Le Fantôme de la rue Royale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Fantôme de la rue Royale
Auteur Jean-François Parot
Pays Drapeau de la France France
Genre Roman policier historique
Éditeur Lattès
Date de parution 2001
Type de média Livre
Nombre de pages 369
ISBN 2-7096-2284-X
Série Nicolas Le Floch
Chronologie

Le Fantôme de la rue Royale est un roman policier historique de Jean-François Parot publié en 2001.

Résumé[modifier | modifier le code]

Dans les sphères du pouvoir, jaloux des succès du jeune commissaire Nicolas Le Floch, on l'écarte sans ménagements pour le contraindre à exécuter des tâches subalternes.

Paris est alors occupé aux célébrations du mariage du dauphin de France. Or, pendant un feu d'artifice sur la place Louis-XV, des explosions sèment la panique. Dans un mouvement de foule, des carrosses sont renversés et plusieurs spectateurs écrasés. Au milieu des cadavres, une jeune femme, qui serre dans son poing une perle noire, est retrouvée dans des circonstances qui laisse croire à un assassinat habilement camouflé.

En dépit de l'hostilité de ses supérieurs, le lieutenant de police Sartine parvient à rappeler Nicolas Le Floch qu'il charge d'élucider ce mystère aux conséquences politiques insoupçonnées.

Adaptation pour la télévision[modifier | modifier le code]

Le roman a été adapté à la télévision en 2009 sur France 2 dans la série Nicolas Le Floch[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]