazei
Acteurs principaux
Sociétés de production New Line Cinema
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie
Durée 94 minutes
Sortie 2005

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Fils du Mask, ou Le fils du Masque[1] au Québec (Son of the Mask) est un film américain réalisé par Lawrence Guterman, sorti en 2005. Il s'inscrit comme suite de The Mask de Chuck Russell sorti en 1994.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Un jour, Tim Avery, dessinateur de dessins animés menant une vie banale, découvre un masque magique qui transformera son existence. Ce dernier le transformera en Mask qui aura un fils : Alvey qui possède les pouvoirs du masque et s'en servira pour mener la vie dure à son papa et pour contrer Otis, le chien des Avery, qui utilise le Mask pour essayer d'assassiner Alvey par jalousie. Loki, le créateur du masque sera lui aussi sur la piste de ce dernier.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Réception[modifier | modifier le code]

Box-office[modifier | modifier le code]

Box-office Monde Budget
57 600 000 $ 84 000 000 $

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Le film a reçu des critiques très négatives. Le site Rotten Tomatoes lui a accordé une note de 6 % de critiques positives sur 104 critiques récoltées. Sur le site Metacritic, il obtient une note de 20/100. Les principaux reproches sont de n'avoir aucun scénario, de n'être qu'une avalanche de gags à la Tex Avery, d'avoir des effets spéciaux d'une rare laideur, et surtout la souffrance de l'absence de Jim Carrey[2],[3].

Il est 3e dans la liste des pires films de tous les temps sur AlloCiné, juste derrière Pédale dure (2004) et Dragonball Evolution, avec un note de 2,1 sur 5 par la presse et de 1 sur 5 par les spectateurs. Sur ce site, un des principaux reproches est que ce film n'a aucun rapport avec le premier.

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Le nom du personnage principal, Tim Avery, est une référence (pas subtile) à Tex Avery, car Stanley Ipkiss, le personnage principal de "The Mask" était passionné par les cartoons de ce dernier
  • Le chien de Tim, Otis, est de la même race que Milo le chien de Stanley dans le premier film.
  • Clin d'œil au dessin animé Woody Woodpecker lorsque Alvy énerve son père : il fait apparaître sa tête à la place de la sienne.
  • Clin d'œil au film L'Exorciste avant que Loki découvre qu'Alvy est le fils du Mask : sa tête tourne, puis il vomit, comme Regan McNeil.

Bande originale[modifier | modifier le code]

Distinction[modifier | modifier le code]

Le film a été nominé 7 fois au Razzie Awards et a remporté celui du pire préquel ou de la suite, ce qui en fait le film le plus nominé au Razzie Awards de l'année 2005. Il a également été nominé a 5 Stinkers Bad Movie Awards et en a remporté 5.

Récompense[modifier | modifier le code]

Nomination[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Fiche du film » sur Cinoche, consulté le 27 décembre 2014
  2. AlloCiné.com Le Fils du Mask : Critiques Presse
  3. CineMovies.fr Le Fils du Mask : L'avis de la presse

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]