Le Dieu perdu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Dieu perdu (Temple of Flame) est un livre-jeu écrit par Dave Morris et Oliver Johnson en 1984 qui est le second volume de la série Dragon d'Or. Il a été édité en français en 1985 dans les éditions Gallimard, Folio Junior. En septembre 2016, l'éditeur Megara Entertainment a lancé une campagne de financement participatif pour la parution en édition luxueuse de la version contenant des paragraphes supplémentaires de Mark Lain[1].

Ce livre-jeu est une aventure « archéologique » dans un contexte type maya-aztèque.

Synopsis[modifier | modifier le code]

L'histoire place le joueur dans la peau du Chevalier Dragon de Palados. Celui-ci doit braver la jungle et pénétrer dans la pyramide perdue de Katak, le Dieu du feu. Le Chevalier Dragon se doit de trouver l'idole d'or de Katak avant son pire ennemi, Domontor le Dément qui est accompagné de ses Gardiens du Cauchemar. Domontor ne sera pas le seul danger, la pyramide contenant d'innombrables pièges, créatures et autres dangers…

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Le Chevalier Dragon de Palados : le héros, forgé par l'honneur et prêt à mettre fin aux sombres desseins de Domontor.
  • Domontor le Dément : l'antagoniste principal, savant fou amateur de grands trésors archéologiques. Arborant un tatouage d'étoile autour de l'œil et brandissant sa Bague de la Mort Rouge, c'est un ennemi cruel et plein de ressources.
  • Les Gardiens du Cauchemar : les sbires de Domontor. Ce sont des espèces de morts-vivants encapuchonnés se battant avec des garrots qui peuvent se révéler mortels.
  • Ouisti : un petit singe-araignée qui accompagne le Chevalier au début de l'aventure et lui rend de grands services.
  • La Lycanthrope : une jeune fille emprisonnée par des indigènes qui peut se transformer en fauve.
  • Attila Fatum : guerrier géant brandissant deux cimeterres, qui avait auparavant tenté de renverser le Roi. Il est transformé en mort-vivant par Domontor.
  • Katak : le Dieu du feu vénéré dans la pyramide.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Megara Entertainment SARL, « Golden Dragon 2: The Temple of Flame Collector's Edition », sur Kickstarter (consulté le 6 février 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]