Le Docteur Fautrieus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Docteur Fautrieus
B270 Rembrandt.jpg
Artiste
Date
Type
Technique
Dimensions (H × L)
20.9 × 16.3 cm
Localisation
Numéro d’inventaire
RP-P-OB-521Voir et modifier les données sur Wikidata

Le Docteur Fautrieus est une eau-forte de Rembrandt gravée en 1652. Répertoriée sous la notation B. 270[1], elle a été réalisée en quatre états. Elle a longtemps été appelée à tort — et on continue de trouver ce nom dans certains ouvrages — Faust ou Docteur Faust, alors que la gravure n'a rien à avoir avec le mythe de Faust : il s'agit en fait d'un philosophe nommé Fautrieus ; la pièce était d'ailleurs connue jusqu'au catalogue de Charles Blanc sous le nom de Le Docteur Fautrieus, philosophe hollandais[2].

La confusion est liée au fait que Goethe a inséré cette gravure dans l'édition de 1790 de son Faust. L'appellation L'Alchimiste chez lui dans son cabinet a également été utilisé.

Description[modifier | modifier le code]

La gravure représente un savant, comme le montre le livre, le crayon dans sa main droite, le globe terrestre et le crâne.

Un cercle lumineux brille devant la fenêtre, et les quatre lettres INRI se détachent en son centre. C'est l'inscription, « Iesus Nazarenus Rex Iudaeorum » (Jésus de Nazareth roi des Juifs), figurant sur la croix de la passion, mais elle a pour les alchimistes une autre signification, « Ignis Natura Renovatur Integram » (Le feu régénère la nature dans sa pureté).

Un texte est inscrit à la place où seraient les heures de la pendule :

« ADAM Te DAGERAM AMRTET ALGAR ALGASTNA. »

Il est possible de déchiffrer cet anagramme avec la clé de permutation des lettres. Une main sort de sous le cercle, montrant une forme ovale.

Rembrandt a gravé cette estampe à l'eau-forte, qu'il a rehaussée à la pointe sèche et au burin dans les états postérieurs. Il l'a réalisée vers 1752 à Haarlem[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notation d'Adam von Bartsch, reprise dans toute l'historiographie de l'œuvre gravé de Rembrandt.
  2. Musée du Petit Palais, Rembrandt : Eaux fortes, Paris, Paris Musées, , 307 p. (ISBN 2-905-028-10-6), p. 87-88.
  3. Gary Schwartz, Rembrandt : L'œuvre gravé complet, Fribourg, Paris, Office du Livre, Société Française du Livre, (ISBN 2-85109-045-3), s.p. (voir B270).

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :