Le Dernier Voyage (film, 2020)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Le Dernier Voyage
Description de l'image Le Dernier Voyage Logo.jpg.

Réalisation Romain Quirot
Scénario Romain Quirot
Antoine Jaunin
Laurent Turner
Musique Étienne Forget
Acteurs principaux
Sociétés de production Apaches
Digital District
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Science-fiction
Durée 87 minutes
Sortie 2020


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Dernier Voyage est un film de science-fiction français coécrit et réalisé par Romain Quirot et sorti en 2020. Il s'agit d'une adaptation du court métrage Le Dernier voyage de l'énigmatique Paul W.R. (2015) du même réalisateur. Il s'agit de son premier long métrage.

Le film est présenté dans plusieurs festivals en 2020, dont le festival du film francophone d'Angoulême, avant de sortir dans les salles françaises en 2021.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Dans un futur indéterminé et post-apocalyptique, un étrange astre stellaire rouge est surexploité pour son énergie. Alors que sa trajectoire change et qu'il fonce droit vers la Terre, Paul W.R. est le seul astronaute capable de le détruire dans la mesure où il semble bénéficier des caractéristiques génétiques permettant de franchir le champ de force de l'astre.

Néanmoins, pour des motifs connus de lui seul, il refuse d'accepter cette mission et se cache des autorités.

Recherché par les autorités, Paul est aussi traqué sans relâche par un mystérieux inconnu, doté de pouvoirs télépathiques, qui a engagé des mercenaires.

Au cours de son périple, Paul rencontre Elma, une adolescente au caractère affirmé.

Des flash-back montrent un traumatisme de Paul lié à son enfance (mort dramatique de sa mère) et à une relation compliquée avec son père et son frère Elliot.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Icône signalant une information Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

  • Titre original : Le Dernier Voyage (Le Dernier Voyage de Paul W.R avant renommage pour la sortie en salles)
  • Titre international anglophone : The Last Journey
  • Réalisation : Romain Quirot
  • Scénario : Romain Quirot, Antoine Jaunin et Laurent Turner
  • Musique : Étienne Forget
  • Décors : Olivier Seiler
  • Costumes : Thierry Delettre
  • Photographie : Jean-Paul Agostini
  • Montage : Romain Quirot
  • Production : Fannie Pailloux et David Danesi
  • Sociétés de production : Apaches et Digital District (coproduction)
  • Société de distribution : Tandem (France)
  • Pays de production : Drapeau de la France France
  • Langue de tournage : français
  • Genre : science-fiction
  • Durée : 87 minutes
  • Dates de sortie[1] :

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Romain Quirot a mis plusieurs années à peaufiner son scénario. Il s'inspire de son court métrage Le Dernier voyage de l'énigmatique Paul W.R. (2015)[2]. Le cinéaste avoue que Blade Runner (Ridley Scott, 1982) l'a profondément influencé pour ce film : « J’ai été scotché. Blade Runner a constitué une transition dans ma vie de jeune cinéphile. Cela m’a ouvert les yeux sur l’existence de films beaucoup moins manichéens, plus complexes. Et sur l’importance de l’univers. C’est quelque chose qui me fascine : créer un univers dans lequel emporter le spectateur[2]. »

Le tournage a lieu à Paris et au Maroc, notamment à Ouarzazate et Casablanca[3]. Romain Quirot explique avoir cherché avec son équipe de véritables lieux existants et dans un style art déco[2] :

« Une bonne partie de la base spatiale est en fait un centre sportif des années 30 ; l’intérieur de la navette, lui, a été construit dans une grange au bord de la ville... Ensuite, on est parti dans le désert de Ouarzazate. On a tourné dans un vieux décor de station-service (vestige d’un film américain), ou dans une usine perdue au milieu de nulle part, qui nous a servi de base pour le camp de réfugiés[2]. »

La station essence notamment utilisée pour les besoins du film avait déjà servi auparavant dans le film culte d'horreur La colline a des yeux version de 1977. On y aperçoit des carcasses de voitures américaines de l'époque laissées là par l'équipe de tournage.

Sortie et accueil[modifier | modifier le code]

Le film est projeté en avant-première sous le titre Le Dernier Voyage de Paul W.R au festival du film francophone d'Angoulême le [4],[5] et au festival international du film de Catalogne en octobre, où il est nommé au prix du meilleur film et obtient le prix Méliès du meilleur film[6],[7]. Il est ensuite renommé plus simplement Le Dernier Voyage pour sa sortie en salles en France le , jour de la réouverture des salles à la suite de la pandémie de Covid-19.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]