Le Fab

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Fabien Dalmasso
Le Fab 20100411 BD-Aix 1.jpg
Fabien Dalmasso lors du Festival de la bande dessinée d'Aix-en-Provence en
Biographie
Naissance
Pseudonyme
Le Fab
Nationalité
française
Activité
Autres informations
Site web
Blog officiel
Œuvres principales
La Tour de Kyla
Waow
Reflets d'Acide

Fabien Dalmasso, également connu jusqu'en 2016 sous le pseudonyme « Le Fab », est un dessinateur et scénariste de bande dessinée français né le à Lagny-sur-Marne.

Les jeunes années[modifier | modifier le code]

Dans sa jeunesse, Dalmasso reçoit les influences de divers classiques : Astérix, Gaston Lagaffe, Boule et Bill, Thorgal, Les Aventures de Tintin et Alix... Dalmasso dessine en amateur, illustrant les comptes rendus de visites en primaire, les exposés au collège ou encore les journaux scolaires. Il suit la parution des manga Dragon Ball, Saint Seiya et la plupart des mangas importés via le Club Dorothée. Il est encore un grand fan de Saint Seiya dont il collectionne les figurines et suit les derniers épisodes. Il commence alors à se chercher un style mixant les écoles franco-belge et japonaises qu'il apprécie autant l'une que l'autre[réf. souhaitée].

La période fanzinat[modifier | modifier le code]

Découvrant la japanimation et le fanzinat et les premières conventions, il se lance dans le fanzinat et publiera entre 2000 et 2004 quatre tomes du fanzine Babel, puis deux du fanzine Krôm où apparaissent ses premiers héros récurrents et ses scénarios de prédilection. Il adopte lors de ces parutions le diminutif « Fab », qui deviendra « Le Fab » à la sortie de sa première série.

En 2001, il entre en contact avec John Lang, alias Pen of Chaos, créateur de la série du Donjon de Naheulbeuk, pour lequel il dessine un temps une adaptation en bande dessinée uniquement diffusée sur le web. Il participe également à la réalisation des deux premiers t-shirts de la série[pertinence contestée].

En 2003, après divers contacts infructueux avec les éditeurs, Dalmasso rentre à Lyon où il reprend ses études inachevés et réalise en trois ans sa licence en biologie et géologie devant le mener vers le professorat.

Il rencontre alors Xavier Penin, alias « Zaz », également ami de John Lang, qui lui propose de monter un projet BD initialement appelé Kyla's Tower. Après accord de John Lang, il est décidé de placer les aventures de Kyla en terre de Fangh, l'univers du Donjon de Naheulbeuk.

Vie professionnelle[modifier | modifier le code]

La Tour de Kyla est publiée chez Clair de Lune, le même éditeur que le Donjon de Naheulbeuk. La Tour de Kyla rencontre cependant un succès mitigé et se conclura en 4 tomes, parus entre 2007 et 2010.

Pendant ce temps, Dalmasso participe en tant que scénariste à la publication en bande dessinée d'une parodie du jeu en ligne World of Warcraft. Sous le nom de WaoW, la BD se poursuit toujours (8 tomes parus, le neuvième paru en . WaoW sera par ailleurs la première BD publiée par le nouvel éditeur KantiK.

Dalmasso, en collaboration avec Zaz et Régis Torres, signe ensuite, toujours chez KantiK, pour une nouvelle série de fantasy comique, appelée Paladin, dont le 1er tome sort en , ainsi que pour un spin-off de WaoW, une série de gags à la planche appelée Les Chroniques de WaoW, dont le premier tome est sorti le .

Chez Clair de Lune, Dalmasso a commencé l'adaptation en bande dessinée de la saga mp3 Reflets d'Acide, créée par JBX.

En 2011, les éditions KantiK font faillite. C'est la fin de la publication des chroniques de WaoW, après 3 tomes et de Paladin mais les 14 premières pages en noir et blanc du tome 3 et la fin du scénario sont disponibles sur le blog de Dalmasso[1],[2]. L'éditeur Physalis reprend la série WaoW à partir du tome 9, et assure la réédition des anciens tomes à partir de 2012.

En 2013, la série Reflets d'Acide change d'éditeur. Elle est publiée depuis le tome 5 aux éditions Physalis. Le tome 6 est prévu fin 2015.

En 2013 également, Dalmasso signe avec les Éditions Delcourt pour une nouvelle série : Stimpop. Le tome 1 et 2 sortent respectivement en et . Le tome 3 sort en [3].

En 2016, Fabien Dalmasso renonce à son pseudonyme « Le Fab ». C'est sous son vrai nom qu'il publie en août une nouvelle série Un Pour Tous - la jeunesse des mousquetaires, aux éditions Delcourt. Les éditions Delcourt commencent au même moment à publier la suite de Reflets d'Acide, les tomes 5 et 6 sortant au mois de septembre.

Parutions[modifier | modifier le code]

Éditions Clair de Lune[modifier | modifier le code]

Éditions Kantik[modifier | modifier le code]

Éditions Physalis[modifier | modifier le code]

Éditions Delcourt[modifier | modifier le code]

Éditions Petit à petit[modifier | modifier le code]

  • (Dessin) avec Kevin Trantkat (story-board), Christophe Billard (couverture), Cristelle Friaud, Thomas Balard, Chandre, Vincenzo Federici, Alexandre Gaillard, Ludovic Souillard, Stefano Realdini, Benjamin Blasco Martinez (dessin), Francois Fleury, Florent Daniel (couleur) et Olivier Petit (scénario) :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]