Le Divan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le Divan, exemple de couverture

Le Divan est un périodique français, publié à Coulonges-sur-l'Autize puis à Paris, fondé par Jean Rivain et Henri Martineau et dirigé par ce dernier. Bimensuel (sauf quelques exceptions), il parut de janvier/février 1909 à juillet/décembre 1958. De à , Le Divan contient une section séparée intitulée le « Journal de Francis Jammes ».

Proche de la ligne éditoriale de la Revue critique des idées et des livres fondée par Eugène Marsan et Jean Rivain, Le Divan est une revue littéraire se réclamant des idées de Charles Maurras et de L'Action française. Ce périodique défendait un néo-classicisme littéraire dérivé de l'École romane et proche des conceptions de Pierre Lasserre et de Henri Clouard. Par l'intermédiaire d'Henri Martineau, Le Divan contribua à la redécouverte de Stendhal et à la notoriété de Paul-Jean Toulet ; il resta attaché à la tradition face à la montée des avant-gardes.

Une librairie tenue elle aussi par Henri Martineau et portant le même nom faisait lieu à l'angle de la rue Bonaparte et de la rue de l'Abbaye, dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés à Paris.