Le Chardon et le Tartan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chardon (homonymie).
Le Chardon et le Tartan
Auteur Diana Gabaldon
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Roman historique
Fantasy
Version originale
Langue Anglais américain
Titre Outlander
Éditeur Delacorte Books
Date de parution 19912014
Ouvrages du cycle 1. Outlander
2. Dragonfly in Amber
3. Voyager
4. Drums of Autumn
5. The Fiery Cross
6. A Breath of Snow and Ashes
7. An Echo in the Bone
8. Written In My Own Heart's Blood
Version française
Traducteur Philippe Safavi
Date de parution 19952015
Ouvrages du cycle 1. Le Chardon et le Tartan
2. Le Talisman
3. Le Voyage
4. Les Tambours de l'automne
5. La Croix de feu
6. La Neige et la Cendre
7. L'Écho des cœurs lointains
8. Écrit avec le sang de mon cœur

Le Chardon et le Tartan (titre original : Outlander) est une série de romans de fantasy écrite par la romancière américaine Diana Gabaldon depuis 1991.

Le Chardon et le Tartan est également le titre du premier roman, publié aux États-Unis sous le titre Outlander et au Royaume-Uni sous le titre Cross Stitch. La franchise s'est étendue en 2014 avec l'adaptation télévisuelle intitulée Outlander et diffusée sur Starz, ainsi que dans le roman graphique The Exile: An Outlander Graphic Novel, publié en 2010.

Résumés[modifier | modifier le code]

Le Chardon et le Tartan[modifier | modifier le code]

Écosse, 1945. Après une longue séparation due à la Seconde Guerre mondiale, Claire Randall, infirmière de la British Army, et son mari Frank, professeur d'histoire, tentent de se retrouver pour une deuxième lune de miel à Inverness, en Écosse. Pendant que Frank entreprend des recherches généalogiques sur sa famille, Claire visite les environs. Après avoir entendu parler de coutumes locales liées aux cultes druidiques, elle décide d'aller voir par elle-même les menhirs de la colline de Craigh na Dun. Croyant entendre des voix à travers les pierres, elle se rapproche et s'évanouit en même temps qu'elle touche la plus imposante du cercle de pierres. Une fois réveillée, elle cherche sans succès à se repérer, et est rapidement arrêtée par l'ancêtre de Frank, le capitaine des dragons de Sa Majesté Jonathan Randall. Avant que celui-ci ne l'emmène pour l'interroger, il est assommé par un Écossais qui enlève Claire pour la ramener vers son groupe. Il s'agit d'une petite équipe de Highlanders du Clan MacKenzie, menés par Dougal. Après un bref débat sur l'identité et le sort de Claire, ils décident de réparer l'épaule disloquée de leur camarade Jamie. Utilisant ses compétences médicales, Claire ré-emboîte le bras de Jamie. Claire finit par se rendre à l'évidence qu'elle a effectivement voyagé dans le temps à travers la pierre plus de 200 ans en arrière. Elle décide donc de se faire passer pour une jeune veuve anglaise se rendant en France pour y retrouver sa famille. Pour éviter une association avec le démoniaque capitaine Jack Randall, elle utilise son nom de jeune fille à connotation française, Claire Beauchamp. Les Scots ne la croient pas mais décident de l'emmener avec eu à Castle Leoch, le fief du clan, où Claire passe des jours à tenter de retourner dans son époque.

Les Écossais voient en Claire une « Sassenach », une étrangère (Outlander en anglais) ignorante de la culture écossaise des Highlands, bien que ses compétences médicales lui font gagner un peu de respect des habitants de Leoch. Cependant, le chef du clan, Colum MacKenzie, frère aîné de Dougal, la suspecte d'être une espionne anglaise. Pour tester sa loyauté, il l'envoie accompagner Dougal lors de la collecte annuelle des loyers. Profitant de l'occasion de toucher un large public, Dougal, contre l'avis de son frère, récolte également des fonds en vue de lever une armée Jacobite en vue de réinstaurer la maison Stuart sur le trône d’Écosse. Au cours de leur périple, Claire et Dougal tombent à nouveau sur Jack Randall qui suspecte également Claire d'être une espionne, à la solde des écossais cette fois, et met un point d'honneur à tenter de découvrir son identité. Randall ordonne donc au chef de guerre de lui livrer la jeune femme pour qu'il puisse l'interroger. Pour éviter à Claire de tomber entre les mains de Randall, Dougal lui propose de marier l'un des leurs, en l'occurrence son neveu Jamie Fraser. Déchirée entre la menace de l'officier anglais, son affection pour Jamie et sa culpabilité d'abandonner Frank dans son époque, elle finit par accepter. De retour en une relative sécurité à Leoch, elle devient la guérisseuse du château, et se lie d'amitié avec Geillis Duncan, la femme du notable du village avec qui elle partage un intérêt pour la médecine. Mais, leurs compétences effraient certains habitants, et elles sont finalement accusées de sorcellerie alors que Jamie est en déplacement. Il revient à temps pour secourir sa jeune épouse d'une exécution, et tous les deux quittent Leoch, mais avant leur évasion, Claire réalise que Geillis, comme elle, vient du futur, lorsqu'elle aperçoit la cicatrice laissée par le vaccin contre la variole sur le bras de Geillis.

Claire finit par avouer à Jamie son histoire, et il l'emmène à Craigh na Dun. Lorsqu'il lui laisse le choix de retourner dans son époque pour retrouver Frank ou rester en 1743 avec lui, Claire préfère rester. Tous les deux se rendent donc sur les terres de Jamie à Lallybroch où ils partagent un moment de répit aux côtés de la sœur de Jamie, Jenny et son mari Ian. Alors que Jamie est toujours considéré comme un fugitif et recherché par l'armée anglaise pour un crime qu'il n'a pas commis, il reprend son titre de Laird (seigneur) de Lallybroch. Lorsqu'un de ses sujets mécontent le dénonce, il est emprisonné à la prison de Wentworth, où le capitaine Jack Randall est stationné. Claire et un petit groupe de Scots tentent de le faire libérer, mais lorsque cela échoue, Claire est capturée par Randall qui menace de la faire violer et tuer. Jamie passe alors un marché avec Randall, lui proposant de prendre la place de Claire, et le capitaine, trop content des termes du marché après avoir pourchassé Jamie pendant des années, la jette de la prison. Avant de le quitter, Claire révèle à Randall qu'elle est bel et bien une sorcière et lui prédit la date de sa mort, et lui annonce qu'il va avoir un enfant juste après son mariage, mais qu'il ne le verra jamais avant de mourir. Claire, aidée par Sir Marcus MacRannoch réussissent à libérer Jamie le lendemain matin alors que ses hommes provoquent une distraction en menant un troupeau de vaches dans les souterrains de la prison. Ayant récupéré le corps presque sans vie de Jamie, violemment battu et violé par Randall pendant la nuit, ils l'emmènent dans le manoir MacRannoch où Claire panse le plus gros de ses blessures, avant de quitter le pays pour trouver refuge en France. Assistés par le parrain de Jamie, Murtagh, ils atteignent finalement le monastère Saint-Anne de Beaupré, où l'oncle de Jamie est abbé. Claire entreprend de soigner l'âme abîmée de Jamie. Finalement, après plusieurs semaines de lutte, Jamie finit par se défaire de ses démons ; Claire lui révèle qu'elle est enceinte.

Le Talisman[modifier | modifier le code]

Écosse, 1968. Claire est de retour dans son époque. Vingt ans se sont écoulés depuis son passage à travers les pierres, et elle les a passés aux côtés de son mari Frank. A la suite de la mort de celui-ci, elle emmène sa fille Brianna, à Inverness pour y rencontrer le fils adoptif du révérend Wakefield, un vieil ami de Frank. Claire souhaite que Roger les aide à découvrir ce qui est arrivé aux hommes de Lallybroch après la bataille de Culloden en 1746. Roger, Claire et Brianna se rendent dans un vieux cimetière à la recherche de la tombe de Jonathan Randall, l'ancêtre de Frank, mais ils y découvrent aussi la tombe de Jamie. Celle-ci fait partie d'une sépulture commune où le nom de Claire apparaît, bien que la date de sa mort soit manquante. Claire révèle alors à Brianna qu'elle est l'enfant de Jamie, pas de Frank. Tentant de s'expliquer face à une Brianna en colère, Claire entreprend de narrer toute son histoire à sa fille et à un Roger fasciné.

France, 1744. À la fin du premier tome, Claire a convaincu Jamie de tenter d'empêcher la deuxième révolte jacobite et le massacre du peuple des Highlands qui en a résulté. Pour arriver à leurs fins, ils se rendent à Paris pour tenter de persuader le jeune prétendant au trône Charles Stuart d'abandonner ses prétentions. Il se trouve dans la capitale française pour tenter de récolter des fonds et de convaincre le roi de France Louis XV de lui prêter main forte. À Paris, Jamie utilise le réseau de connaissances de son cousin Jared pour se faire une place dans l'aristocratie française afin de se donner les moyens de comploter contre les Stuart. Mais lorsque Jack Randall fait une apparition surprise, Jamie, malgré sa promesse d'épargner l'ancêtre de Frank (sa mort impliquant que Frank n'existera donc pas), provoque Randall en duel pour se venger ; il ne le tue pas, se contentant de le rendre impuissant. Claire fait une fausse couche et est conduite à l'hôpital alors que Jamie est emprisonné à la Bastille pour avoir participé à un duel.

Claire libère Jamie après un arrangement avec le roi de France. De retour en Écosse, ils retournent vivre à Lallybroch avec Jenny et sa famille. Mais il reçoivent bientôt une lettre des Stuart, annonçant que Charles a finalement entrepris son voyage pour l’Écosse après avoir réussi à trouver un financement. Jamie et son clan n'ont d'autre choix que répondre à son appel et les Fraser se joignent à l'armée Stuart.

Livres de la série[modifier | modifier le code]

Version originale Version française
Delacorte Books Presses de la Cité J'ai lu Libre Expression J'ai lu - Intégrale
1 Outlander (États-Unis, 1991)
Cross Stitch (Royaume-Uni, 1991)
Le Chardon et le Tartan (1995) La Porte de pierre (1998)
Le Bûcher des sorcières (1998)
Le Chardon et le Tartan (2002) Le Chardon et le Tartan (2014)
2 Dragonfly in Amber (1992) Le Talisman (1996) Le Talisman (1999)
Les Flammes de la rébellion (1999)
Le Talisman (2002) Le Talisman (2014)
3 Voyager (1994) Le Voyage (1997) Le Voyage (1999) Le Voyage (2002) Le Voyage (2015)
4 Drums of Autumn (1996) Les Tambours de l'automne (1998) Les Tambours de l'automne (2001) Les Tambours de l'automne (2002) Les Tambours de l'automne (2015)
5 The Fiery Cross (2001) La Croix de feu (2003)
Le Temps des rêves (2003)
La Croix de feu (2004)
Le Temps des rêves (2005)
La Voix des songes (2006)
La Croix de feu - Partie 1 (2002)
La Croix de feu - Partie 2 (2002)
La Croix de feu (2015)
6 A Breath of Snow and Ashes (2005) La Neige et la Cendre (2006)
Les Canons de la liberté (2007)
La Neige et la Cendre (2008)
Les Grandes Désespérances (2008)
Les Canons de la liberté (2008)
Le Clan de la révolte (2008)
Un tourbillon de neige et de cendres - Partie 1 (2006)
Un tourbillon de neige et de cendres - Partie 2 (2006)
La Neige et la Cendre (2015)
7 An Echo in the Bone (2009) L'Écho des cœurs lointains - 1 : Le Prix de l'indépendance (2010)
L'Écho des cœurs lointains - 2 : Les Fils de la liberté (2011)
L'Écho des cœurs lointains - 1 (2016)
L'Écho des cœurs lointains - 2 (2016)
L'Écho des cœurs lointains - 1 : Le Prix de l'indépendance (2010)
L'Écho des cœurs lointains - 2 : Les Fils de la liberté (2011)
8 Written In My Own Heart's Blood (2014) Écrit avec le sang de mon cœur - Partie 1 (2015)
Écrit avec le sang de mon cœur - Partie 2 (2016)

Développement et inspiration[modifier | modifier le code]

Diana Gabaldon souhaitait écrire un roman historique « pour s'entraîner », sans avoir en tête une époque particulière. Un jour, elle regarda par hasard The War Games, le cinquantième épisode de la première saison de Doctor Who sur PBS. Elle fut impressionnée par le personnage Jamie McCrimmon, un jeune Écossais de 1745 interprété par Frazer Hines. L'image du jeune homme en kilt l'a marquée, et elle a décidé de situer son roman dans l’Écosse du XVIIIe siècle et de nommer son personnage masculin Jamie d'après le personnage de Doctor Who[1].

Gabaldon veut initialement écrire un roman historique classique, mais alors qu'elle commence à écrire le personnage de Claire, elle estime que « le personnage a rapidement pris le pas sur mon idée originelle, et elle finit par raconter l'histoire elle-même, faisant des remarques crâneuses et modernes sur tout et rien ». L'auteur décide d'en faire une femme moderne projetée au 18e siècle[2].

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Claire Élizabeth Beauchamp, infirmière militaire anglaise puis chirurgien à Boston. Héroïne, mariée à Frank Randall puis à James Fraser
  • James (Jamie) Alexander Malcolm MacKenzie Fraser, écossais
  • Frank Randall, historien, époux de Claire Beauchamp, père adoptif de Brianna
  • Jonathan (Jack) Randall, officier dans les troupes d'occupation anglaise en Écosse, ancêtre de Frank Randall
  • Colum MacKenzie, Laird du clan MacKenzie de Leoch, oncle de Jamie Fraser
  • Dougal MacKenzie, chef de guerre des MacKenzie de Leoch, frère de Colum
  • Murtagh Fitzgibbons Fraser, parrain de Jamie Fraser et son homme de confiance
  • Charles Édouard Stuart (Bonnie Prince Charlie), prétendant au trône d'Écosse contre George II
  • Laoghaire MacKenzie, jeune fille au château de Leoch
  • Geillis Duncan, épouse du procureur du village de Cranesmuir, puis d'un colon à la Jamaïque, amie de Claire
  • Janet (Jenny) Fraser, épouse de Ian Murray (père), sœur de Jamie Fraser
  • Ian Murray, époux de Jenny Fraser
  • Brianna Fraser, fille de Claire Beauchamp et de James Fraser,
  • Roger Wakefield/MacKenzie, historien britannique, descendant de Geillis Duncan et Douglas MacKenzie, époux de Brianna Fraser
  • Claude (renommé Fergus par Jamie), pickpocket parisien
  • Lord John William Grey, noble et officier anglais, gouverneur de la Jamaïque
  • Yi Tien Cho, dit M. Willoughby, précédemment de l'Empire Céleste
  • Duncan Innès, pêcheur écossais, ami de Jamie Fraser
  • Stephen Bonnet, trafiquant et pirate irlandais
  • Jocasta MacKenzie, épouse Cameron, tante de Jamie Fraser (sœur d'Ellen, mère de Jamie, de Colum et de Dougal)
  • Marsali Mackenzie, épouse Fergus, fille de Laoghaire MacKenzie
  • Ian Murray le Jeune (Petit Ian), fils de Ian Murray et Jenny Fraser
  • Rollo, chien-loup de Petit Ian
  • Tom Christie, ancien jacobite, et ses enfants Allan et Malva
  • William Ranson, 9° comte d'Ellesmere, fils adoptif de Lord John Grey, fils de James Fraser et Geneva Dunsany
  • Denzell (Dennie) Hunter, médecin, et sa sœur Rachel, quakers américains

Adaptations[modifier | modifier le code]

Audiolivres[modifier | modifier le code]

La saga est disponible en audiolivres, en version intégrale (lue par Davina Porter) et en version abrégée (lue par Geraldine James).

Roman graphique[modifier | modifier le code]

En 2010, Gabaldon a adapté le premier tiers de Outlander dans le roman graphique The Exile: An Outlander Graphic Novel, illustré par Hoang Nguye[3].

Comédie musicale[modifier | modifier le code]

En 2010 également, une comédie musicale intitulée Outlander: The Musical a été créée avec un cycle de 14 chansons[4]. Sur une musique de Kevin Walsh et des paroles de Mike Gibb, la représentation théâtrale est toujours au stade de projet, mais l'album est disponible en téléchargement sur Internet[5],[6].

Série télévisée[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Outlander.

En 2014, les romans sont adaptés à la télévision par Ronald D. Moore[7]. Diffusée sous le titre Outlander, la série est produite par Sony Pictures Television pour la chaîne Starz, et interprétée par Caitriona Balfe, Sam Heughan et Tobias Menzies[8]. La première saison reprend l'intrigue du premier roman, alors que la seconde, commandée après les bonnes audiences de la série, prévue pour 2016, va adapter le deuxième roman[9].

Lord John[modifier | modifier le code]

La saga Lord John est dérivée de Outlander. La série est une séquence de romans biens plus courts que la saga originelle dont le personnage central est Lord John Grey, un personnage secondaire récurrent apparu pour la première fois dans le second roman Le Talisman (Dragonfly in Amber). Elle est composée de cinq nouvelles et trois romans qui se déroulent entre 1756 et 1761, pendant les événements du troisième roman, Le Voyage[10],[11]. Plusieurs des romans ont été publiés sous le format audiolivre, lus par Jeff Woodman.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Diana Gabaldon, « FAQ: About the Books - Why did you choose Scotland during the Jacobite period as the setting for your books? », sur Diana Gabaldon.com (consulté le 19 novembre 2015)
  2. (en) Diana Gabaldon, « FAQ: About the Books - Where did you get the idea for a time-travel novel? », sur Diana Gabaldon.com (consulté le 19 novembre 2015)
  3. (en) Casey Brienza, « The Exile: An Outlander Graphic Novel », sur Graphic Novel Reporter (consulté le 19 novembre 2015)
  4. (en) Diana Gabaldon, « PROGRESS! OUTLANDER:The Musical now on Amazon! », sur Diana Gabaldon.com,‎ (consulté le 19 novembre 2015)
  5. (en) « Outlander: The Musical » (consulté le 19 novembre 2015)
  6. (en) Diana Gabaldon, « OUTLANDER: The Musical is now on iTUNES! », sur Diana Gabaldon.com,‎ (consulté le 19 novembre 2015)
  7. (en) Nellie Andreeva, « ‘Outlander’ Greenlighted To Series By Starz », sur Deadline,‎ (consulté le 19 novembre 2015)
  8. (en) Philiana Ng, « Starz's 'Outlander' Gets First Poster, Premiere Date », sur The Hollywood Reporter,‎ (consulté le 19 novembre 2015)
  9. (en) James Hibberd, « 'Outlander' renewed for second season », sur Entertainment Weekly,‎ (consulté le 19 novembre 2015)
  10. (en) Diana Gabaldon, « Lord John Grey Series », sur Diana Gabaldon.com (consulté le 19 novembre 2015)
  11. (en) Diana Gabaldon, « Chronology of the Outlander Series », sur Diana Gabaldon.com (consulté le 19 novembre 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]