Le Chalet (opéra)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Le Chalet (homonymie).
Le chalet
Genre Opéra comique
Musique Adolphe Adam
Livret Eugène Scribe et Mélesville
Langue
originale
Français
Sources
littéraires
Jery und Bätely de Johann Wolfgang von Goethe
Dates de
composition
1834

Le Chalet est un opéra-comique en un acte de Adolphe Adam sur un livret en français d'Eugène Scribe et Mélesville d'après le singspiel Jery und Bätely de Goethe. La partition réutilise des éléments de la cantate Ariane à Naxos d'Adam (1825)[1]. Le livret du singspiel avait auparavant été mis en musique par Peter Winter, en 1790, Johann Friedrich Reichardt, en 1801, et Conradin Kreutzer, en 1810, et plus tard par Donizetti, en 1836, Julius Rietz, en 1841, Heinrich Stihl, en 1867, et enfin par Ingeborg Bronsart en 1873.

Historique[modifier | modifier le code]

L'opéra fut créé le 25 septembre 1834 à l' Opéra-Comique dans la Salle de la Bourse. Cette œuvre eut un long et vif succès à l'Opéra-Comique ; il atteignit les 500 représentations en 1851, la 1000e en 1873 et 1500e en 1922 avec Miguel Villabella dans le rôle de Daniel[2].

Rôles[modifier | modifier le code]

Costumes pour Daniel, Bettly, et Max dans la production originale
Rôle Voix Distribution de la création, 25 septembre 1834[3](Direction: Henri Valentino[4])
Daniel, un jeune fermier ténor Joseph-Antoine-Charles Couderc
Bettly, la sœur de Max soprano Félicité Pradher, née More
Max, de l'armée suisse baryton-basse Inchindi (Jean-François Hennekindt)[5]
Chœur: Soldat, jeunes femmes et hommes de la vallée

Argument[modifier | modifier le code]

La scène se passe à l’intérieur d'un chalet, ouvert à l'arrière avec une vue la campagne, et à distance, les montagnes de l'Appenzell en Suisse. Après un chœur de jeune villageois, Daniel, un jeune fermier et "le plus charmant jeune homme de l'Appenzell", entre et chante son amour pour Bettly. Les villageois chantent son amour égaré, mais dans sa joie, Daniel invite tout le monde au diner de son mariage.

Principaux airs[modifier | modifier le code]

Liste sur la base de l’adaptation pour piano et voix de Tallandier[6] .

Ouverture
  1. Introduction et Chœurs (sopranos 1 & 2, ténors, basses) "Déjà dans la plaine"
  2. Air (Daniel) "Elle est à moi! C'est ma compagne"
  3. Couplets (Bettly) "Dans ce modeste et simple asile"
  4. Air (Max) "Arrêtons-nous ici!"
  5. Ensemble (Max, Bettly, ténors 1 & 2, basses) "Par cet étroit sentier"
  6. Couplets avec un chœurs (Max, ténors 1 & 2, basses, un soldat) "Dans le service de l'Autriche"
    (cont.) Ensemble (Bettly, Max, ténors 1 & 2, basses) "Malgré moi je frissonne"
  7. Duo (Bettly, Daniel) "Prêt à quitter ceux que l'on aime"
  8. Duo (Max, Daniel) "Il faut me céder ta maitresse"
  9. Romance (Daniel, Bettly) "Adieu vous que j'ai tant chérie"
  10. Trio et Finale (Daniel, Max, Bettly, chœurs) "Soutiens mon bras"

Enregistrements[modifier | modifier le code]

  • Pierre Gianotti (Daniel), Julien Giovanetti (Max), Nadine Sautereau (Bettly), Pierre Roi (un soldat), Choeur et Orchestre lyrique de l'ORTF, Jules Gressier (direction), enregistrement radiophonique de 1954. Publié en LP par Unique Opera Records Corporation UORC 314, Novembre–Décembre 1976 ; sans dialogues parlés[7]. Egalement : Malibran CD 694 (incluant des extraits additionnels avec Armand Narçon, Edmond Tirmont et Étienne Billot) et Hambourg : Line Music, 2 CD, 2008[8].
  • Joseph Peyron (Daniel), Stanislas Staskiewicz (Max), Denise Boursin (Bettly), Orchestre lyrique de l'ORTF, Albert Wolff (direction). Enregistrement du 20 novembre 1965 ; 33 minutes et 18 secondes ; extraits sans choeurs et dialogues. Incluant des extraits d'un autre ouvrage d'Adam, Le farfadet, avec Janine Capderou, Lina Dachary, Joseph Peyron, Bernard Plantey, Bernard Demigny et l'Orchestre de chambre de l'ORTF dirigé par Robert Benedetti. Enregistrement du 4 septembre 1970 ; 37 minutes et 35 secondes. Musidisc [201942][9]. Egalement : Gaieté lyrique CD, 1992, Michel Parouty (Notice), (OCLC 29940067) et en téléchargement Opera Depot.
  • Premier enregistrement intégral mondial (avec des dialogues raccourcis) : Sébastien Droy (Daniel), Ugo Rabec (Max), Jodie Devos (Bettly), Choeur et Orchestre symphonique de l'Opéra de Toulon, Guillaume Tourniaire (direction). Enregistrement des 6-9 septembre 2016 ; 70 minutes et 16 secondes.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Forbes 1992, p. 816.
  2. Wolff 1953, p. 43.
  3. Selon Wolff 1953, p. 43, constitué de "Mmes Pradher (Bettly). MM. Couderc (Daniel), Ichindi (Max)." Les noms complets et l'orthographe sont issus du "Performer Index" in Jowers and Cavanagh 2000, pp. 473, 483, and 493.
  4. Pougin 1880; Chouquet 1889.
  5. Selon Le guide musical (15 mai 1856) le nom véritable du ténor connu sous le patronyme d'Inchindi, qui fit ses débuts dans le rôle de Max pour Le chalet le 23 septembre 1834, est Jean-François Hennekindt. Il est né à Bruges le 4 mars 1798. Un "excellent chanteur mais un acteur glacial" ; il a souvent chanté à l'Opéra et au Théâtre Italien de Paris.
  6. Adam, Tallandier 1890.
  7. More EJS: Discography of the Edward J. Smith Recordings, Greenwood, (ISBN 9780313298356, lire en ligne), p. 229
  8. Le Chalet, Malibran CD 694, (OCLC 632910774)
  9. Adam: Le Farfadet/Le Chalet sur allmusic.com

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]