Le Couperet (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Le Couperet et Couperet.

Le Couperet est un film français réalisé par Costa-Gavras, sorti en 2005, adapté du roman éponyme de Donald Westlake. Dans ce film, Costa-Gavras dénonce la société capitaliste, où selon lui couve une guerre économique et sociale permanente.

Ce film transpose cette relation entre entreprises faite d’individualisme forcené et de lutte à mort, dans celle qui oppose Bruno Davert (joué par José Garcia), un cadre de très haut niveau licencié, sans emploi depuis plus de deux ans, à ses concurrents, autres spécialistes de très haute qualification dans la conception de machines à produire le papier : pour les éliminer, il les assassine jusqu’à être rappelé par l’entreprise qui l’avait exclu : il récupère sa part de marché.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Un quadragénaire, père de famille, bien rangé, cadre supérieur dans une usine de papier, perd son emploi après quinze ans de bons et loyaux services, à la suite d'une délocalisation de l'entreprise.

Après trois ans de chômage, il ne parvient pas à réintégrer un poste.

La hantise de la déchéance sociale le pousse à éliminer physiquement tous les concurrents au même poste que lui, et dont il parvient à obtenir les coordonnées par ruse.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Lieux de tournage[modifier | modifier le code]

En Belgique[modifier | modifier le code]

Près de 80 % des séquences du film ont été tournées à Liège et environs, ainsi qu'à Verviers.

En France[modifier | modifier le code]

  • La première scène du film, de nuit, se situe devant le café de l'Orangerie, place Charles-Lebrun à Montmorency puis place de Verdun à Enghien-les-Bains dans le département du Val-d'Oise. D'autres scènes ont été tournées à Montmorency (la poursuite en voiture rue Rey-de-Foresta) et dans la commune voisine de Groslay (dans un quartier pavillonnaire).
  • Plusieurs scènes du film ont été tournées dans la ville de Vincennes, notamment la scène où un comédien tombe sur le toit d'un véhicule de police en direct à la télévision.
  • L'entreprise Arcadia, que l'on peut voir à plusieurs moments dans le film, est en fait la papeterie Norske Skog située à Golbey dans le département des Vosges.
  • Une scène a été tournée dans le restaurant Le Bistrot de Flandre sur les rives de l'Oise à Compiègne (Oise).
  • Le tramway est filmé à Roubaix. C'est le successeur du Mongy qui relie Lille à Roubaix, et Lille à Tourcoing dans sa livrée Transpole.

Lien externe[modifier | modifier le code]