Le Choix d'Hercule

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hercule entre le Vice et la Vertu
CarracciHercules.jpg
Artiste
Date
Matériau
Dimensions (H × L)
165 × 239 cmVoir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Numéro d’inventaire
Q 365Voir et modifier les données sur Wikidata

Le Choix d'Hercule est une peinture de l'artiste baroque italien Annibale Carracci. Datant de 1596, il est conservé au Musée de Capodimonte de Naples. Le sujet, mythologique, est le Choix d'Hercule.

Historique[modifier | modifier le code]

Carrache, qui était à Rome à la fin de l'année 1595 ou au début de 1596, fut chargé de ce travail par le cardinal Odoardo Farnèse pour le plafond de sa camerino, dans son palais familial. En 1662, il s'est déplacé au siège ducal des Farnèse, à Parme. L'œuvre est considérée comme l'un des chefs-d'œuvre de Carrache[1] pour son rendu équilibré d'un idéal poétique, graphiquement influencé par le contact de l'artiste avec les fresques de Michel-Ange à la Chapelle Sixtine et les restes de la Rome classique, comme l'Hercule Farnèse ou le groupe du Laocoon.

Description[modifier | modifier le code]

Un vigoureux Hercule est représenté avec deux femmes l'accompagnant, qui représentent les destins opposés que la vie pourrait lui réserver : sur la gauche, la Vertu l'appelle à suivre le plus dur chemin, celui qui conduit à la gloire à travers les difficultés; sur la droite, la seconde femme l'incite aux plaisirs de la vie, la voie la plus facile, l'incitant au vice.

Derrière Hercule on voit un palmier, qui, à travers les feuilles et les branches (un symbole de la victoire militaire et de la gloire), est une allusion à la future vie héroïque d'Hercule. Au sommet du chemin le plus difficule se trouve la récompense d'Hercule, Pegase.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. (it) Artonline, « Ercole al bivio » (version du 28 septembre 2007 sur l'Internet Archive)