Le Collier perdu de la colombe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Collier perdu de la colombe
Réalisation Nacer Khémir
Scénario Nacer Khémir
Acteurs principaux

Navin Chowdhry
Walid Arakji

Durée 88 min
Sortie 1991

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Collier perdu de la colombe est un film franco-italo-tunisien réalisé par Nacer Khémir, tourné en 1990 et sorti en 1991.

C'est le deuxième film d'une trilogie, initiée par Les Baliseurs du désert (1984) et terminée par Bab'Aziz, le prince qui contemplait son âme (2005).

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le film s'ouvre par une citation de Jacques Berque : « Andalousies toujours recommencées, dont nous portons en nous à la fois les décombres amoncelés et l'inlassable espérance ». De fait, le film s'inspire de l'Andalousie musulmane du Xe siècle et de l'univers poétique d'Ibn Hazm, auteur du Collier de la colombe (it)[1].

Dans ce conte de Nacer Khémir, Ezzine est le « messager de l'amour » : cet enfant porte les lettres que s'échangent les amants. Il espère toujours le retour de son père, et lui seul sait que son singe, Haroun, est un prince métamorphosé. Le jeune Hassan apprend la calligraphie, et rêve d'amour. Un jour, il sauve du feu une page d'une histoire, où apparaît la princesse de Samarcande[1],[2].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

  • Navin Chowdhry (Hassan)
  • Walid Arakji (Ezzine)
  • Nina Esber (Aziz)
  • Noureddine Kasbaoui (Calligraphe)
  • Jamil Joudi (Giaffar)[3]
  • Mohamed Mourali (Maalem)

Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Hédi Khélil, Abécédaire du cinéma tunisien, Tunis, Simpact, , 433 p. (ISBN 978-9973-61-457-5), « Paradis perdus », p. 289-294
  2. Olivier Ghis, « Le Collier perdu de la colombe », Télérama (consulté le 6 mai 2014)
  3. a et b « Le Collier perdu de la colombe (1990) Nacer Khemir », Ciné-Ressources (consulté le 6 mai 2014)
  4. « Nacer Khémir », France Inter (consulté le 6 mai 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]