Le Coup de sirocco

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le Coup de sirocco
Réalisation Alexandre Arcady
Scénario Alexandre Arcady
Daniel Saint-Hamont
Jan Saint-Hamont
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre comédie dramatique
Durée 102 min
Sortie 1979


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Coup de sirocco est un film français d'Alexandre Arcady, sorti en 1979, consacré à l'exode des Pieds-Noirs à la fin de la guerre d'Algérie. Le film raconte l'arrivée à Paris de la famille Narboni, Français d'Algérie à la suite de l'exode de 1962.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En 1962, Albert Narboni, épicier heureux de vivre en Algérie française, est contraint de partir en exil avec sa famille au moment de l'indépendance de l'Algérie.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

L'équipe du Splendid a été mise à contribution : outre Chazel et Jugnot, on reconnait aussi Anémone, en pianiste à l'après midi dansante de la paroisse.

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Un premier scénario écrit par Jean Pélégri et Alexandre Arcady lui permet d'obtenir l'avance sur recettes. Mais le producteur Gérard Lebovici, le juge trop noir et ne retrouve pas l'humour des Pieds-Noirs. Arcady mêle alors ses souvenirs de l'époque, relatés dans ce premier scénario, au roman de Daniel Saint-Hamont qui est plus proche de la comédie à l'italienne[1].
  • Patrick Bruel obtient son premier rôle dans ce film. Répondant à une petite annonce du dans France-Soir, il est remarqué par le frère d'Arcady Tony Egry, chef décorateur, lors du casting mais, ne recevant pas de réponse, s'engage comme G.O. au Club Med au Mexique en . Alors qu'il part de chez lui pour aller prendre l'avion, il se rend compte qu'il a oublié ses cassettes de Brel. En ouvrant la porte de chez lui, il reçoit un appel téléphonique d'Arcady qui parvient à le convaincre en lui glissant malicieusement que le jeune homme regarderait le film en spectateur, avec son chapeau du Mexique sur la tête[Quoi ?][1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Alexandre Arcady, émission Secrets de tournage sur Europe 1, 2 août 2013

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]