Le Derviche et la Mort

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est une version archivée de cette page, en date du 13 février 2018 à 16:57 et modifiée en dernier par 201.203.158.160 (discuter). Elle peut contenir des erreurs, des inexactitudes ou des contenus vandalisés non présents dans la version actuelle.

Le Derviche
et la Mort
Auteur Meša Selimović
Pays Drapeau de la Bosnie-Herzégovine Bosnie-Herzégovine
Genre Roman historique
Version originale
Langue Serbo-croate
Titre Derviš i smrt
Éditeur Svjetlost
Lieu de parution Sarajevo
Date de parution 1966
Version française
Traducteur Mauricette Begić et Simone Meuris (adaptation)
Éditeur Gallimard
Collection Du monde entier
Lieu de parution Paris
Date de parution 1977
Nombre de pages 400
ISBN 2-07-029688-1

Le Derviche et la Mort (en bosnien : Derviš i smrt) est le roman le plus connu de l'écrivain bosniaque Meša Selimović (1910-1982). L'auteur a mis quatre ans à l'écrire (1962-1966). Dès sa publication en 1966, le roman a rencontré un vif succès partout en Yougoslavie.

Résumé

Dans la Bosnie du XIXe siècle, Ahmed Nurudin, cheikh d'un couvent de derviches Mevlevi, a mené jusqu'à ses quarante ans la vie d'un saint. Soudain, la sérénité lui est ravie : son jeune frère Harun est arrêté arbitrairement par le cadi. Cherchant à prouver l'innocence de son frère, le derviche doit se mêler aux affaires du monde qu'il avait toujours écartées de sa vie. Quand son frère est exécuté sans jugement, la vengeance l'embrase.

Éditions françaises