Le cri, l'écrit

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Le Cri, l'Écrit)
Le cri, l'écrit
Image dans Infobox.
Artiste
Date
Type
Bronze polychrome
Technique
Hauteur
370 cm
Localisation
Coordonnées
Localisation sur la carte de Paris
voir sur la carte de Paris
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

Le cri, l'écrit est un monument national symbolisant l'esclavage et son abolition, située dans le Jardin du Luxembourg à Paris, en France

Il s'agit d'une sculpture en bronze, œuvre de l'artiste français Fabrice Hyber. Elle est inaugurée le 10 mai 2007, journée nationale des mémoires de la traite et de l'esclavage et de leurs abolitions, en présence du président Jacques Chirac.

Description[modifier | modifier le code]

La sculpture en bronze fait 3,70 mètre de hauteur.

Elle se compose de trois anneaux :

  • L'anneau inférieur symbole les racines,
  • celui du milieu la possibilité toujours actuelle de l'esclavage,
  • celui du haut, ouvert, son abolition.

Elle s'accompagne d'une plaque sur laquelle on trouve l'inscription :

« Par leurs luttes et leur profond désir de dignité et de liberté, les esclaves des colonies françaises ont contribué à l'universalité des droits humains et à l'idéal de liberté, d'égalité et de fraternité qui fonde notre république.
La France leur rend ici hommage. »

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]