Le Chemin Vert (Caen)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chemin vert.
Chemin Vert
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Basse-Normandie
Ville Caen
Arrondissement Caen
Démographie
Population 8 828 hab. (1999)
Géographie
Coordonnées 49° 11′ 31″ N 0° 23′ 46″ O / 49.1919, -0.3961 ()49° 11′ 31″ Nord 0° 23′ 46″ Ouest / 49.1919, -0.3961 ()  
Localisation
Image illustrative de l'article Le Chemin Vert (Caen)

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Chemin Vert

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Chemin Vert

Le Chemin Vert est l'un des vingt quartiers de Caen, situé au nord de la ville. Selon la nomenclature de l'INSEE[1] reprise par la ville de Caen[2], le quartier est délimité :

  • au nord, par les limites communales avec Saint-Germain-la-Blanche-Herbe et Saint-Contest, par le boulevard Maréchel Juin et par le boulevard périphérique de Caen,
  • à l'est, par la rue de Rosel,
  • au sud, par les rues de Cussy, du Chemin vert, des 13 acres, Charles Lemaitre, du chemin des poissonniers, de Beaulieu et Saint-Norbert,
  • à l'ouest, par les limites communales avec Saint-Germain-la-Blanche-Herbe.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le site est occupé depuis le Hallstatt final[3]. Le paysage du Chemin vert est resté jusqu'au milieu du XXe siècle fortement marqué par son caractère rural. Le secteur était traversé par des chemins menant notamment à l'abbaye d'Ardenne. Les rues d'Authie et de Beaulieu semblent ainsi remonter à l’antiquité gallo-romaine[3].

Dans les années 1950-1960, la population de Caen est marquée par un des plus forts taux de croissance de France. Afin de faire face à cet accroissement de la population, le plan d'urbanisme directeur de l'agglomération caennaise, élaboré en 1959 et approuvé en novembre 1965, prévoit la création de nouveaux quartiers en périphérie du centre historique. Une nouvelle zone d'habitat de 4 000 logements, ainsi qu'une zone industrielle sont programmées de part et d'autre du futur boulevard périphérique nord, à proximité de Saint-Germain-la-Blanche-Herbe[4]. La zone à urbaniser en priorité du Chemin vert est créée le 19 octobre 1960 en même temps que celles de la Pierre Heuzé et d'Hérouville-Saint-Clair[5]. La maquette du quartier est présentée en mars 1965[6].

Population[modifier | modifier le code]

En 1999, 28,77 % des habitants du Chemin vert avaient moins de 19 ans, 6,56 % avaient entre 20 et 24 ans, 20,85 % entre 25 et 30 ans, 23,99 % entre 40 et 59 ans, 13,68 % entre 60 et 74 ans, enfin 6,21 % avaient plus de 75 ans[7] :

Classe d'âge Homme Femme Total de la classe d'âge
Moins de 19 ans 1261 1278 2539 (28,77 %)
20-24 ans 295 284 579 (6,56 %)
25-39 ans 838 1003 1841 (20,85 %)
40-59 ans 921 1197 2118 (23,99 %)
60-74 ans 483 725 1208 (13,68 %)
Plus de 75 ans 183 360 543 (6,21 %)
Total par genre 3981 4847 8828 (100 %)

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Insee - Ilots regroupés pour l'information statistique
  2. Ville de Caen - Quartier
  3. a et b Jean-Yves Marin, Bernard Edeine, « Sépulture du Hallstatt final, rue d'Isigny à Caen (Calvados) » dans Revue archéologique de l'ouest, 1985, volume 2, no 2, pp. 109-111
  4. Alain Rabec, « La construction de la grande agglomération caennaise du plan d'urbanisme directeur de 1965 au schéma directeur révisé de 1994 », Études normandes, n° 1-2, 1996[(fr) texte intégral (page consultée le 14 novembre 2008)]
  5. Élise Lowy, « Quartiers populaires et écologie », p. 224 dans Salvador Juan (dir.), Actions et enjeux spatiaux en matière d'environnement, Paris, L'Harmattan, 2007, (ISBN 9782296037069)
  6. Rémy Desquesnes, Caen 1900-2000 : un siècle de vie, Fécamp, Éditions des Falaises, 2001, p. 192
  7. Chiffres : INSEE